Témoignages de vie antérieur. [Part 1]

605 36 2

Dans ce dossier, je vais vous présenter trois cas de témoignages de vie antérieure, donnés par des enfants, à travers le monde.

Témoignage n°1 : "J'étais Pam... Mais je suis morte dans un incendie".

Une Américaine est persuadée que son fils de 5 ans se souvient de sa vie antérieure. En effet, dès que son petit garçon, Luke, s'est mis à parler, il s'est mis à expliquer à ses parents que dans une autre vie il était une femme, prénommée Pamela et qu'il est décédé dans l'incendie d'un bâtiment dans la ville de Chicago. La mère, intriguée par ses dires à fait quelques recherches. C'est alors qu'elle est tombée sur une histoire qui pourrait correspondre aux dires de son fils.


Depuis quelques semaines, l'enfant n'évoque plus cette histoire, comme si les souvenirs s'étaient dissipés pour ne pas déranger l'ordre des choses. Pourtant sa maman, Erika y croit. Dès que Luke a fait usage de la parole, le petit garçon a commencé à révéler à sa maman qu'il se souvenait de sa vie antérieure.


Au centre de ses souvenirs, une femme prénommée Pamela au sujet de laquelle les descriptions de son petit garçon se sont fait plus précises. Quand Erika a demandé à Luke, qui était Pam, le petit garçon lui a donné une réponse étonnante: "J'étais Pam mais je suis morte dans un incendie. Je me suis retrouvée au paradis. Là, j'ai vu Dieu et il m'a renvoyé sur terre. Quand je me suis réveillé, j'étais un garçon, que vous aviez décidé d'appeler Luke".


Et Erika de détailler: "Il me disait que quand il était une femme, il avait des cheveux noirs". Aussi en apercevant, une jeune femme avec des boucles d'oreille, il confiait à sa maman: "J'avais les mêmes quand j'étais Pamela."


Intriguée par ces histoires, Erika s'est alors renseigné sur les incendies meurtriers de Chicago où une femme prénommée Pam aurait perdu la vie. C'est alors qu'elle est tombée sur un article évoquant la mort d'une certaine Pamela Robinson.


Après avoir contacté une chaîne de télévision spécialisée dans les évènements paranormaux, une enquête a été faite auprès du petit garçon. Des dizaines de photos de dame lui ont été montrées et il lui a été demandé de désigner qui était Pamela. Sans hésiter une seule seconde, le petit garçon a désigné du doigt la bonne personne.


Autre fait remarquable, Luke partage les mêmes goûts que Pamela, son chanteur préféré est Stevie Wonder comme, celui de la jeune femme. De plus, Pamela jouait du clavecin, ce que Luke fait aussi.

Témoignage n°2 : "J'ai été votre voisin, nous nous sommes battus et vous m'avez tué avec une hache".

Dans son livre « Les enfants qui ont vécu avant: La réincarnation aujourd'hui », le thérapeute Allemand Trutz Hardo partage des cas hors du commun d'enfants à travers le monde qui disent avoir déjà vécu une vie avant de naître, et qui se souviennent de détails de cette vie passée. L'un d'entre eux, originaire du plateau du Golan (une région proche de la frontière entre la Syrie et Israël), a partagé son histoire.


Âgé d'à peine 3 ans et appartenant au groupe des Druzes (une population pour qui la réincarnation est l'une des croyances principales), l'enfant a affirmé à ses aînés qu'il se rappelait et savait ce qu'il s'était passé dans sa vie antérieure : il a été assassiné. Le garçon, dont l'histoire a été documentée par le docteur Eli Lasch a ensuite montré à Hardo la tâche de naissance rouge sur sa tête, avec laquelle il est né. "Dans la culture Druze, les marques de naissance sont considérées comme les traces de blessures mortelles. Et les enfants qui naissent avec sont surveillés de près afin de voir s'ils se rappellent de leur vie passée" explique le thérapeute Allemand.


"Dès qu'un enfant naît, son corps est inspecté pour savoir s'il a une marque, vu ce que cela représente pour eux, c'est un processus obligatoire" écrit Hardo. Il ajoute : "si une tâche de naissance est trouvée sur un enfant, alors la communauté essaie, dès qu'il est capable de parler, de découvrir ce qu'il a bien pu vivre avant sa naissance pour en hériter."


Alors une fois que le fameux enfant a eu 3 ans et pouvait parler, beaucoup l'ont questionné, et il a dit qu'il avait été tué d'un coup de hache dans la tête ! Du coup, les anciens lui ont fait faire un tour du village, pour voir s'il pouvait se rappeler d'où il vivait, jusqu'à ce qu'un endroit lui semble familier. Plus fou encore, le gamin a dit qu'il se souvenait du prénom et du nom de son assassin de façon très claire !


Dans son ouvrage, Hardo écrit que l'enfant a finalement confronté cet homme qu'il n'avait jamais rencontré depuis sa naissance, et connaissait déjà son identité. Il l'a accusé d'être le meurtrier.


Le garçon se rappela aussi du nom complet de son assassin. L'homme a répondu qu'il s'agissait bien de lui. Puis le garçon a dit : "j'ai été votre voisin, nous nous sommes battus et vous m'avez tué avec une hache." Et plutôt que de rire devant quelque chose qui pourrait paraître trop gros pour être vrai, l'accusé est devenu blanc, mal à l'aise... C'est à ce moment précis que l'enfant de 3 ans a prononcé la phrase suivante : "je peux même dire où est-ce que vous avez enterré mon corps."


Et à la surprise générale, le petit garçon a tenu sa parole... Il a emmené ses aînés jusqu'à une pile de pierres en dehors du village, sous laquelle se trouvait comme prévu : un corps. Les découvertes stupéfiantes ne s'arrêtent pas là, le crâne du squelette enterré révèle une énorme cicatrice au même endroit que la tâche de l'enfant.


Pour couronner le tout, celui qui affirme en être à sa deuxième vie, a même guidé la police jusqu'au lieu ou le présumé tueur avait caché l'arme du crime. Forçant ainsi ce dernier à avouer son acte...


Histoires d'horreurLisez cette histoire GRATUITEMENT !