O

80 11 4

Le mec le plus populaire du lycée se tenait devant moi, me fixant, ses mains posées sur mes épaules.

Moi : Cameron ?! Qu'est-ce que tu me veux ?

Cameron : Je t'ai vu, tu étais essoufflée comme pas possible alors qu'il restait 5km et que t'avais fais que 300m. Donc je t'ai emmené ici pour que tu te repose.

Moi : Mais c'est noté ! Je ne peux pas me permettre d'arrêter !

Je le pousse et m'apprête à aller sur la piste mais je sens la main de Cameron sur mon bras.
Je ne sais pas pourquoi mais ça me plaît.

Moi : Écoute, je...

Cameron : On peut aller boire un truc à côté de l'arrivé puis tu reprend la course et t'arriveras à temps vu que les plus fort y seront dans 10 minutes on a le temps !

Moi : J'ai juste quelques questions à te poser... Premièrement, comment tu veux qu'on ai le temps alors qu'on ai au départ ? Et deuxièmement, comment se fait-il que toi tu ne fasses pas la course ?

Tout en disant ça, je tapote mon index sur son torse en fronçant les sourcils pour lui faire comprendre que je suis perdue.

Cameron : Alors, déjà, il y a un raccourci pour être à l'arrivé qui met 2 minutes. Et après, bah je vais faire comme toi, c'est à dire tricher !

Je sursaute en entendant son dernier mot.

Moi : Non mais je rêve ! Tu m'oblige à tricher pour je ne sais quelles raisons et après tu me dis que c'est moi qui t'y oblige ! Je crois que tu t'es trompé de rôle jeune homme !

Cameron : Oh... Arrête de me faire réfléchir tu veux ?

Il dit ça alors qu'il arrête pas de me faire calculer avec ses km et ses minutes là ! Pff...

Moi : Bon, du coup on y va ?

Il hauche la tête et entrelace ses doigts avec les miens.
Je cache mes joues empourprées avec mes cheveux.
Il rit.

Moi : J'ai pas l'habitude !

Il rit de plus belle. Je ne peux m'empêcher de l'imiter et je ne tarde pas à le regretter car j'ai un rire de... Cochon !

Il arrête net de rire puis reprend de plus belle.
J'arrête de rire et lui tape l'épaule en ricanant.

Moi : J'pense qu'il faudrait commencer à marcher sinon on va pas arriver à temps.

On commence à prendre la route pour le café où il veut aller main dans la main et il continue à rire.

Moi : Nianiania !

Il m'attire contre lui, du coup j'me retrouve la tête contre son torse ce qui ne me déplait même pas !
Je rougis.
Nous continuons à marcher silencieusement.
Nous arrivons devant un petit bâtiment chic, il me tire à l'intérieur où il commande deux grands verres de Coca.

Moi : Merci Cameron. Mais juste, pourquoi tu as fais ça pour moi ?

Cameron : Parce que je...

Cross || C.DLisez cette histoire GRATUITEMENT !