Chapitre 3 => Bouleversement

1 0 0

Je marchai dans la rue. Je ne savais pas pouquoi ni comment j'étais arrivée la, mais j'avais l'air préssée. Il faisait froid et nuit. Bizarement, je n'étais pas du tout vers chez moi, plutot vers chez mon copain. Tien, si je tournais la tête... Oh mon dieu ! Oh bordel !
Je ne peux pas le croire. Je clignais des yeux successivement pour chasser cette image de ma tête. Je sentis mes yeux se mouiller de larmes. Il n'a pas pu me faire ça. Mais quel enfoiré ! Je me risquais à retourner la tête vers la fenêtre d'Antoine. Anastasia me regarda avec un air méprisant. Elle me fit un sourire faux. Et alla poser ses lèvres sur la joue de mon copain.
Ils étaient tous les deux, assis sur son lit en train de parler. Je devine ce qui va ce passer. Il me dégoute. J'aurais vraiment voulu que ce soit un mauvais rêve. Mais la vie c'est ça. Déceptions sur déceptions. Je rentrai chez moi en courant et je m'endormis en mouillant mon oreiller de larmes et en me disant que demain serait un jour meilleur.
Je ne m'étais pas trompée : Ce mardi là, en arrivant en cours de français quelque chose de bizarre attira mon attention. En effet un petit mot était écrit au stylo bic : Salut, toi !
Je pouffais. So ce retourna et m'interrogea du regard en fronçant ces sourcils fin. Elle est plutôt belle ma meilleure amie. Ces longs cheveux bruns tombaient en dessous de ses épaules. Son nez fin et plutôt long trônait au milieu de son visage oval criblé de tâches de rousseur. Ses énormes cernes juste en dessous de ces yeux noisettes laissaient comprendre qu'elle n'avait pas beaucoup dormi la nuit dernière, elle avait sûrement discuter toute la nuit avec son ami au cheveux bouclés aussi surnommé "mouton". Je répondit au message en dessous par "hey you" au posca rouge. Le cours passa vite étant donné que j'ai sortit mon carnet à dessin pour dessiner des yeux. A la fin de la journée, Neel -un presque ex mais très bon pote de fumette- avait séché son après midi pour venir me chercher. Il me fit un accueil de roi en me tenant son join.
-olã como estas ?
-muy bien gracias !
-bon on se pose au spot'
-go

Nous marchions tranquillement en direction du parc quand je reçu un snap de So'. C'était une poto bien dossier d'elle avec un vieux filtre qui lui faisais un gros nez. Neel surprit la poto et rigola. Soudain je reçu un SMS plutôt sympathique.
*Saw ♡ :Grosse y'a Ana-la-pute qui fait une soirée samedi on va se bourrer la gueule yeaaa!
Neel s'écria:
- Il faut que je te montre une série!

Je ralluma le join avec mon joli zippo et lança:

-Je suis toute ouïe.
Neel se leva pour sortir son téléphone de sa poche et -j'ai oublier de préciser qu'il faisait 2 mètres 05 et moi 1m58-donc il me regardait de haut quand il à lâcher:
-Tu va kiffer la musique du générique ma gueule !
Il lança l'application Netflix -merci pour cette application magnifique! - quand je vit Noah passer avec ses écouteurs et son skate pas loin devant nous. Il est vrai que Noah ne me laisse pas indifférente -omg-. Ses cheveux bruns rasé sur le côté, ses yeux vert émeraudes et sa mâchoire carré (qui me fait toujours penser à ian somerhalder: Damon dans the vampire diary) il est juste mais mon idéal masculin mais je croit que je ne l'ai jamais intéressée contrairement à Antoine qui m'as draguer pendant 2 mois non stop avant que je ne veuille sortir avec lui. Bref il a des vans noirs simples un jean noir slim et un pull thrasher gris avec thrasher aux couleurs du feu qui souligne bien ses abdos saillants. Pendant que Neel(Flotante -lol-) me faisais découvrir BMS -et j'ai adoré le générique- Noah occupait mes pensés. Je me rappelle une fois où il m'as adressé la parole c'était la première fois qu'il m'avait vu avec ma coloration rouge, orange, jaune. Il m'avait dis que j'étais magnifique comme ça et franchement j'avais l'impression qu'un rêve ce réalisait, c'est juste après qu'Antoine à commencé à s'intéresser à moi.

La semaine passa tranquillement, Antoine était toujours un peu distant mais sans plus. Par contre je n'était pas préparée pour ce qui allait ce passer à la soirée mais vraiment pas.

[<<<<<<<<<<·>>>>>>>>>>]

Un petit suspense ça fait pas de mal :3   -Caroline-

IréelLisez cette histoire GRATUITEMENT !