48 : Day 1

186 20 2

Simon se réveilla et partit se préparer. Après être sorti de la salle de bain, il chercha son téléphone mais il ne le trouva nulle part. Il voulait, comme à son habitude, envoyer un petit message a Alexa. Il savait qu'elle aimait bien cela et, de cette manière, elle se réveillait toute souriante tout les matins.
Il partit alors voir dans le salon mais son portable n'était pas là non plus.

- Dit papa, tu n'aurais pas vu mon portable ? Je ne le trouve pas

- Tu as déjà oublié ? lui demanda son père

- De quoi ?

- Pendant une semaine, tu n'as plus de portable et plus d'ordinateur, pour éviter que tu ne parles a Alexa

- Si je m'en souviens ! Mais je devais passer mon portable a Hugo, une fois au lycée

- Oui mais Étienne pensait que ça serait plus marrant s'il te le prenait directement. Donc il est passé, un peu plutôt, quand tu étais sous la douche et il te l'a pris. Et effectivement, c'est très marrant de te voir en panique comme cela

Simon attrapa une pomme et son sac de cours.

- Oh je vais le tuer celui-là ! Et arrêtes de rigoler, s'il te plaît, on ne se moque pas de ses enfants

Il partit ensuite en direction du lycée.
Il vit alors Étienne et lui sauta dessus.

- Je vais te tuer, rigola Simon

- Tu ne peux pas le faire, je sais que tu m'aimes trop pour ça, répliqua ce dernier

Ils rigolèrent alors et les autres arrivèrent. Ils partirent ensuite en cours.

En entendant la sonnerie, Alexa commença à ranger ses affaires et se précipita dehors, avec l'envie de voir Simon. Sauf qu'elle s'arrêta et réalisa qu'elle ne pouvait pas aller le voir. C'était le premier jour de cette semaine où ils devaient ne pas se voir. Elle avait tellement envie de ne pas craquer la première mais elle avait aussi tellement envie de le voir. Elle se demandait s'il ressentait la même chose ou s'il arrivait à se passer d'elle.
Mayan passa alors à côté d'elle et lui dit que dans une heure elle allait pouvoir voir Simon. Cette nouvelle ramena un sourire sur le visage de la jeune fille.

Du côté de Simon, c'était la même chose. L'envie de la voir, de lui parler, de l'embrasser. Il n'en pouvait plus. Heureusement qu'Adrien lui avait dit qu'il allait pouvoir la voir dans une heure. Mais ça n'allait pas être possible de tenir toute une semaine comme ça. Il partit alors en cours avec la seule et unique envie de la voir.
Les minutes semblèrent longues à Simon. Il regardait sa montre toutes les deux minutes et vérifiait aussi l'heure dans celle d'Étienne, pour être sur que la sienne fonctionnait bien. Quant à son ami, il essaye de s'empêcher de rire en plein cours en le voyant dans cet état.

- Arrêtes de te moquer de moi. J'ai déjà eu le droit a ce genre de scène avec mon père ce matin

- Bon d'accord ! Mais, tu sais, je viens de constater quelque chose

- Ah oui et qu'est-ce que c'est, monsieur le petit génie en herbe ?

- Qu'on est tous heureux en ce moment même. Depuis que tu sors avec Alexa, notre cercle d'amis s'est agrandi et, le fait d'avoir plus de personnes avec qui tu puisses parler, ne peut te faire que du bien. En plus, aucun de nous n'a de problème particulier

- Tu rigoles j'espère ?! En quoi j'ai l'air heureux pour toi ? Je suis obligé de rester une semaine sans voir ma copine !

- Nuance ! Tu ne vas presque pas la voir. Mais, de toute manière, je parlais de façon plus générale ! Après ta relation avec Ashley, je m'étais dit qu'il serait difficile pour toi de tomber amoureux d'une autre fille ou alors d'aimer quelqu'un avec une telle intensité. Mais quand je t'ai vu avec Alexa, dès le début c'est comme si vous étiez parfaits l'un pour l'autre. Et je sais qu'il y a eu des hauts et des bas, depuis le début de votre relation, mais regardes maintenant. Vous êtes ensemble et vous êtes heureux !

Simon, à la fois surpris et touché par ces mots, regarda son ami.

- C'est la première fois que tu me parles franchement au sujet de ma relation avec Alexa. Et je suis très content que tu penses ça. J'ai très envie d'être d'accord avec toi mais ...

- Pourquoi faut-il toujours qu'il y ait un "mais" ? le coupa Étienne

- J'ai juste peur qu'on soit tellement heureux que quelque chose de mal finisse par arriver. Je sais comment on est. On est très intenses qu'il s'agisse d'amour ou de haine. Ni elle, ni moi ne faisons les choses à moitié. Et je me dis que si un seul truc tourne mal, ça risque de tout détruire et ça va également vous affecter vous. Donc tu vois en quelques secondes, plus aucun de nous ne pourra être heureux

Étienne dévisagea son voisin.

- Pourquoi es-tu obligé de détruire toute ma théorie ?! Alexa a raison, tu es pessimiste !

- Oui, je sais. Tiens en parlant d'elle, où suis-je supposer la retrouver ?

- Aucune idée. Il faut que tu retrouves Adrien a la sortie du lycée et il t'y emmènera. Et Mayan se charge d'Alexa. Donc c'est eux qui vont vous chaperonner

- Non mais on est plus des petits enfants !

- Tu vois, ça on en doute très fort, répliqua Étienne avant de rire discrètement

Simon se remit à écouter le cours en laissant son ami rigoler tout seul.
A la sonnerie, il se précipita pour rejoindre Adrien. Ils se mirent en route. Simon constata qu'ils allaient en direction du skate parc. Il se dit qu'il allait sûrement voir Alexa là-bas. Mais Adrien l'arrêta devant le Starbucks qui se trouvait sur la route et ils y entrèrent. C'était plutôt calme, il n'y avait que quelques jeunes en bas et, en montant à l'étage, Simon vit qu'il n'y avait personne. Personne sauf Mayan et Alexa. Cette dernière était de dos. Il courut alors vers elle, l'enlaça par derrière et posa sa tête sur l'épaule de la jeune fille. Celle-ci souria.

- Bonjour mon cœur, dit le jeune homme

- Bonjour, répondit-elle en se retournant vers lui

Mayan et Adrien le firent signe qu'ils descendaient. Avant de partir, Mayan les prévenu qu'ils seraient juste en bas, pour que les deux amoureux évitent de partir en courant.

- Il faut que je te raconte tellement de choses ! dit Alexa

- Moi aussi, répondit Simon. Mais avant ...

Il la tira vers lui et posa ses lèvres sur les siennes.
Alexa sourit légèrement après que le baiser se soit terminé.

- Tu sais je pense que je vais te laisser gagner, repris le jeune homme. Je n'en peux déjà plus de ne pas pouvoir te voir

- Je ressens la même chose ! Mais bon, on a dit à nos amis qu'on jouerait le jeu alors il va falloir le faire jusqu'au bout

- Ne t'en fais pas, je trouverai un moyen pour qu'on se parle, tout en tenant compte des règles de leur jeu

Ils s'installèrent a une table et commencèrent à parler de leur journée. C'était à peine s'ils étaient arrivés à la moitié de ce qu'ils voulaient se dire, qu'ils furent interrompu par Mayan et Adrien.
Effectivement, leur temps de rencontre était écoulé et il fallait à présent qu'ils rentrent tous chez eux. Simon essaya de négocier pour encore deux petites minutes mais en vain. Il embrassa Alexa avant de retourner chez lui. Il fit une grande partie de son chemin du retour avec Adrien. Quant à Alexa, elle passa une heure avec Mayan avant de rentrer chez elle. Ou plutôt, avant que Mayan ne la dépose chez elle car elle en avait marre d'entendre Alexa dire "Je veux voir Simon" ou encore "J'en peux plus de votre jeu!", même si, malgré tout, la situation était très amusante pour Mayan.
En arrivant chez elle, Alexa repensa a ce que Simon lui avait dit. "Je trouverai un moyen". Et bien, il faudrait qu'il en trouve un assez vite car la jeune fille avait besoin de lui parler et elle n'aimait pas être presque déconnectée de lui. Elle arrêta de réfléchir à tout cela et partit revoir un peu ses cours.

He stole my heartLisez cette histoire GRATUITEMENT !