Chapitre 28 - Une amitié perdue depuis trop longtemps

6.1K 525 54

PDV Austin

Nous sommes arrivés à l'hôpital, avec Stephen, et comme il y a deux personnes à l'accueil devant nous, nous devons attendre notre tour. Le trajet a été silencieux, aucun de nous n'a parlé. Si Shawn nous avait accompagnés, j'aurais pu parler avec lui, mais il a dû rentrer pour que Laure ne se pose pas de question.

J'étais totalement perdu dans mes pensées, mais la voix de Stephen me ramène à la réalité.

— Je suis désolé Austin. Je sais que je te l'ai déjà dit mille fois, mais je pensais vraiment que si tu t'éloignais de Dan, il pourrait être heureux. Mais...

— Tu n'as pas à t'excuser. Tu as fait ce que tu pensais être juste. Et au vu de ce qui se passe dans ma vie, je ne peux pas te juger.

Après tout, c'est vrai. Je ne peux pas le juger, car je suis sûrement pire que lui. Je mets en péril la vie amoureuse de ma sœur. Pire, en sortant avec Shawn, c'est son mariage que je suis en train de ruiner. Je suis odieux. Laure est une fille géniale, et c'est aussi la seule personne qui m'a épaulé durant notre jeunesse. Et maintenant, je lui fais ça...

À côté de ça, même si son chantage était franchement beaucoup trop poussé, les actes de Stephen, sont moins pires que les miens... Je ne peux pas lui en vouloir, surtout quand je vois les choses sous cet angle...

— Tu penses qu'il y a une chance qu'il me pardonne ? Je ne demande que ça, au moins pour l'instant. Je sais que je n'ai plus aucune chance avec lui, mais si déjà, il accepte de me parler à nouveau, j'en serais plus qu'heureux.

— Tu sais Stephen, même si Dan a surement toujours des sentiments pour moi, je suis prêt à parier qu'il en a aussi pour toi.

— C'est sympa de ta part de me dire ça, mais j'ai du mal à te croire...

— Je serais incapable de te dire s'ils sont importants, ou non, mais il en a, j'en suis sûr ! Pour la simple et bonne raison, que quand vous avez rompu, il était vraiment au plus mal. Et crois moi, je ne l'avais jamais vu dans un tel état.

PDV Dan

Je vais finir par étouffer dans cet hôpital. Je suis là, depuis un peu plus de deux semaines. Tout ça, à cause d'un connard de motard qui ne regarde pas où il roule. Et malgré que mes blessures soient assez superficielles, sauf pour le fait que j'ai un plâtre à ma cheville gauche, les médecins ont voulu me garder en observation. Comme si je ne pouvais pas rentrer chez moi...

Il y a quelques heures, alors que j'ai voulu aller acheter de quoi manger au distributeur dans le couloir, j'ai croisé Stephen. Il ne semblait pas comprendre pourquoi j'étais là. Je lui ai juste dit que j'avais eu un accident, qu'il était déjà parti en courant. Dommage, un peu de compagnies m'aurait fait du bien.

Évidemment, ce qu'il a fait à Austin me reste toujours en travers de la gorge. Mais en même temps, il a fait ça pour moi. Et une part de moi, ne cesse de me dire que je devrais lui pardonner. Mais en suis-je capable ? Je ne sais pas... Ou alors je le sais, mais je ne veux pas me l'avouer. C'est assez probable aussi.

Je mets au moins dix minutes à faire le chemin vers ma chambre. Je n'ai aucunement l'habitude d'avoir des béquilles, c'est la première fois de ma vie que j'en ai, alors je manque de tomber tout le temps.

Alors que j'étais enfin assis sur mon lit, j'entends que l'on toque à ma porte. Et avant que je n'aie pu dire quoi que ce soit, je vois Stephen rentrer, avec Austin.

Personne ne parle. Le silence est palpable. Mon regard va de mon ex à Austin, encore et encore. Est-ce qu'ils sont vraiment là, ou est-ce que j'ai une hallucination ? Non, je n'ai pris aucun médicament, et aux dernières nouvelles, je ne suis pas drogué ou saoul, donc ils sont vraiment là.

Impossible Love [BxB]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !