chapitre 3

10.8K 808 158

Je viens de regarder l'émission la plus stupide au monde mais le sommeil continue de m'éviter !

Je crois qu'à cause de la crise,
mon marchand de sable préfère
faire des heures sups dans le corps d'une dormeuse plus reconnaissante.

Je viens de me faire un masque capilaire mais ma tête me gratte et la forte douleur qui traverse mes pieds me rappelle la folle journée que j'ai eu...

Tout ce que j'ai dû marcher pour rentrer chez moi putain !

Même ma mère a eu pitié de moi quand elle a vu mon état de défaite.

Elle voulait bien venir me chercher mais sa voiture n'a pas voulu coopérer.

Mes talons ont également rendu l'âme en me sortant du trou luxueux où se trouve Sainte Adriane.
Et mes orteils?
Je n'en ai plus aucun.

C'est vrai que j'aurais pu appeler Séb...
Depuis qu'on est voisin, il est comme un frère pour moi.
Il est vraiment compréhensif mais sa petite-amie a tellement tendance à se faire des films sur nous deux...
Qu'il valait mieux que je le protége d'une énième histoire de jalousies.

Tu aurais pu accepter l'aide de Danël aussi !
Pestifère ma conscience inconsciente que ce type reste un inconnu malgré ce qu'il s'est permis de faire...

En 2 ans de classe commune, Danël ne m'a jamais calculé sauf pour m'emprunter des feuilles par ci et des stylos par là.

Et encore, il était rare qu'il me le demande directement .

_ Demande à la fille devant toi stp si elle n'a pas une feuille.

À ce moment là, j'recevais des index dans le dos.

_ Hey, t'aurais pas une feuille pour Daaa-nëeel miss ?

Sans me retourner,
j'en tendais une à la poufiasse du jour qui m'avait demandé et bien sûr,
peu importe qui elle était ,
elles prenait toujours le mérite de MON acte gratuit en disant d'une voix de biche qu'il aurait mieux fallu tuer à la place de Bambi :

_ Tiens Daaa-neel, t'as vu. je t'ai trouvé une feeeeu-illeeee.

Tout ça pour être dans les bonnes grâces de sa majesté !

.Pffff.

Je vous jure que si on avait le droit de voter en dessous de 18 ans,
seuls les plus beaux gagneraient les élections !
Et certainement pas les plus méritants.
J'en mettrais mon tome 3 d'Harry Potter à bruler !

Je ne dis pas que les adultes ont compris pour autant et qu'il ne sont pas aussi esclaves de la beauté que ma génération
.
Mais eux,
en grandissant,
ils prennent le goût de détester les coqueluches qu'ils n'ont pas pu devenir.Et c'est pour cette raison principale, qu'en globalité, nos dirigeants ressemblent à quedal .

Mais est-ce que je vaux mieux que ça finalement ?

C'était si facile de faire ma maligne et de me croire au dessus du lot avant de le voir de si près .
Ses yeux... Sa bouche...

Je dois vraiment arrêter de penser à ce qu'il m'a fait.

Il l'a dit lui même.
Pour lui, ça n'avait aucune once d'importance.

Coucher avec des filles différentes chaque soir est son quotidien.

C'est pas un vieux baiser sous un préau qui va bouleverser son existence.

Ce n'était qu'un jeu.
Comme l'a dit Samantha.
Un passe-temps, un point, un trait !

Être catégorique ne m'empeche pas de débrancher mon téléphone
de son chargeur et de taper
" le jeu des 4 roses " dans la barre de recherche Google Chrome.

Les Roses de DanëlLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant