Chapitre 25.

83.7K 4.6K 961

Pdv Evan.

La fin de la journée est passée très vite. Je me suis mis à côté de Calliope dans tous les cours pour l'embêter et elle n'a pas arrêté de s'énerver parce qu'elle voulait écouter. Moi je n'ai pas cessé de rire et à un moment la prof a pété un câble et nous a virés tous  les deux. Calliope était hyper énervée mais après je lui ai fait plein de bisous et elle s'est détendue. On est allé à la bibliothèque et elle a passé la fin de la journée à préparer son exposé pendant que je la déstabilisais en la fixant, elle déteste quand je fais ça.

Puis elle est rentrée chez elle en bus  ce qui m'a énervé parce que je voulais la ramener mais après quand  elle m'a embrassé pour me dire au revoir un sourire niais s'est plaqué sur mon visage. Ça fait peur de voir à quel point elle contrôle mes émotions.

Je suis toujours près du bahut en train de fumer, comme d'hab. Je suis heureux d'être avec elle, qu'on soit un couple tranquille, pas prise de tête, je souris comme un con en repensant à sa tête quand je lui ai demandé de sortir avec moi. Ça me rassure qu'elle soit à moi officiellement, comme ça elle ne me rendra pas fou à traîner avec des gars. Le problème  c'est que quand je suis avec elle j'oublie tout, y compris le pari. 

Je finis ma clope lorsque la dernière personne que je voulais voir vient se planter devant moi. Elle approche sa main manucurée de mon visage et je recule de dégoût.

—Qu'est ce que tu veux Cassandra ? je lui  demande brusquement.

—C'est comme ça que tu t'adresses à ta copine ? réplique-t-elle.

Putain ! J'avais oublié cette histoire. Il ne faut absolument pas que Cassandra apprenne que je suis en couple sinon elle serait capable d'aller tout balancer à Calliope pour le pari et faire bien pire encore...Cassandra a déjà blessé plein de filles qui ne s'en sont jamais remises.

—Non désolé bébé, je n'étais pas d'humeur, je reprends espérant qu'elle ne remarque pas le ton faux que j'utilise.

Elle pose une main sur mon torse et je me retiens pour ne pas la retirer brusquement. Elle me dégoûte.

—Tu crois que je n'ai pas remarqué ton petit manège avec la sainte nitouche ?

Mon sang se glace dans mes veines. Reste calme Evan... elle ne peut pas savoir ce que tu ressens... elle te teste.

—Ouais. C'est juste pour que je finisse le pari le plus vite possible.

Elle me fixe un sourcil levé comme si elle voulait juger de ma sincérité. Je reste complètement impassible.

—Mouais..., lâche-t-elle à moitié convaincue. Elle n'est peut être pas si conne qu'elle n'y paraît  finalement..., je voulais te voir au sujet du bal ! reprend-elle enjouée.

Le bal ? Quel bal déjà ? Ah oui, la soirée organisée par le lycée dans laquelle il n'y a aucune ambiance et où le seul truc assez marrant c'est de se foutre de la gueule des profs qui débarquent en costard. C'est bien le genre de soirée pourrie que Calliope adorerait.

—Bah vas y je t'écoute, je demande à peine intéressé m'imaginant Calliope dans une robe de bal.

—On y va ensemble et tu n'as pas le choix sinon la blondasse sera au courant pour le pari.

Je manque de m'étouffer. C'est une blague j'espère ? Il est hors de question que j'y aille avec cette pouffe. Déjà je n'ai pas envie d'y aller et en plus je suis pratiquement sûr que Calliope y sera et si elle me voit avec Cassandra je ne vais pas savoir quoi lui dire comme excuse.
Je m'apprête à répliquer mais je remarque qu'elle est déjà loin. Elle marche en roulant du cul. Je déteste les filles comme ça : faciles et qui baisent tout  ce qui bouge. Je ne peux m'en prendre qu'à moi même, je n'aurais jamais du commencer à coucher avec elle.
Je rallume une clope.
Il faut vraiment que je me calme avec cette connerie. Mon portable vibre dans ma poche. Mon coeur s'accélère en pensant que c'est peut être Calliope qui m'envoie un message. Je suis vraiment pathétique.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT!