Prologue

979 80 16

Elle n'avait jamais été exceptionnelle.

N'avait jamais rien eu qui la différenciait des autres, elle était juste normale, ou du moins la plupart du temps.

Elle avait été normale les cinq premières années de sa vie un enfant comme les autres, qui pleurait, faisait des caprices. Un enfant qui aimait sa vie, qui aimait lire des livres à image, qui aimait regarder la télévision tard le soir. Mais tout cela était avant que ses parents ne meurent cruellement emportés par cette vie. Puis, elle avait alors été orpheline.

Aucun enfant ne devrait avoir à subir ce qu'elle a vécu, elle a connu l'indifférence, la haine, le rejet. Elle avait connu les procès jusqu'à tard dans la nuit, pour au final être condamnée à vivre chez son oncle.

Les années sombres qui avaient suivi leurs décès ne l'avaient jamais quitté, encore aujourd'hui. Elle se rappelait de la haine, de la tristesse, de l'envie de tout prendre et de foutre par terre. Elle se souvenait d'avoir longtemps cherché les dieux, les Enfers, quelque chose. N'importe quoi qui aurait pu la ramener sur terre et à la vie qu'elle était condamnée à vivre.

Elle avait perdu toute sa joie durant ces années ci, elle avait perdu son envie de lire, d'écrire, de chanter, de rire, de vivre. Pendant longtemps elle n'avait été rien d'autre qu'une coquille vide qui errait.

Puis elle était passée au lycée, elle avait été harcelé, rejeté, mal aimé, frappé. Elle avait haït cette partie de sa vie et elle la détestait encore.

Elle n'avait eu que très peu de réconfort durant toutes ces années, si ce n'est cette maison où son oncle l'emmenait parfois pour les vacances. Un cabanon au bord de mer, un lieu simple mais qui la définissait bien. Exclu, reclus, paisible.

Un endroit qui semblait être la limite entre le monde des humains et un autre fantastique.

Son oncle lui ne s'était jamais réellement intéressé à elle, il avait passé son temps à trainer hors de leurs appartements, elle ne le voyait que très rarement et c'était sans doute mieux ainsi.

Il était mort quelques années au par avant, mais elle n'était par conséquent pas très attaché à lui. En réalité elle n'a presque pas réagi à la mort de ce dernier, pour elle c'était de la justice.

Il ne l'avait pas élevé, n'avait jamais été là pour elle. Alors qu'elle, quand il était tombé malade, avait tout laissé tombé pour lui. Elle avait abandonné ses études, ses rêves, elle avait laissé sa vie en plan. Elle se souvenait de ces jours passés à le regarder dans son lit, à l'aider à lire des livres, à lui allumer la télévision et à l'éteindre, elle se souvenait même de l'avoir nourrit.

Elle n'avait pas eu son bac, elle n'avait pas eu de diplôme, elle n'avait pas fait d'étude. Elle n'avait aucun avenir professionnel.

Et elle était en colère.

Terriblement en colère.

La haine brillait dans ses beaux yeux bleus, elle se reflétait à chaque instant, elle vivait en elle et avait pris possession de ce qu'elle était et de ce qu'elle deviendrait.

Elle avait aujourd'hui 19 ans.

Et cela faisait 14 ans que ses parents étaient morts.

Alors cette rage brillait plus que jamais.

Aujourd'hui elle allait jouer.

Puisqu'elle gagnait toujours.

Elle avait un nom.

Sally Jackson.


Sally Jackson (En français)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !