Chapitre 1

10.7K 475 55

1873
Atoldias
Région de L'été
Demeure des Storm

Il est 4h00 et personne ne s'est levé. Mes chers parents sont encore assoupis et je n'ai point trouvé le sommeil de la nuit . Je longe les couloirs éclairés par le faible croissant de lune qui domine encore le ciel et me dirige vers la cuisine. Sur la table se trouve un panier de fruit , je dérobe une pomme verte à la volée et remonte les escaliers tout en longeant de nouveau les couloirs pour accéder à ma chambre.
Assise sur le rebord de la fenêtre je scrute l'horizon et je détaille le manteau de brume qui recouvre la plaine.Je sais que je ne suis pas à ma place dans ce monde, il y a quelquechose qui ne tourne pas rond. Je ne pense pas appartenir à cette époque. Dieu sait que je ne mens pas.Mais il faut que je me reprenne car aujourd'hui je serais mise dans une autre cage.
Dans une cage où le ciel, de vu, sera le plus vaste mais où le monde restera petit.
Chez mon futur époux Le Comte Black.
Je ne le connais pas, je ne l'ai jamais vu, on m'a dit que c'était un homme sage et froid qu'il possédait de nombreux titres et que la Royauté elle même le considérait comme un membre de la famille Royal.
On dit que cet homme est l'un des partis des plus convoités de la noblesse et de l'aristocratie.
Je doute que cet homme soit aussi parfait et je ne me fais toujours pas à l'idée que je serais sa femme .
Pourquoi n'ai-je pas le choix?
Pourquoi nous les femmes n'avons pas le choix?

_Mademoiselle, puis je entrer?

_Entre Esteban.

_Merci Mademoiselle.

Ah j'oubliais, j'ai au moins mon fidèle Majordome à mes côtés.

_Mademoiselle êtes vous levée depuis l'aurore?

_oui.

_Veuillez me pardonner, je me lèverai plus tôt, dorénavant.

_Ce n'est pas grave, mes parents sont-ils levés?

_Oui, ils vous attendent pour prendre le déjeuner. Je vous en prie ,allez y. Je vais me charger de vos bagages.

_Bien.

Je vérifie mes cheveux et descends les escaliers en vu de la salle à manger.
Depuis 4h00 au aurore je suis prête à m'en aller.
Une coiffure simple en queue de cheval ,une robe simple sans décolleté; De simples sandales.
J'entre dans la salle à manger et ma très chère belle mère me fusille du regard.
Comme à son habitude elle est vêtue d'une robe somptueuse couleur rouge , son cou est paré d'un collier de saphir.
Sa peau est encore plus pale que celle d'un cadavre et ces lèvres sont recouvertes de rouge.

_Eh bien Alaya, que faites vous à rester plantée là.

Je m'avance d'un pas sûr et lui fait la bise. Mon père me sourit et fait de même .

_Alaya rassure moi, ce n'est pas ce que tu comptes mettre pour rencontrer ton futur mari?

_J'ai le bonheur de vous annoncer que c'est bien le cas.

_Comment osez vous?! Ce n'est pas une manière de se vêtir ainsi!Je pourrais vous confondre avec l'un de ces affamés!

_Ces vêtements sont potables et présentables, belle mère.

Ma belle mère agacée par mon comportement recherche de l'aide auprès de mon Père.

_Mais enfin... dites quelquechose votre fille me manque de respect!

LuciferLisez cette histoire GRATUITEMENT!