POINT DE VUE DE NATHAN.

À partir du moment où j'ai en quelque sorte refusé de tenir compagnie à Marilys pendant ces quelques jours, son humeur a radicalement changée. Pourquoi ne comprend-elle pas que je veux d'abord éclaircir les choses avec ma mère avant d'officiellement lui dire que je suis avec elle ?

« Peut-être parce que tu ne le lui a pas dit les choses comme cela... » me souffle ma conscience.

C'est vrai. Je la regarde partir et réfléchis un instant. Je ne veux pas la laisser seule ce soir pour plusieurs raisons. La première c'est parce qu'elle sort d'une période difficile et que même si elle ne le montre pas vraiment, elle n'est pas du tout guérit de ses blessures commises par cet enfoiré Ethan. La deuxième, je ne veux pas qu'elle reste seule chez elle pour la raison toute aussi simple que je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose comme elle a pu l'énoncer. La troisième c'est que je veux lui prouver qu'elle peut me faire confiance et s'ouvrir à moi pour me raconter son passé qui l'a tend faite souffrir. Et... la quatrième c'est parce qu'au fond de moi, même si je n'arrive pas à me l'avouer, je l'aime comme un fou. Les sentiments que je ressens pour elle pourraient paraître négligés et surtout faux mais pour moi ça ne l'ai pas. En si peu de temps, cette jolie jeune fille qui m'a tout simplement fait la bise un bon matin à huit heures avant qu'elle ne rentre en cours ou plutôt en salle d'étude que je surveillais a fait trembler mon cœur. Je ne sais pas exactement ce qu'elle a fait pour que l'on en arrive là du moins, moi mais je ne veux pas la perdre par mes conneries et surtout celles de ma mère.

Je note Marilys absente et finis cette journée qui semble bien chargée.

~

Je prends ma veste sur le porte manteau et quitte l'établissement en direction de chez moi, déterminé à savoir le pourquoi du comment de la réaction de ma mère l'autre jour.

– Bonsoir..?

Je pénètre dans le salon et remarque que ma mère est assise sur une chaise face à notre grand table en verre sur salon, dans de la paperasse.

« Tu es rentrée tôt aujourd'hui ? Demandé-je à ma mère incrédule face aux histoire de la dernière fois.

– Oui, j'avais de l'avance. Tu as passé une bonne journée ?

– Oui.

Je n'ose pas lui avouer que le chef de l'établissement m'a félicité de mon travail que je fournis depuis mon arrivée et que je pouvais rapidement devenir CPE. Si je lui annonce la bonne nouvelle, elle va s'emballer et refuser à tout prix que je revois Marilys. « Putain, Nathan c'est ta vie, pas la sienne ! »

Je fronce des sourcils et engage la conversation pour pouvoir lui demander ce qu'il s'est vraiment passé :

– Bon maman, j'aimerai vraiment que tu puisses me dire la vérité sur ta réaction vis-à-vis de la fille que j'aime.

Elle soupire et remet le capuchon de son stylo sur la mine et s'enfonce dans le dossier de sa chaise. Elle range rapidement les papiers traînant en désordre et ouvre la bouche pour dire quelque chose mais finalement rien n'en sort. Je la vois réfléchir alors je reprend :

– Maman, s'il te plaît.. ?

– Nathan... tu es au courant de la raison de notre divorce à ton père et moi ?

– Oui, il te trompait ? Me rappelé-je hésitant.

– C'est bien ça. Quand nous avons divorcé il y a des années de cela, tu étais encore un peu petit...

Amour interditLisez cette histoire GRATUITEMENT !