Chapitre 1 - Billy

4.1K 114 45

- Bon, ben je t'appelle et on se voit bientôt ?

La douce voix de Billy me fait chaud au cœur. J'étais face à lui sur le siège passager. Nous étions garés juste devant chez moi. Je me foutais bien qu'on puisse nous voir. Billy, c'était mon copain. Ça allait bientôt faire un an lui et moi et j'avais du mal à le croire. Non pas que je ne tenais pas à lui non. C'est juste que nous avions dû passer par tant d'épreuve.
(Je parle de nos disputes incessantes ahah)

Je n'arrivais plus à compter le nombre de fois où nous avions rompus juste une semaine, histoire de souffler. Mais nous n'arrivions pas à être trop longtemps séparés. C'est pourtant ce qui s'était produit cet été.

- Ok, dis-je intimidé. Ben envoie moi un message quand t'es rentré.

Je dépose sur ses lèvres un de nos baisers habituels d'au revoir, avant de descendre de sa voiture.

Nous avions un jeu bien à nous. Je descendais et tandis que je rejoignais l'enclos qui entourais mon immeuble, il klaxonnait et faisait mine de ne pas me connaitre.

- Dites moi Mademoiselle, vous êtes vraiment mignonne.

Je souris en l'entendant et accentuant la démarche féminine avant de l'entendre démarrer comme un fou. Ce mec se pensait souvent dans "Fast ans Furious".

Billy, c'était ce genre de mec à posséder une clio 2 vitre teinté et se la jouer mec de cité.
Ce que je pouvais vous dire, c'est qu'il était loin d'habiter la cité. Non Billy vivait dans une magnifique maison avec sa mère. Bon bien sûr, c'était le genre à avoir vécu pas mal de galère et à avoir côtoyé les personnes vivant dans les cités. Du coup il était complètement immergé là-dedans. Il n'avait pas un physique d'apollon mais il me convenait.

Il était blanc châtain, mesurait environs 1m75. Il n'était pas très sportif, mais pas du tout gros. Il avait un début de barbe mais rasé de très près. Sa casquette ne le quittait jamais. Je détestais qu'il l'a mette en permanence car elle m'empêchait d'observer ce que je préférais chez lui: ses yeux. Il avait des yeux d'un bleu marine et à la fois étincelant qui ne me laissait pas du tout indifférente.

J'étais jeune après tout, j'avais 18 ans depuis 4-5 mois. Il en avait déjà 20. Je ne sais pas pourquoi mais je savais que c'était le garçon qu'il me fallait. Je n'avais pas passé tout ce temps à le supporter et à faire ce bout de chemin avec lui pour rien. Car je le voyais, Billy avait fait tellement d'effort ces derniers mois. Pour cela il fallait revenir en arrière.

............... Le passé ............

Décembre 2010, les fêtes approchaient et j'étais célibataire. Peut être que ce n'est rien de l'être mais, je vivais à une époque où toute les filles parlaient de leur copain en permanence ! (La galère)
C'était aussi naturel d'en avoir un que d'avoir le sac longchamps. Soit t'es dans le coup, soit tu ne l'es pas!

Vous savez, c'est cette époque où j'avais un skyblog et msn. Cette époque où dès que j'avais un copain et bien mon statut MSN était pris à l'assaut par des : "la femme de Dadou'zeer".

Oui car c'était également l'époque et la mode ce genre de surnom puéril. Mais bon, quand on appartenait à un homme c'était classe. Être en couple c'était classe. J'avais 17 ans depuis 6 mois, j'étais encore un bébé dans le fond. Beaucoup à cet âge avait déjà eu leur première relation sexuelle, moi rien. Pourtant je n'étais pas si moche. J'étais une jeune fille de petite taille environs 1m63. J'avais la peau noire et je n'étais pas vraiment épaisse. (Enfin sauf en période d'écart grave ahah!)

Enfin voilà, j'étais séparé d'un de mon copain (le fameux dadouzer) et je déprimais à bloc. J'étais jeune insouciante et je pensais que c'était la fin du monde. (Si j'avais su)

Cicatrices (Paused)Lisez cette histoire GRATUITEMENT!