– Marilys, réveille-toi...

Je sens la douce main de Nathan venir me caresser la joue alors je me réveille en sursaut quand je  réalise que je me suis endormie sur le sol de la salle d'étude.

« Il n'y a personne, ne t'inquiète pas. » Me rassure-t-il en m'aidant à me redresser.

Il  me sourit et m'embrasse brièvement après avoir regarder autour de lui  si nous étions bien seuls. Je m'adosse contre le mur du fond de la salle  et plonge mon regard dans le sien d'un air triste et ironique.

– Je suis vraiment collé Monsieur ? Demandé-je en faisant la moue.

– Oui Mademoiselle, vous avez été très désagréable avec moi, je n'accepte en aucun cas ce comportement.

– Quel dommage...

Je m'approche doucement de lui en souriant et dépose mes lèvres sur les siennes en plaçant ma main sur sa nuque bouillante.

– Il y a quelqu'un ?

Nous  sursautons et je me mords la langue quand nous entendons une petite  voix près de l'entrée de la salle. Merde, j'étais bien avec lui il a  fallut qu'une gamine gâche ça. Je reste au sol en tâtant du doigt ma  langue pour voir si je saigne quand Nathan se redresse.

– Retournez en cours, Marilys. Ils vous attendent.

– Non. Refusé-je en faisant les gros yeux à Nathan.

Heureusement  que la gamine ne nous a pas vu puisque nous étions au fond de la salle  parce que ça aurait été dur de la faire taire. À moins qu'elle... non je  ne pense pas, elle n'a pas pu nous voir sinon elle n'aurait pas demandé  s'il y avait quelqu'un. Il va falloir que je le sache.

Nathan me tourne le dos pour aller vers la petite alors je me lève et le rejoins.

La  collégienne regarde Nathan avec des yeux pétillants et la tête levée à  cause de sa petite taille, elle me dévisage à nouveau et me regarde avec  admiration.

– Tu es quelle classe ? Demande Nathan en se retournant vers moi après lui avoir posé la question.

– En sixième et on m'a dit de venir ici pour que je puisse aller à la bibliothèque mais je ne sais pas où elle est.

– Je l'emmène si tu... vous voulez. Me rattrapé-je.

La  gamine fronce des sourcils mais sans dire un mot elle me prend la main  et me tire en dehors de la salle d'étude. Je ferme la porte derrière moi  laissant Nathan seul dans la salle qui me donne un sourire que je garde  en mémoire.

– Tu es en quelle classe ? Me demande-t-elle.

– En terminale.

– Ah... mais tu es grande.

Je  ris doucement et nous montons les escaliers. Comment lui demander si  elle nous a aperçut.. ? Je respire un bon coup et me lance.

– Tu n'as vu personne quand tu es entrée dans la salle ?

– Non, pourquoi ?

– Comme ça. Le surveillant me réveillait car je m'étais endormie.

– Oui, Nathan.

– Tu le connais ?

Bah  oui, quelle idiote je suis. C'est le surveillant le plus sexy du lycée  et ce n'est pas parce qu'elle l'appelle par son prénom que je dois poser  cette question stupide.

Amour interditLisez cette histoire GRATUITEMENT !