Chapitre 8 - Découverte bouleversante

7.4K 680 139

PDV Austin

Je suis vraiment horrible. Cela fait presque deux semaines que je suis parti en vacance, et je n'ai toujours pas fait ce que je devais faire. Depuis ma soirée avec Shawn, j'ai pris une décision : quitter Orlando. Je ne veux pas le faire souffrir, or je sais que mes sentiments pour Shawn sont encore plus que présent. En fait, plus le temps passe et plus ils se renforcent. Si je reste avec Orlando, il souffrira plus encore.

Orlando est vraiment un garçon génial, il est prévenant, protecteur, gentil, aimant, mais il n'est pas Shawn. Et cela me bloque... Seulement, je n'arrive pas à trouver le temps pour rompre. À croire que le destin joue contre moi. En deux semaines, je n'ai pas eu un seul moment rien qu'avec lui. Il y a toujours quelqu'un, ou plusieurs de ses amis, Shawn, ma sœur, voir même mes parents. Tout le monde est contre moi !

Mais aujourd'hui, j'ai peut-être enfin une chance d'être seul avec lui, et donc de lui parler. Mon père a eu, l'ingénieuse idée d'organiser une randonnée. Or je ne peux vraiment plus le voir, alors j'ai prétexté avoir mal au ventre. Et vu que lui aussi n'en peut plus de moi, il n'a pas cherché à savoir si c'était vrai ou non, il m'a juste laissé ici. Ils sont donc partis il y a une heure avec ma mère, ma sœur et Shawn. J'ai donc demandé à mon petit ami de venir me voir. Il avait quelque chose à faire, mais il devrait normalement arriver.

- Salut toi ! Je pensais que nous n'aurions jamais aucun moment en tête-à-tête.

- En effet, mais si je t'ai fait venir, c'est parce que je me suis dit que nous pourrions parler, je...

- Parler ? Ça me va, mais j'avais pensé à une autre activité avant...

Il ne me laisse pas riposter, et alors que ses bras encerclent ma taille, ses lèvres viennent se coller aux miennes. Notre échange devient de plus en plus langoureux et il en profite pour me faire reculer. Nous arrivons rapidement dans ma chambre, il ferme la porte et me plaque contre cette dernière. J'ai l'impression que ses mains sont partout en même temps sur mon corps.

Mes jambes flageolent, et je manque de défaillir à plusieurs reprises. Heureusement que ses bras me supportent, sinon je serais déjà à terre. Ma raison se fait définitivement la malle quand Orlando enlève mon haut et qu'il se met à retracer mes muscles, bien que peu présent, avec sa langue. Tout mon poids repose sur ses bras et sur la porte, je ne suis plus qu'une marionnette sous ses caresses.

Je sens soudain le froid frapper mes jambes, et je comprends qu'il m'a enlevé aussi mon jean. Ses doigts passent délicatement sur le bas de mon corps, je gémis fortement quand il empoigne ma virilité à pleine main. Ses mouvements sont rapides, saccadé, mais il ne me laisse pas venir. Dès que je suis sur le point de jouir, il ralentit le rythme pour me frustrer.

Sa bouche vient s'emparer de mes bouts de chair, alors que sa main délaisse ma verge. Il vient titiller mon entrée, mais là encore, il souhaite me frustrer, car il n'entre jamais en moi. J'essaie de le forcer, mais il m'en empêche.

Je tente de lui enlever ses vêtements, mais il recule et va se placer sur le lit, alors que moi, je suis toujours contre la porte. Il ne bouge pas et se contente de me regarder, tout en se mordant la lèvre inférieure.

Je ne tiens plus et pars le rejoindre sur le lit, mais avec un peu de mal. Je m'installe sur son bassin et commence à l'embrasser. Je romps notre échange rapidement et je commence à embrasser son cou. Encore là, je m'arrête vite, et je l'entends grogner d'insatisfaction. Je recommence plusieurs fois, je veux qu'il soit aussi frustré que moi quelques minutes plutôt.

Impossible Love [BxB]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !