Highway to London partie 2

31.8K 2K 279
                                                  

Georges raccompagna Ereyne jusqu'à la porte comme deux vieux amis, elle sortit après une dernière embrassade et quitta le palais par une petite porte. La pluie tombait drue et la jeune femme n'avait pas de parapluie, par conséquent elle soupira et releva le col de son trenchcoat. Elle s'avança sur le trottoir pour héler un taxi mais un homme de l'autre côté de sa route attira son attention. Un complet noir, une rose rouge dans une main, un parapluie ouvert dans l'autre, Zelyan la regardait en souriant, en parfait amoureux. Ereyne soupira, amusée, charmée et dépitée à la fois, il n'avait pu s'empêcher de venir la protéger. Elle traversa la chaussée et vint le rejoindre sous son large parapluie noir. En parfait gentleman il lui offrit la rose dont elle huma le doux parfum puis embrassa tendrement son compagnon sur les lèvres. La scène était tellement romantique qu'un couple de touristes les prit en photo.

-Pourquoi es-tu venu ?

-J'ai trouvé que c'était l'occasion de faire une balade dans Londres, après tout nous n'aurons peut-être plus l'occasion d'y revenir avant le déluge.

Toujours le petit mot pour plomber l'ambiance. Ereyne préféra l'ignorer et passa une main autour de son bras et le suivit à travers les rues de la ville. Ils se promenèrent au hasard, admirant l'oeuvre des architectes, errant dans les boutiques branchées du centre. Tout se passait plutôt bien, ils riaient comme des adolescents en essayant des tenues toutes plus extravagantes les unes que les autres. Le premier point de friction vint lorsqu'Ereyne insista pour dévaliser une boutique de vêtements pour enfants. Elle appréciait globalement la mode, sans y être totalement soumise, ce n'était que des vêtements. Elle qui avait vécu sans chaussures, avec de grossières tenues de lin et des fourrures, ne pas avoir les dernières bottines sorties n'était pas le drame de sa vie. Mais elle avait un petit coup de foudre pour les vêtements de tout-petits. Ces minuscules ensembles dont le qualificatif était sans conteste "mignon" la poussaient toujours à la dépense. Et c'était une chose que Zelyan avait bien du mal à comprendre. En huit mille ans de vie commune leur couple était resté stérile, à sa grande frustration.

Il lui jeta un coup d'oeil, ne posant même plus la question tant la réponse restait invariablement la même. Elle lui sourit, sachant à quoi il songeait et lui montra un ravissant ensemble bleu marine.

-Si tu veux, soupira t-il en sortant la carte bancaire associée à leur compte commun puis l'aida à tout dévaliser, autant expédier ça. Elle sourit, il avait beau jouer les durs elle savait que cet exercice faisait à chaque fois ressortir une part de lui qu'il n'aimait pas, trop sensible. Comme toutes les créatures Zelyan voulait que ses gènes se perpétuent, il voulait une descendance, mais ça elle ne voulait pas lui donner. Et depuis huit mille ans les cieux répondaient à sa prière, elle n'était jamais tombée enceinte.

-On réglera ce problème après le déluge, c'est ma prochaine priorité. Lui glissa t-il à l'oreille avant de l'embrasser passionnément entre deux rayons.


Quelques heures plus tard, dans un autre quartier de Londres, ils s'arrêtèrent pour dîner.

-Rien de tel qu'un bon vieux pub avec un plat typiquement anglais pour bien terminer la journée !

Ereyne était souriante en face de lui, contente de son après-midi, Zelyan en revanche était préoccupé, pressé par ces plats qui n'arrivaient pas. Elle patientait en revoyant tout ce qu'ils avaient trouvé ensemble. Si bien que la serveuse qui apporta les plats les félicita pour l'heureux évènements, ajoutant qu'Ereyne cachait bien ses rondeurs.

-C'est un signe, annonça Zelyan.

-Un signe que la serveuse s'est trompée dans son jugement en effet.

Immortels I : Déluge [Edité][Version intégrale Wattpad]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant