Espions OS

14.1K 526 79

C'était un après-midi ennuyeux. Mon meilleur ami et moi passons une grande partie des vacances d'été ensemble. Il faisait chaud, trop chaud. La canicule nous clouait sur place. Puis, mon frère rentra. Il avait 3 ans en plus que moi, donc 17. J'entendis une autre voix que la sienne. Une voix masculine. Masahiro a encore ramené son petit-ami, il profite que les parents sont partis. Masa est grand et a des cheveux noirs coiffés dans tous les sens et lui cachent les yeux, Koremasa, son copain, est blond. Mon ami de toujours, me regarda, levant un sourcil en signe d'interrogation.

« - C'est mon frère et son copain.
- Copain ?! Il fit de grands yeux, semblables à ceux d'une chouette. Je pouffais de rire.
- Ben oui, t'es pas au courant ?
- Bah non. Il passa sa main dans les cheveux. Et tu l'es aussi ?
- Je crache pas sur les beaux mecs... »

On rigola un moment.
Jusqu'au moment où... On entendit des petits gémissements. Instinctivement on s'approcha du mur, la chambre de mon frère est juste à côté. On peut tout comprendre désormais.

« - Mmh... Masa... plus fort!
   - ...han »

Akihide, mon pote d'enfance, m'observa, voulant voir ma réaction. Le lit d'à côté craquait à n'en plus finir. Mes sens étaient en éveil, moi aussi je veux connaître le sexe entre garçons un jour.

3 ans plus tard, je repense encore à ce jour, et jamais je n'ai fais l'amour avec un homme. J'attendais. J'attendais de ressentir le désir que j'avais eu en les écoutants. C'est le premier jour des vacances d'été. Masahiro est à l'université maintenant, et là, est parti en vacance chez Koremasa. Je suis seul. Le destin en a décidé autrement, quelqu'un frappe à la porte.


« - Akihide ?
- Bah oui, comme chaque vacance. Dit-il tout sourire.»


Je le lui rendis, je suis heureux de le voir.
Comme à notre habitude, on s'installa dans ma chambre, à même le sol, nous mettant au frais. Je ne sais pas si c'est le temps qui a passé, si c'est nous qui avons grandit, mais ce n'est plus le même qu'autrefois. Aki ne se mettais plus torse nu, et ne parlais plus avec autant d'aisance. Au bout d'un certain temps, il prit la parole.

« - J'arrête pas de repenser à ce jour tu sais...
- ...
- Tu sais bien de quoi je veux parler, hein ? »


Il parût tout à coup très gêné. Moi, je me taisais, je voulais voir jusqu'où il pouvait aller.

« - Avec ton frère et son copain...
- Oui et ? Il fit la moue, je dus me retenir d'éclater de rire.
- Shoetsu ! Il haussa la voix, me faisant sursauter. Tu le sais, et toi aussi tu y penses, j'en suis sûr !
- Gagné. Il écarquilla les yeux.
- Je vais te tuer... Je souris vicieusement.
- Approche... Il hésita. Et resta immobile. Je soupire, soudainement mal à l'aise.
- J'y repense sans arrêt. Et... J'ai vraiment envie de faire l'amour avec un mec. Il ne répondit pas à mes confessions, je paniquais.
- Aki ! Je me jetais sur lui. »


Sous le choc il n'osait pas me regarder en face. Je le forçais à croiser mon regard. Il me renversa à son tour, se positionnant au-dessus de moi. Je m'empourprais. Il se pencha et ses lèvres touchèrent les miennes. Nos langues se mélangèrent un long moment qui m'était exquis.
« - Shoetsu, j'ai envie de toi...
- Moi aussi... »
On s'enleva mutuellement nos vêtements, mis à part nos boxers. C'était la dernière barrière pour se voir entièrement nus. On n'osait pas, pas tout de suite. De sa main il caressa mon sexe à travers le fin tissu. Je me sens très à l'étroit. Je me laisser aller. Il accéléra son mouvement.
« - Aki...ahhh...Aki... »
Je jouis, rapidement ce qui me surpris fortement, il rigola gentiment et m'enleva mon sous-vêtement couvert de ma semence. Ses yeux pétillaient en me contemplant. Je me redressais et d'un coup sec baissais son boxer. Son pénis est dressé, envoutant... J'ai envie d'y gouter. Comme s'il avait entendu mon désir, il se releva. Je me mis à ses genoux et emprisonnais son sexe de ma bouche. Il poussait des gémissements rauques qui m'encourageaient à continuer. Il posa sa main sur ma tête, serra mes cheveux. Et il éjacula, j'avalais le fruit de son plaisir avec gourmandise. Je me caressais l'intimité avec désir, Akihide n'en pouvait plus et retourna à nouveau sur moi. Il souleva mes jambes et les plaça sur ses épaules. Après m'avoir préparé, il me pénétra en fermant les yeux. A l'entente de mon cri  il les rouvrit, inquiet.

« - Ça va aller... » Dis-je pour le rassurer, Il me masturbait pour me détendre. La sensation de déchirure au bas ventre disparaissait. Je ne pouvais plus retenir mes cris.

« - Aki... Aki ! C'est bon...
- Ah...Ah... Shoetsu... »

On poussa notre dernier cri à l'unisson. Nos deux corps étaient en sueurs, on était essoufflé. Il se retira, et jeta à la poubelle le préservatif bien rempli . Je lui tendis la main et le conduisit vers le lit, où nous nous effondrons. Épuisés, mais comblés.


Dans la chambre d'ami...

« - Okimoto...? Un jeune homme au visage rougissant questionna son meilleur ami avec qui il passait les vacances d'été.
- C'est rien, c'est mon cousin et son copain... Mais chut! Ils ne savent pas qu'on est là! »


Fin ! 

Qui se termine par un cercle vicieux haha, c'est après cette histoire que vous voyez à quel point mon esprit est tordu, et encore, ce n'est que le début mouhaha :D

Un petit commentaire, c'est de l'amour :3

Espions /Yaoi/Lisez cette histoire GRATUITEMENT!