Partie sans titre 68

3K 300 5

Salem !!

***************

Chro fictive

***************

***Dans ma peau***

Alors je pars avec Youcef,et en sortant de la villa j'entends :

X "Wesh la p*te ! Viens la j'ai besoin de toi vite fait !"

Et les autres rigolent. Je me retourne lentement,rigole nerveusement,et m'avance tout doucement. Une fois devant lui,je lui décroche une bête de droite en plein dans sa gueule,et sa tête tourne sur le côté.

"Ferme ta pu*ain de grosse gueule ou la vie de ma grams' que tu vas clapser aujourd'hui..."

Oui j'avais pas de grand-mère mais c'était la même mdr'!

Et je quitte la villa. Je marche sur la route avec Youcef,et celui-ci me dit :

Youcef "Maman... C'est quand qu'on rentre à la maison ?"

Il parlait très bien maintenant.

"Il faudrait qu'un taxi passe par la,mais apparemment... Ya rien qui va passer la..."

Youcef "Je parle du vrai chez nous maman."

Vrai chez nous ? Vrai chez nous... Et oui. Avec Ayoub,Ayhan,et bien sur Aymen... Mais on ne pouvait pas y retourner... Quoi que maintenant,vue que Abdallah m'avait laisser partir,je pourrai peut-être rentrer ?! Mais oui ! C'est décidé,on rentre !

***Dans la peau d'Aymen***

J'ouvre les yeux péniblement,et je me retrouve dans une cave. Alors lequel de les ennemis va me descendre ? Je l'ignorais,mais je n'avais pas énormément de regret... À part le fait de ne pas avoir prier plutôt,de ne pas mettre dans la religion plutôt,de ne pas mettre rangé avec Yasmine,la fille que j'aime plus que tout... Si seulement j'avais su plutôt... Mais c'est comme sa et je ne peux plus rien y changer. Je fais avec tout simplement... Alors la porte claque,et un gars entre. Sa tete me disait quelque chose,sans que je sache quoi... Hum... Bizarre. Je n'oubliais pourtant jamais un visage.

Lui "Salem. Le boss veut te voir."

"Salem. C'est qui ?"

Lui "Tu verras."

Il me détache et me fait avancer. J'aurai bien plus lui mettre une patate dans le visage sans problème vu que je pratiquait toujours le sport (dont les sports de combat),mais je ne voulais pas. Je voulais mourir avec dignité. J'avance donc,les mains dans le dos,et on monte à l'étage. Et la... Que du haram. Les filles,les gars,l'alcool,la drogue... Starf'Allah... Comment ai-je fais pour être dans sa pendant tout se temps ? J'entends alors un gars dirent :

"Cette connasse m'a cassé le nez ! J'ai du partir au urgence à cause de cette bouffonne la !"

X "Ferme la... Askipe c'est la tipeu du boss..."

"C'est sa p*te oui ! Elle a déjà un gosse en plus arrête !"

X "Wallah c'est ce qu'on m'a dit !"

Mais je n'en entendis pas plus vu que l'on passa le salon. Les gens ne nous ont pas lancer un regard juste pour voir ce que je faisais la,quo j'étais... Rien. C'était comme si toi ceci était normal. Quoi que... C'est dans la norme pour eux enfaite ! C'est compliqué tout sa... Et bizarre. Alors on monte les escaliers,et on arrive dans un long couloir. On traverse les chambres,et on se dirige vers celle du fond. Il toque.

X "ENTREZ !"

La voix... Elle me disait grave quelque chose ! Mais qui est-ce que c'était ? Je n'arrivais pas à m'en souvenir... On rentre,et la personne se retourne.

"Iliès..."

Iliès "Et oui ! J'espère que t'as fait bon voyage,parce-que sa sera sans retour !"

"Mais... Je t'ai payer la somme ! Je ne te dois plus rien..."

Iliès "En effet... Mais ce que je voulais dire,c'est que tu ne voudrais plus quitté cette ville dans quelque temps... Allez ! Dehors !"

Le gars me ramène à nouveau dans les caves. Mais pourquoi est-ce que je suis ici encore ? J'en avais marre de tout ça... Je pensais que c'était derrière moi,mais non. À chaque fois que je pense tourner la page,la réalité prend a nouveau place dans la vie et est aussi brutale qu'avant. Voir pire ! Mais bon... J'espère juste que Yasmine... Yasmine... YASMINE EST ICI C'EST SUR ! Et c'est la que je le souvins du gars qui m'a fait faire les allé retour.

"ABDALLAH ! OUVRE MOI LA PORTE !"

(Partie assez longue les lecteurs (je sais plus si je dois dire fille ou gars alors je met se mot la mdr'!) J'espère que sa vous a plût !)

Chronique : Anastasia des blocLisez cette histoire GRATUITEMENT !