Chapitre 20.

91.7K 5.1K 1K

Pdv Calliope.

Je sens ses bras autour de moi. Il me porte et il me semble que l'on sort de la piscine, je garde les yeux fermés parce que j'ai eu peur et que j'ai vraiment honte.

Mais quelle idiote aussi !

Comment ai-je pu me noyer ? Je sais nager mais j'ai perdu tout mes moyens. Il me fait perdre tous mes moyens. Mais ce n'est pas parce qu'il m'a appelé "bébé" que je vais changer d'avis. Je suis venue à cette fête déterminée et je ne compte pas pardonner à Evan, quoi qu'il fasse ou qu'il dise. Je ne retomberai pas dans ses bras... Du moins au sens figuré parce qu'au sens propre, c'est déjà fait.

Lorsqu'il me dépose sur la terre ferme, j'ouvre les yeux. Ses bras sont toujours autour de moi pour me soutenir au cas où mes jambes lâcheraient. Il a vraiment l'air inquiet, ses sourcils sont légèrement froncés et ses yeux me scrutent comme s'ils cherchaient la moindre blessure. Comme il n'en voit pas, il pousse un soupir de soulagement et ses yeux viennent se perdre dans les miens.

—Ça va ? demande-t-il.

—Non Evan, ça ne va pas, je réponds sèchement. Et c'est là vérité. Physiquement tout va bien, mais depuis le concert, je ne mange même plus, je ne rigole plus. Evan m'a tellement déçue et il m'a vraiment fait mal. J'étais attachée à lui, je lui avais donné ma confiance. Alors oui, on n'était pas en couple mais je pensais quand même que j'étais la seule avec qui il jouait. Il n'est même pas venu en cours après, sûrement trop occupé avec ses pouffiasses.

—C'est à cause de moi ? demande-t-il.

—Oui, tu m'as déçue...

—Je t'ai déjà dit que ce n'était rien, Calliope, j'étais bourré, dit-il d'une voix triste.

—Un bisou ce n'est pas rien, et vous sembliez vouloir aller plus loin.

—Et alors ? Je ne t'ai jamais rien promis ! Tout était clair depuis le départ, on n'est pas ensemble ! Il hausse le ton, les sourcils froncés.

—Tu as raison mais maintenant je veux que tu arrêtes de jouer avec moi, je ne suis pas comme tes pouffiasses, je crache.

—Attends, tu es jalouse ? me demande-t-il avec un petit sourire malicieux.
Ça m'énerve, je veux lui faire ravaler son putain de sourire.

—Oui,  je réponds pour le déstabiliser et je suis satisfaite lorsque je vois son sourire disparaître petit à petit pour laisser place à une expression surprise.

—Pourquoi ? me demande-t-il curieux.
Je ne peux pas lui dire que je suis attachée à lui, je ne dois pas lui pardonner, je dois rester loin de lui pour éviter qu'il me fasse plus de mal.

—Je dois y aller ! dis-je en me dégageant de ses bras et je prends la fuite avant qu'il ait le temps de réagir. Je cours et m'arrête derrière un mur, essoufflée. Il n'a pas l'air d'avoir couru après moi, tant mieux.

Je pars à la recherche d'Aby que j'ai perdue dès le début de la soirée. Je rentre dans la villa, qui est vraiment magnifique et je cherche une brune avec une robe rouge. Je la repère debout sur la table de la cuisine en train de danser collé serré avec un gars qui ne me semble pas inconnu. Je secoue la tête, elle est si extravertie ! Je décide de ne pas la déranger et je pars chercher James pour ne pas rester toute seule.

Je le cherche un peu partout mais je ne le trouve nulle part, j'ai la tête qui tourne à cause de la chaleur donc je monte pour essayer de trouver une salle de bain. J'arrive dans un très long couloir ou je vois plein de filles allongées par terre, ou écroulées le long des portes. Mais c'est quoi ce délire ? Je m'approche de l'une d'elle et la secoue légèrement par l'épaule. Elle ouvre les yeux et ils sont très rouges.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !