IV

4.1K 214 21

Ça va ? oui, je pense.
_

Je me précipite d'envoyer un message à Léa pour qu'elle vienne.

Un autre bruit se fait entendre plus fort mon téléphone vibre, je sursaute de peur et regarde le message.

✉Viens m'ouvrir je suis là.

Je descends rapidement les escaliers en manquant de tomber à plusieurs reprises.

Léa semble troublée en me voyant.

- T'es en sueur qu'est ce qui se passe ?

- Ouija, il y a des bruits dans la cave où je l'est rangé.

Elle passe devant moi et allume la lumière du salon.

- T'es sûr que ce n'était pas ton imagination ? Me demande t'elle

- Certaine.

Elle semble perdue.
- Tu te souviens quand on y jouaient avant ?

- Jamais je ne pourrais oublier.

FlashBack
J'avais trouvée la Planche chez moi dans la chambre de mes parents. Je m'étais précipitée chez Léa pour lui montrer ma découverte, elle connaissait déjà ce jeu alors que moi non. Elle m'a donc expliquée les règles et de suite nous y avons joué. Nous posions des questions vraiment ridicule mais cela nous amusait. Malheureusement un après-midi pendant que nous jouons mes parents sont entrés dans la chambre de Léa, ils nous ont confisqué la planche sans que nous lui disions au-revoir. Plus tard le chien à Léa est mort et mon lézard, du hasard sûrement.
Fin du FlashBack

Léa colle son oreille à la porte de la cave.

- Il n'y a rien.

Nous nous asseyons sur la table du salon. Plusieurs minutes passent et toujours rien nous remontons les escaliers pour rejoindre ma chambre.

- Zo..Zoé les bruits ! Elle chuchote comme si quelqu'un pourrait nous écouter.

- Allons chercher la planche. Dis-je pas très sûr de moi.

Nous descendons les escaliers et nous nous dirigeons vers la cuisine, je prends deux couteaux et un donne un à Léa.

J'ouvre la porte et allume la lumière.
Je descends en première Léa attrape ma main et la serre à m'en faire mal. Nous apercevons enfin la planche elle n'a pas bougée de place tous est en ordre. Le bruit se fait entendre à nouveau la fenêtre est ouverte elle claque avec le vent.

Je la ferme, prend la planche et la goutte avec moi et nous remontons dans ma chambre, je la pose sur mon bureau. Nous nous endormons malgré la peur.

**

Je me réveille par Léa qui crie mon prénom.

- Qu'est ce qu'il y a ? Lui dis-je agacée.

- Je veux jouer.

Elle prend la planche et la pose sur le sol, je m'assois a ses côtés et nous prononçons.

- Esprit si tu es la fait nous un signe.

De suite la goutte se dirige vers le oui.

- Est ce toi qui a ouvert la fenêtre la nuit dernière ? Demande Léa.

"Oui"

- Prouve le nous.

Ma couverture se tire jusqu'au bout de mon lit.

- Dis au-revoir dépêche toi ! Lui ordonnais-je.

"Non"

Par peur je retire mon doigt mais le remet rapidement, nous répétons rapidement la phrase pour lui dire au-revoir mais il n'est pas de cet avis.

Je prends la planche et la range avec la goutte dans mon armoire.

- Je dois y aller ne joue pas seule.

Point de vue Léa

En rentrant ma mère me demande si je vais bien elle me trouve pâle. Je ne fais pas de fièvre j'ai juste très peur mais je lui cache elle ne veut pas que je joue à ça c'est pour ça qu'elle a cachée la planche, je dois lui demander pourquoi.

Ma mère m'appelle pour descendre manger, au milieu du repas je lui demande.

- Pourquoi tu ne voulais plus qu'on joue à ouija moi et Zoé ?

_
Merci pour les votes et les commentaires.

OUIJALisez cette histoire GRATUITEMENT !