♫ « Sail »- Awolnation ♫


△▲△
Louis
_

Depuis ce jour mémorable, il y a un mois, où j'ai fait sa rencontre dans un taxi, Ava ne cesse de me démontrer que j'ai bien fait de ne pas abandonner l'affaire. Apprendre à la connaître de jour en jour est une vraie bouffée d'air pur. Chacun de nos rendez-vous me fait prendre conscience que j'ai passé bien trop de temps à ruminer seul comme un abruti alors qu'il y a tellement de choses simples dans la vie qui méritent que je leur accorde de l'attention. Ça ne sert à rien de continuer d'espérer de vivre une vie trépidante alors que l'on n'est même pas capable de retirer la moindre satisfaction d'un quotidien pourtant si riche en expériences. Ava, toute en douceur et en simplicité, me le prouve chaque fois que l'on se voit. Et j'oublie, bien évidemment, de parler du fait qu'elle est, sans conteste, foutrement attirante. Ces dernières années, ma vie sentimentale se résumait à rencontrer des nanas en boîte et ça me convenait. J'avais à peine le temps de me demander si elles me plaisaient qu'elles étaient déjà dans mon lit. Mais avec elle, tout est différent. Le fait qu'au départ elle m'est repoussé n'y est certainement pas pour rien. Sans que je puisse vraiment expliquer pourquoi, un lien particulier nous lie, alors que nous n'avons encore rien partagé d'intime elle et moi.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je n'ai toujours pas parlé de cette nouvelle relation à ma famille. Je garde pourtant des liens très étroits avec elle, mais je n'ai pas envie de m'enflammer trop vite, et d'enflammer ma mère par la même occasion. Elle a toujours mis un point d'honneur à ne jamais rompre les liens familiaux, et ce depuis le moment où ma carrière avec le groupe a décollée. La distance n'a jamais été un frein à ce que je reste proche de ma famille car ma mère me tient toujours informé de tout ce qu'il se passe à la maison. C'est pourquoi, je ne manquerai nos séances sur Skype pour rien au monde. Dès que l'occasion se présente, nous pouvons passer des heures à discuter par écrans interposés. Une façon de ne pas perdre le lien avec mes frères et sœurs que j'ai trop peu vu ces neuf dernières années. J'ai toujours redouté de ne pas les voir suffisamment grandir, de ne pas assurer mon rôle de grand frère comme il le faut. Mais ils ne m'ont jamais fait ressentir quoi que ce soit en ce sens. Une vraie complicité nous lie. Quand je les vois, je reste leur meilleur ami, leur confident, et dans un sens, leur modèle.

- Tu t'es fait beau ce soir dis-moi...

Ma mère a toujours eu le chic pour mettre l'accent sur les petits détails qui ne trompent pas.

- Pas plus que d'habitude.

Je mens exprès pour noyer le poisson. En réalité, j'ai bien dû passer plus d'une heure à me préparer en vue de ma soirée avec Ava, qui ne devrait plus trop tarder d'ailleurs.

- Mouais... Tu ne portes presque jamais ce genre de jolis petits pulls et tes cheveux sont étonnamment bien coiffés... Et tu t'es rasé aussi si je ne m'abuse...

- Oui bon ça va...

Même derrière l'écran, je peux voir ses yeux inquisiteurs s'illuminer.

- Tu vois quelqu'un ce soir mon fils ?

- Je ne sais pas...

La tête de ma sœur Fizzy apparaît soudainement devant ma mère.

- Oh allez Louis, fais pas ton relou !

- Tiens, t'es là toi ?

- Aux dernières nouvelles, j'habite toujours ici oui. Mais la question n'est pas là... Comment elle s'appelle ?

YOURS. // Tome 1Lisez cette histoire GRATUITEMENT !