Chapitre 19.

97.4K 5.3K 1.3K

Pdv Evan.

—Evan, ça va ? hurle Cassandra alors que je vois la seule personne à qui je tiens s'éloigner de moi. Mon coeur me fait mal et je n'arrive plus à bouger, j'ai envie de courir pour la rattraper mais mes pieds sont cloués au sol. Je devrais être énervé contre elle car elle m'a giflé mais je suis juste triste.
Sa gifle m'a fait tellement mal, pas physiquement car je suis habitué aux coups, mais mentalement. J'ai eu l'impression que quelque chose se déchirait en moi. J'étais énervé pendant trente secondes et quand j'ai vu qu'elle partait j'ai cru que j'allais devenir fou.

Alors que j'essaie de reprendre mes esprits, je sens deux bras enlasser mon torse et un frisson de dégoût me parcourt le corps. Je détache les bras de Cassandra et me retourne brusquement. Je lui lance un regard noir.

—Qu'est ce qu'il y a bébé ? me susurre-t-elle en essayant de me prendre dans ses bras.

Je me retiens pour ne pas lui foutre mon poing dans la gueule. Je ne vais pas être violent avec une fille.

—Barre toi Cassandra, ne me pousse pas à bout, lui dis je méchamment.

—Tu avais l'air plutôt chaud il y a à peine un quart d'heure, appelle moi si tu en as besoin, dit-elle en s'éloignant de moi.

Encore une personne qui part sauf que là, je m'en fous. Je revois encore le regard blessé et meurtri de Calliope, je me rappelle encore des larmes qui coulent sur son magnifique visage, son expression détruite. J'ai mal au coeur, j'ai envie de vomir, de tout casser. Je donne un coup dans l'arbre a côté de moi. Si ça avait été une autre fille je n'en aurais rien eu à faire, mais là c'était Calliope et je ne veux plus jamais voir de la douleur dans son regard. Ça me tuerait.

J'étais à ce fichu concert car Mickey m'y avait entraîné de force. Je ne savais pas que j'allais tomber sur le frère de Dylan. Je pense qu'il ne m'a pas vu mais s'il était là, c'est que Dylan n'était pas loin. J'étais tellement énervé que j'ai descendu plusieurs bouteilles d'alcool sans vraiment les compter.

Cassandra était là, allez savoir pourquoi, et j'avais vraiment besoin d'elle à ce moment là. Elle allait m'aider à tout oublier, à extérioriser ma colère. Tout à l'heure, dans les buissons, plus rien n'existait, ni le pari, ni Dylan, ni Calliope. J'étais près à tout oublier pour simplement coucher avec une fille et ne plus avoir à me préoccuper de rien.

Je me passe la main dans les cheveux et soupire de frustration. Pourquoi est ce que j'ai demandé à Calliope de ne pas me quitter ? J'avais vraiment envie qu'elle reste à mes côtés, mais elle est partie et je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Il va falloir que je donne tout pour la récupérer sinon il n'y a plus de pari mais au fond de moi je sais que ce n'est pas ça qui me fait peur. Rien que de me dire que je ne lui parlerai plus me déchire alors la perdre me détruirait.

Je quitte enfin les buissons et je mets mes écouteurs car je vais devoir rentrer à pied. Ça va car ma maison n'est pas très loin mais honnêtement ça me saoule. J'ai pas la tête à marcher, j'ai juste une envie c'est de retrouver mon lit et de dormir. Sur le chemin du retour je ne pense qu'à une chose : Calliope. Je n'arrive pas à me la sortir de la tête, je ne pense qu'à son expression quand elle m'a quitté. Et dire que j'ai failli craquer devant elle ! Je sentais les larmes monter putain !

J'ouvre la porte de chez moi doucement pour ne pas réveiller ni mon père ni Maria. J'enlève mes chaussures doucement et monte dans ma chambre. Je me déshabille et je me glisse sous la couette en caleçon. J'attrape mon téléphone et je commence à écrire un message pour Calliope. J'hésite beaucoup avant de l'envoyer et finalement je repose mon téléphone. J'ai trop de fierté pour m'excuser maintenant. Je veux attendre quelques jours et j'irai lui parler en face à face. Je pense que ces quelques jours vont être les plus ennuyants et les plus durs pour moi. Faire chier Calliope ça va beaucoup me manquer. Je soupire et m'endors.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !