Chapitre 32

8.4K 504 4

Je suis vraiment désolée pour le retard. La Bonne Nouvelle est que j'ai fini mes exams, j'aurai donc plus de temps pour publier.
-------------------------------------
Kevin était figer devant moi. Il ne disait pas un mot mais me regardait droit dans les yeux. Je voyais sa colère mais il détourna les yeux et partit.

Je le vis s'éloigner de la plage sous nos ébahis. Qu'est ce que j'ai fait ? Je voulus le rattraper mais Dylan me retint par le bras. Quand je m'en libérais Kevin était déjà reparti, je vis sa voiture sortir du parking de la plage. Je sentis les larmes couler sur ma joues, pourquoi j'avais fait ça.

Je répartis en direction de la plage ou j'avais laissé mes affaires. Gali regarda en direction du parking, il cherchai son ami.
- Kevin est parti, moi aussi, je vais rentré
- J'imagine qu'il a pris la voiture, dit-il en soupirant. Je te ramène, Dylan on y va remballe tes affaires.

Dylan lui obéit, je dis de même et nous partimes. Je demandai a Gali de me déposer chez Kevin, il réfléchit mais finit par céder.
- Tu peux m'expliquer ce qu'il s'est passé ?
Je fis un non de la tête je n'avais pas envie de parler. Je regardai Dylan dans le rétroviseur, il bougeait la tête en signe de désapprobation. Ce fut le premier à être déposé chez lui, il adressa un signe de main à Gali pour lui dire au revoir. Il continua son chemin sans se retourner, sans m'adresser un mot. Qu'est-ce qu'il lui prend ?

Gali me déposa chez Kevin et me lança un "bonne chance".
J'entrais dans la maison, il n'y avait personne au rez de chaussé alors je montais l'escalier. J'entendis un bruit, on dirait de l'eau qui coule. Le bruit provenait de la salle de bain, je poussai alors la porte. Il était sous la douche, il ouvrit la porte de la douche mais je sortis immédiatement de la pièce.

- Qu'est ce que tu fais ici ? Demande-t-il
- Je veux te parler !
- On a rien a se dire sort d'ici, il apparut une serviette autour de la taille.
Il avait l'air sérieux, ou peut être en colère. Je restai au même endroit.
- je t'ai dit de t'en aller ! Cria-t-il
- Et alors ? Je ne veux pas partir ! Tu penses que je vais t'obeir parce que je suis ton pion
- Exactement
Je pleurais désormais, je ne voulais pas pleurer devant lui et lui montrer que j'étais faible mais les larmes coulaient
toutes seules. Il tendit une main vers mon visage mais je m'enfuis.

Virginity GameLisez cette histoire GRATUITEMENT !