Chapitre 27

10.5K 521 14

Je me préparait pour aller au lycée, je ne voulais pas arriver en retard, je devais me concentrer sur les études. Mon frère me déposa, j'étais en avance d'une dizaine de minute, j'allai dans le hall d'entrée et remarquai que ma prof était absente j'avais donc deux heures de pauses. Un garçon attendait que l'accueil ouvre, je ne l'avait jamais vu. Il se tourna vers moi.
- Salut, je suis nouveau et un peu perdu
Il me souriait, il était beau et avait l'air très sympas
- J'ai m'appelle Elodie, tu es en quel classe ?
- en classe d3 et moi c'est Dylan(photo)
- moi aussi, m'exclamai-je, la prof que nous avons à cette heure est absente. Je peux te faire visiter si tu veux ?
Il acquiesça et nous partons pour un petit tour du lycée.

Après avoir fait le tour, nous nous sommes posé dans la cour.
- il est mignon ton bracelet, il souriait toujours, peut être même trop
- Waouh ! Encore un joueur ! Je ne suis pas un pauvre pion.
Sur ce je partis, j'arrive pas a croire qu'il fasse parti d'un jeu pareil. J'imagine que ce n'est pas le seul lycée, mais ils ne doivent pas tous avoir un Virginity Game. Je parti et croisai Gali dans les couloir.
- Il paraît qu'il y a un nouveau, il est comment ?
- Comme si tu ne le savait pas !
- Non je ne le sait pas me dit-il
- il fait parti de votre putain de jeu !
Il avait des yeux près à sortir de leurs orbites.
- Il y a peu de lycée ou existe des Virginity Game et il ne fait pas parti du notre. Donc je penses qu'il n'est pas dans le jeu du tout.

Je commence a stresser, si il ne fait pas partie du jeu, alors c'est juste un nouveau qui essayait d'être sympas et que j'ai rembarré de la pire des manière. Bon ! Je crois que je n'ai plus qu'à m'excuser.

Je parcourais l'établissement a la recherche de Dylan. Je le trouvais toujours dans la cours au même endroit que je l'avait laissé.
- je suis désolée commençais-je
- Non, c'est moi, je voulais pas passer pour un dragueur, je trouve ton bracelet original et je voulais juste te le dire. Plus de remarque déplacée c'est promis.
Il souriais et me tendit la main comme pour faire un pacte.
- Mais ne t'inquiète pas ce n'était pas du tout déplacer. Tu m'as bien dit que vous veniez juste d'emménager et que tout n'avait pas été livré ? Dis-je avec un sourire d'ange.
Il acquiesça, et je souris de plus belle, je crois que je lui devais au moins ça :
- Alors venez tout les deux manger à la maison ce soir, pour me faire pardonner. D'ailleurs je préviens ma tante tout de suite.
La sonnerie retentit et nous nous dirigions vers notre classe.

Virginity GameLisez cette histoire GRATUITEMENT !