Chapitre 7 : Le banquet de Poudlard

125 12 14

Lorsqu'ils descendirent du train, une épaisse fumée noire masquait la moitié du quai, l'autre moitié étant plongée dans la pénombre car il faisait nuit. Un homme gigantesque, beaucoup trop grand pour qu'Ilåna puisse voir son visage sous sa barbe hirsute, agitait une lanterne en clamant « Les première année, par ici ! »

Ilåna suivit, hésitante, la masse grouillante et informe qui se dirigeait vers lui, et elle perdit Mylon de vue. A-côté d'elle marchaient une fille ronde aux épais cheveux roux et une autre, mince, aux cheveux noirs coupés un peu de traviole. Elles portaient, comme Ilåna - et la plupart des autres élèves - l'uniforme noir de Poudlard. 

Le géant les conduisit à la lisière d'une forêt noire, devant un lac aux eaux sombres. Devant eux étaient alignées une trentaine de barques qui semblaient trop petites, et sans rames.
Ilåna monta avec la fille rousse et son amie, ainsi qu'un garçon blond qui avait les cheveux en bataille. Elle se demanda lesquels d'entre eux seraient dans la même maison qu'elle, et si elle se ferait des amis. La barque avançait toute seule, se rendit-elle compte avec effroi. Elle ne laissait même pas de sillon sur les eaux tortueuses.
Et puis Ilåna vit le château.

C'était fou, mais il était comme elle se l'était imaginé. Grand, majestueux, hérissé de tours illuminées. Il semblait surgir de la roche qui s'élevait autour du lac. Ilåna pensa aux écoles austères qu'elle avait fréquentées jusqu'ici et se demanda si ce n'était pas juste une illusion, un hologramme géant qui faisait un peu rêver les élèves avant qu'ils n'aperçoivent la vérité. Non, c'était certain... Elle n'aurait pas pu rêver mieux.

Ils accostèrent dans une sorte de hangar où ils amarrèrent les barques, puis grimpèrent un escalier raide et interminable. Lorsqu'ils furent arrivés en haut, enfin, ils se retrouvèrent devant... Un escalier.
Un gigantesque escalier de marbre, majestueux, derrière lequel trônait une grande porte à deux battants. Une femme se tenait devant la porte. Elle scanda :

« Bienvenue à Poudlard, nouveaux élèves !

Elle était assez âgée, elle portait un chapeau tordu hérissé d'une plume de faisan, et ses cheveux étaient argentés. Elle leur fit signe de monter la rejoindre. 

- Bonjour, je suis le Pr Mc Gonnagall, dit-elle. Vous allez pénétrer dans la Grande Salle, où un banquet a été dressé pour le début de l'année. Mais avant que le banquet commence, vous allez être répartis à travers vos différentes maisons. Il y en a quatre : Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard. Votre maison sera comme une seconde famille tout au long de votre scolarité ; vous pourrez lui faire gagner des points par vos succès et lui en faire perdre par vos échecs. Des points sont aussi enlevés pour des problèmes de comportement. Chaque année, la Coupe des Quatre Maisons récompense la maison qui a eu le plus de succès au cous de l'année, Quiddich compris. Mettez-vous en ligne et suivez-moi.

La Grande Salle portait plutôt mal son nom, songea Ilåna. Ils auraient dû l'appeler l'Immense Salle ou la Gargantuesque Salle. Le plafond semblait infini et se perdait dans un ciel dépourvu d'étoiles. Quatre longues tables étaient étendues, autour desquelles la plupart des élèves étaient déjà installés. A l'autre bout se tenait la table des professeurs, devant laquelle étaient posés un tabouret et un vieux chapeau gris. 

Tout à coup, le chapeau s'anima. Une déchirure sur le côté s'ouvrit, formant une sorte de bouche, d'où s'éleva... Une chanson. 

La chanson était prononcée sur un ton à la fois joyeux et monocorde. Elle parlait des différentes qualités qui vous envoyaient dans les maisons :
Gryffondor : Brave, courageux, puissant ;
Serdaigle : Curieux, érudit, intelligent ;
Poufsouffle : Travailleur, loyal, fidèle ;
Serpentard : Déterminé, malicieux, rusé. 

Nemesis Hogwarts Project [HP-PJ]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !