Chapitre 1 : Face à Face

16 1 0

Le regard pointé vers l'horizon, Faith regarde la ville qu'il à si souvent vu. Il pense à sa sœur qui c'est sacrifiée pour qu'il puisse échapper au garde du zoo où ils étaient enfermés. Il pense à toutes les parties de chasse qu'ils ont fait ensemble et surtout à la dernière, la dernière fois qu'il à put la voir.

La nuit tombé, fatigué, il décida donc de trouver un coin pour dormir, pensant qu'il pourrait calmer un peu sa tristesse. Couché dans un fourré, il avait le ventre qui gargouillé mais il s'en moquait : tout ce qu'il voulait c'était de retrouver sa chère sœur perdue.


Le lendemain matin, il fut réveiller par un bruissement dans le fourré le plus proche. Il se leva, toujours le cœur meurtri de tristesse, et s'approcha du buisson à pas de loup. Un museau en sortit d'un coup et Faith sauta sur la créature qu'il prenait pour une proie. Il entendit un grognement plus sourd que celui d'un mulot et se fit éjecter au sol. Rejetant le sable dans ses yeux, il put enfin voir son "ennemi". Il s'agissait enfaite d'un petit loup brun et blanc aux pattes noires de jais. Il se releva et repartit dans la direction de cet animal. Corps à corps, ils lutter jusqu'à qu'une patte blanche les séparent. Faith se releva d'un bond et planta ses griffes dans le sol pour toute attaque adversaire. Il regarda les deux loups postés de chaque côté du loup "ennemi". Il y avait un grand mâle blanc aux pattes brunes et de l'autre côté, une grande femelle blanche parsemée de tâches grises et noires ; c'est cette dernière qui les avait arrêté dans leur confrontation.


-Nuage de Pin ! Rentre au camp, nous devons parler avec lui, déclara alors le grand mâle blanc aux pattes brunes.

-Mais, je veux rester ! Silteplait Soleil Blanc !

-Laisse-le Soleil Blanc, dit alors la grande louve qui les avait séparé.


Elle se retourna vers Faith et se dernier lut dans ses yeux une admiration étrange. Il lui dit :


-Je ne vous veut aucun mal, croyez-moi !

-Bien sûr que tu ne nous veut pas de mal, je le lit dans tes yeux. Et dailleur, je crois que tu lit aussi dans mes yeux, tu vois que tu suscite mon admiration, répondit la louve.

-Bon, Lune Blanche, tu ne vas pas manger quatre souris avant de lui dire ! Je sais très bien ce que tu as derrière la tête ! s'exclama alors le petit loup de tout à l'heure.


Lune Blanche s'approcha alors de Faith et lui dit :


-Je m'appelle Lune Blanche, chef du Clan de Deltal ! Voici Soleil Blanc, mon lieutenant. Je vois dans tes yeux que tu pense que le soleil prend le dessus sur la lune, mais chez nous, c'est le contraire. Et je te présente aussi Nuage de Pin, un de nos apprentis. Nous avons tout vus de tes techniques de combat et c'est impressionnant pour un loup qui est rester longtemps enfermé en cage.


Faith sentait maintenant la tristesse, qu'il avait put oublier jusque là, revenir en lui. Il se força quant-même à écouter la suite :


-Je ne vais pas manger quatre souris avant de te le dire : je pense que tu as l'étoffe d'un combattant de notre clan. Voudrais-tu venir avec nous et vivre en tribu. Bien sur il y a des inconvénient mais aussi des avantages je pense.


Faith ne pouvait croire qu'une nouvelle lui tombe dessus aussi brutalement.


-Je ne sent aucune odeur d'autre clans sur lui, déclara alors Soleil Blanc qui c'était tût jusque-là.

-Nous te laissons réfléchir, et nous revenons ici dans 2 jours, dit Nuage de Pin, qui prit la parole à la place de son chef.


Et ils le laissèrent en plan, dans cette clairière baignait par le soleil...

La Guerre de DeltalLisez cette histoire GRATUITEMENT !