16 - William

10 3 0

William

Une bonne semaine est passée depuis la capture de N°1. Ce dernier est enfermé dans les locaux du CEBY. Il ne nuira plus à personne désormais.

Devon s'est remis rapidement et a pu quitter l'hôpital. Il a aussitôt voulu rentrer à Bruxelles. Je ne lui avais jamais vu une telle énergie. Frôler la mort a dû lui donner envie de remettre sa vie sur de bons rails. Il a entrepris d'acheter un appartement dans le centre de Bruxelles, et a changé de plan de carrière. Non, il n'a pas quitté le CEBY, il a simplement changé de poste. Il s'est même vu attribuer un bureau. Devon, dans un bureau !

C'est là que je lui rends visite. J'aurais bien assez à faire pour organiser le mien, mais j'ai envie de discuter.

Je frappe à sa porte.

— Ouais ! répond-il sans manière.

Je lève les yeux au ciel et entre dans la pièce. Mon frère est perdu au milieu d'un amoncellement de dossiers. Je crois qu'il est en train de ranger, mais ce n'est pas l'impression que ça donne.

Je contemple la pièce d'un air abasourdi : c'est un vrai capharnaüm. Je reporte mon attention vers Devon. Il m'observe en silence. Je l'interroge.

— Tu es sûr que c'est ce que tu veux ?

— Certain. J'ai eu ma dose de missions d'infiltration. Et on sait tous les deux que je dois me tenir à carreaux pour quelque temps. Ce job de conseiller tactique sera parfait.

J'approuve d'un hochement de tête.

— Hensford semble être dans de meilleures dispositions.

Il relève la tête vivement et m'adresse un regard grave.

— Tu lui fais confiance ?

— Pas vraiment.

Je ne suis plus sûr de faire confiance à qui que ce soit. Même à Devon... Je sais bien qu'il n'est pas responsable de sa tentative d'assassinat. Mais il y a beaucoup de zones d'ombre dans sa vie quand il était Mark.

— Tu voulais me dire quelque chose ? demande soudain Dev.

— En effet. L'artefact a été retrouvé. Il était bien à Heart Reef.

— Donc Océane avait raison... répond-il pensivement.

Je l'observe. Son regard s'est troublé. Je repense soudain à ce que Cyril m'a dit : « il se tapait l'héritière ». Je frissonne de dégoût. Je sais que c'est faux. Mais l'attitude de mon frère est parfois bizarre.

— Que penses-tu d'elle ?

Il relève un regard surpris vers moi.

— Pardon ?

— Que penses-tu d'Océane ?

Il reste perplexe un instant avant de comprendre.

— Tu me demandes si je la déteste ? Non, mes sentiments pour elle n'ont pas changé.

Je le dévisage attentivement.

— Tu sais où elle est ?

— Malheureusement non.

Je continue de l'observer, mais il n'ajoute rien. Je reprends alors.

— Pour en revenir à l'artefact, ils vont le rapatrier ici. Il devrait arriver demain. Tu veux faire partie de l'équipe d'études ?

— J'adorerais, oui ! s'exclame-t-il.

Je souris en entendant son ton excité.

— Tu devras travailler en équipe.

Il grommèle.

— Je ferais avec.

Quelques coups résonnent soudain contre la porte ouverte. Nous tournons notre attention vers elle. Sarah se tient dans l'ouverture. Devon hausse un sourcil.

— J'ignorais qu'on tenait une réunion de famille.

Sarah me jette un regard avant de détailler le bureau.

— Je venais te féliciter pour ton nouveau poste. Ils t'ont donné un bureau sympa.

J'approuve d'un sourire, puis fronce les sourcils. Sarah s'est-elle vraiment déplacée jusqu'ici pour parler de tout de rien ? Où s'est-elle rétractée quand elle m'a vu ? Non, là, mes doutes vont trop loin. Je peux faire confiance à Sarah. Elle n'est probablement pas la taupe. Elle ne veut pas la mort de Devon.

Je jette un regard à ma montre et trouve une échappatoire à ce silence bizarre qui s'installe.

— Et si on allait déjeuner, chérie ? Tu nous accompagnes, frangin ?

Il fait une drôle de grimace.

— Je vous laisse en amoureux. J'ai encore beaucoup à faire ici.

Je jette un dernier regard à la pièce.

— C'est certain.

Sarah et moi quittons la pièce et nous dirigeons vers le réfectoire. En chemin, nous croisons quelques collègues, des personnes que j'avais l'habitude d'apprécier. Plus maintenant. Le doute s'est emparé de moi. À qui puis-je faire confiance à présent ?

Yanael 2.5 - EtradisLisez cette histoire GRATUITEMENT !