15 - Océane

10 3 0

Océane

Mon vaisseau et là, immobile dans le champ où j'ai atterri deux semaines plus tôt. Tant de choses se sont passées depuis, tant d'événements qui m'ont transformée à jamais.

Nous quittons Lasmonia dans quelques heures. David a hâte de rentrer sur terre ; je suis plus partagée. Certes, je veux retrouver Devon et mes amis, mais d'un autre côté, mon fils commence juste à s'habituer à moi. Comment va-t-il prendre le fait que je parte à nouveau ? Il est toujours hors de question que je l'emmène avec moi, c'est trop dangereux. Et puis, il est heureux ici.

Je soupire. Ma vie ne sera jamais simple, il faudra bien que je l'accepte un jour.

Assise sur ce banc, je n'arrive pas quitter des yeux le vaisseau qui me ramènera chez moi dans quelques heures.

Soudain, quelqu'un arrive près de moi. Je lève la tête pour reconnaître Yanael. Un léger grognement m'échappe. Il m'a profondément déçue. Je ne suis pas sûre de pouvoir lui pardonner, ni si j'ai envie de poursuivre sa quête, d'ailleurs.

— Je peux m'assoir ?

— Tu le feras que je le veuille ou non...

Il pousse un soupir et s'installe à côté de moi. Il reste silencieux de longues secondes, puis lâche simplement.

— Je suis désolé.

— C'est ce que tu répètes toujours, mais ce n'est pas suffisant.

Il lève les bras dans un geste désemparé.

— Qu'est-ce que je dois faire pour que tu me pardonnes ?

Un rire déçu m'échappe.

— Tu ne le sais même pas ... Tu n'as pas réalisé ce que tu as fait de mal, n'est-ce pas ? Tu vois, c'est ça le problème, tu n'apprends pas de tes erreurs.

— Je ne pouvais pas prévoir ce qui allait se passer à Étradis.

Je lui accorde ce point.

— C'est vrai. Mais tu savais que c'était dangereux, tout comme tu sais que ta quête l'est aussi. Tu ne vois en moi qu'un instrument pour accomplir tes désirs.

— C'est faux ! s'insurge-t-il. J'ai tout risqué quand les choses ont mal tourné.

— Et pourtant, tu m'as laissée...

Je sens les larmes poindre derrière mes paupières.

— Tu étais entre de bonnes mains. Je savais que Sineus et David te protégeraient. Je devais rester avec Azyael et m'assurer qu'il ne nous trahisse pas à nouveau.

— Pour ce que ça a servi...

Il se tait, mais reprend au bout d'un moment.

— Je t'aime, Océane. Tu peux douter de mes motivations, mais pas de mes sentiments.

Comme je ne réponds pas, il se lève brusquement et s'éloigne. Je l'ai sûrement vexé, mais ça m'est égal. Mon ressentiment est trop fort pour le moment.

L'heure du départ est arrivée. Nous nous trouvons tous devant l'entrée de ma navette. Toute ma famille est venue me dire au revoir. Je n'avais pas eu  le droit à un tel adieu la dernière fois. Peut-être se sentent-ils un peu coupables ? Ils m'ont aidée à m'en sortir. Certes, les connaissances étradiennes sont toujours cachées au fond de moi, comme une bombe à retardement, mais je peux reprendre une vie à peu près normale.

Sineus, Eléa et Davis sont là également. Mon fils se jette dans mes bras. Je le soulève alors qu'il se blottit contre moi.

— Tu reviendras, dis ?

Yanael 2.5 - EtradisLisez cette histoire GRATUITEMENT !