11 - David

7 3 0

David

Depuis la révélation sur son fils, Yanael est prostré. Même si je me doutais de la trahison d'Azyael depuis le début, je comprends le choc que le lasmonien ressent.

Je ne peux qu'imaginer ce qu'on éprouve quand on est trahi par son propre fils... Quoique, la voie que suit William ces derniers temps s'en rapproche de plus en plus. Je secoue la tête violemment. J'aurais le temps de penser aux problèmes terrestres plus tard. Pour l'instant, j'ai plus urgent à  gérer.

— Reprenez-vous, Yanael. Océane a besoin de nous. C'est là l'occasion parfaite de vous racheter à ses yeux.

Il relève un regard las vers moi.

— Comment a-t-il pu ? Azyael a toujours été un peu difficile à gérer, mais il n'était pas mauvais. Comment...

Il ne finit pas sa phrase. Sineus ne se gêne pas et lâche d'une voix amère.

— La soif de connaissances a été la plus forte. Ne nous leurrons plus, c'est uniquement pour ça qu'il est venu à Étradis. Nous nous occuperons de lui plus tard. Océane doit être notre seule priorité.

— Mais...

— Yanael, si tu te sens de dire à ton petit-fils qu'il ne reverra plus jamais la mère qu'il vient de rencontrer, je t'en prie. Moi, je ne le ferai pas.

Cette déclaration semble réveiller Yanael de sa torpeur.

— Tu as raison. Que savons-nous de ces cachots ?

Satisfait, Sineus hoche la tête et explique.

— Il se trouve dans la tour ouest, sur plusieurs étages. La tour possède une barrière psychique comme celle de la ville ; il est possible que chaque cellule ait la sienne.

Je pousse un grognement frustré.

— Vous n'auriez pas une bonne nouvelle, pour changer ?

— J'aimerais, mais malheureusement non.

— Eh bien, nous n'avons qu'à procéder comme tout à l'heure. Il me reste des explosifs.

Yanael hoche la tête de droite à gauche.

— L'effet de surprise ne joue plus en notre faveur.

— Exact, approuve Sineus. Ils ont appris de nos précédentes attaques. La garde autour du palais a été triplée.

— Il nous suffit juste d'être plus prudent.

— Nous ne pouvons pas nous permettre d'être pris. Il n'y aura pas d'autres équipes de secours après nous, indique Yanael. Et...

Il relève la tête brusquement et plonge son regard dans celui de Sineus qui affiche le même visage blême. Je reste perplexe un instant avant de comprendre. L'inquiétude monte d'un nouveau cran.

— C'est pas vrai ! Encore ?

Yanael hoche la tête gravement.

— La fréquence d'Océane a de nouveau changé. Quoique nous fassions, nous devons le faire vite.

Un grognement rageur et désemparé m'échappe. Je me sens si impuissant face à ça. Je serre les poings et me reprends.

— Si vous avez un autre plan, Messieurs, je suis preneur. Sinon, nous devrions tenter notre chance avec les explosifs.

Mes deux interlocuteurs se concertent du regard avant d'accepter. Yanael ressort le plan de la ville pour préparer notre mission. Nous discutons une bonne dizaine de minutes avant de nous mettre d'accord.

Nous sommes en train de nous préparer quand trois coups secs résonnent contre la porte. Je me fige et échange un regard avec mes compagnons. Ils sont aussi stupéfaits que moi. Je chuchote à l'attention de Yanael.

— Qui est-ce ?

— Je ne sais pas.

Je grimace. Étant donné que c'est la seule issue, il va bien falloir se décider à aller ouvrir.

— Rangez-vous sur le côté.

Je m'approche doucement de la porte, pose ma main sur la poignée, et ouvre brusquement en me dissimulant derrière. Je jette un regard en coin dans l'ouverture. Une silhouette massive se dessine dans le clair-obscur.

L'homme, puisque c'en est un, avance de quelques pas avant d'apercevoir Yanael.

— Bonsoir père.

— Azyael, répond celui-ci froidement.

Yanael 2.5 - EtradisLisez cette histoire GRATUITEMENT !