10 - William

8 3 0

William

            À Prague, les locaux du CEBY s'étendent dans tout un immeuble, souterrains compris. Un étage entier est dédié aux objets et meubles que nous avons récupérés chez N°1. Une dizaine d'experts les étudie déjà. C'est le responsable que je dois voir aujourd'hui. Peut-être lui et son équipe ont-ils trouvé une piste ?

            Je m'approche de lui tout en détaillant les différents étalonnages. Il est en train de rédiger un rapport sur son ordinateur. Je tousse pour attirer son attention. Il finit sa phrase avant de se retourner vers moi.

            — M. Lippman. Que puis-je faire pour vous ?

            — Avez-vous trouvé quelque chose d'intéressant ?

            — Eh bien, je peux vous détailler son régime alimentaire ou les produits hygiéniques qu'il utilise, mais ce n'est pas ce que vous attendez, exact ?

            Je ne prends pas la peine de répondre à sa question.

            — Rien de plus utile ?

            Il soupire.

            — Pas pour le moment. Mes meilleurs hommes travaillent dessus, mais le terrain est grand à étudier.

            J'acquiesce ; je m'y attendais. Aussi doués soient ces chercheurs, ce ne sont pas des surhommes pour autant. Océane trouverait la réponse en un claquement de doigts ; elle le ferait pour Devon ; mais elle n'est pas là. Je serre les poings et demande :

            — Ça vous dérange si je vous donne un coup de main ?

            Il me lance un regard surpris mais approuve.

            — Je vous en prie. Faites-vous plaisir, ajoute-t-il en désignant la pièce d'un ample geste du bras.

            Je m'éloigne et me dirige vers un endroit désert. On se croirait dans un vide grenier. Une foule d'objets en tout genre sont étalés sur une paillasse : vaisselle, bibelots,... J'y jette un coup d'œil mais leurs sujets sont grossiers... Et sans valeur. Cette bâtisse n'était clairement pas la demeure principale de N°1 ; elle n'était pas meublée assez luxueusement.

            Je continue ma progression et avise un jeu de cartes. Je l'attrape, l'ouvre et observe les cartes. Malheureusement, elles sont tout à fait normales. Avec un soupir, je les remets dans leur paquet.

            Un peu plus loin, je remarque un carton. Une immatriculation est indiquée dessus. Il doit contenir les objets retrouvés dans l'une des voitures de N°1. Je commence à fouiller l'intérieur : une paire de gants en cuir, un chiffon (pour nettoyer le pare-brise je suppose), la carte grise, mais là encore, je n'apprends rien que je ne sache déjà.

            Mes doigts raclent soudain un petit objet dans le fond. Je m'en empare et le ramène dans mon champ de vision. Je fronce les sourcils. Il s'agit d'une figurine blanche représentant le Corcovado, cette fameuse statue du Christ rédempteur situé à Rio de Janeiro.

            Ça me rappelle un détail. N°1 est un catholique fervent. Nul doute qu'en un moment de crise pareil, il cherchera l'aide de Dieu.

            Mais cet indice est-il à prendre au pied de la lettre ? N°1 est-il à Rio ? Ou serait-il au contraire au siège même du catholicisme : Rome ?

            Je n'arrive pas à trancher, mais ça réduit grandement mes possibilités.

            — Vous avez trouvé quelque chose ?

            Je me retourne vers le responsable du secteur.

            — En effet. Je dois savoir s'il y a eu des mouvements suspects à Rio et Rome ces dernières 24 heures. Continuez à chercher, on ne sait jamais.

            Je le quitte sans attendre, impatient de remonter mes pistes.

Yanael 2.5 - EtradisLisez cette histoire GRATUITEMENT !