1 - David

14 3 0

David

            Le voyage s'est déroulé sans accroc... sauf si on considère mes conversations avec Océane comme tel. Je me demande au final si je ne préférais pas ses crises d'adolescente... Non, je ne suis pas fou à ce point-là.

            La porte du vaisseau s'ouvre, et finalement je peux poser un premier pas sur le sol lasmonien. Océane a raison, au niveau de l'attraction, je ne ressens pas beaucoup de différences avec la terre. Mais par contre, au niveau de l'atmosphère, c'est un grand bol d'air frais qui me saisit, charriant avec lui quelques parfums inconnus et indescriptibles. J'inspire à pleins poumons avant de remarquer le regard d'Océane sur moi. Elle me sourit.

            — Plutôt agréable, pas vrai ?

            — Effectivement. Mais quelques odeurs de gasoil parachèveraient le tout.

            Elle lève les yeux au ciel mais continue à sourire. Elle avance de quelques pas en direction de la sortie nord du terrain. C'est alors que je les repère, trois silhouettes – deux hommes et une femme – nous attendent. Alors que nous approchons, je distingue mieux leurs traits.

La femme doit avoir approximativement mon âge, de longs cheveux blonds vénitiens, et un air revêche qu'elle a du mal à dissimuler. Le premier homme est dans la trentaine finissante, plutôt avenant, et visiblement ravi de nous voir. Quant au dernier, je le reconnais dès que je pose les yeux sur lui. Je l'ai vu en photo si souvent. Je marque un temps d'arrêt et souffle.

            — Yanael...

            Océane s'arrête à mes côtés.

            — Oui, c'est bien lui.

            Elle soupire et reprends sa marche. Je l'imite, impatient de me retrouver face à ce timbré d'extraterrestre, comme l'appelle certains de mes congénères. C'est bientôt chose faite. Océane prononce le premier mot.

            — Yanael.

            C'est un salut plus que concis. Même moi j'ai eu droit à un mot de plus. Mais visiblement, lui ne l'entend pas de cette oreille. Il s'approche et prend chaleureusement sa fille dans ses bras.

            — Océane ! Je suis si heureux de te revoir.

            Elle se laisse faire, mais je l'entends lui murmurer.

            — Je te déteste, tu le sais au moins ?

            Il se contente de sourire avec indulgence et de lui caresser la joue.

            — C'est ça... c'est ça...

            Apparemment, il n'en croit pas un mot. Elle grimace, agacée, mais ne rétorque rien. Visiblement, les sentiments qu'elle lui porte sont aussi complexes que ceux qu'elle a pour moi.

            Yanael s'éloigne de sa fille et reporte son attention sur moi. Son sourire se fait moins marqué, et presque suffisant. Mais ce n'est peut-être que ma perception des choses.

            — David, c'est un plaisir de vous accueillir sur Lasmonia.

            — Plaisir partagé... pour le moment.

            — C'est une grande expérience qui vous attend. Vous êtes le premier terrien que nous faisons venir ici.

            — Quel honneur !

Yanael 2.5 - EtradisLisez cette histoire GRATUITEMENT !