Chapitre 17.

90.5K 5.1K 1.1K

Pdv Evan.

Je suis sur ma moto. Calliope est derrière moi et serre très fort mon torse. Je fais exprès d'accélérer pour ressentir encore plus son corps contre le mien. Je frissonne, j'adore le contact de ses petites mains qui se referment sur ma poitrine.

Quand je lui ai dit qu'elle était à moi, elle a répliqué qu'elle n'était pas un objet et comme elle était énervée j'ai décidé de l'emmener avec moi. Elle voulait absolument dire au revoir au mec du Mac Do. Je les ai observés et j'ai cru que j'allais le frapper lorsqu'il lui a fait un câlin. J'ai lancé au mec un regard de tueur et il a baissé la tête...Tant mieux.

Je tourne dans une ruelle et gare ma moto. Je descends, j'enlève mon casque et Calliope fait de même. Comme il n'y a personne aux alentours, je lui prends la main. Elle ne retire pas la sienne ce qui fait battre mon cœur plus vite et je la tire vers une porte.

J'entre et je descends les marches, je reconnais l'odeur et l'atmosphère de la salle de boxe. Ici, je me sens bien. Calliope semble légèrement perdue, elle ne comprend sûrement pas ce que l'on fait là.

—Tu as besoin de te défouler donc on va se battre ! lui dis-je avec un grand sourire.

Elle me dévisage de haut en bas, semblant comparer mon gabarit au sien.

—Mais ce n'est pas équitable ! se plaint-elle

Je rigole légèrement... Sans blague bébé !

—Je ne ferai qu'encaisser tes coups, ne t'inquiète pas pour ton visage princesse, je lui réponds avec un clin d'œil.

Elle lève les yeux au ciel. Et jette un coup d'œil au ring.

—Bon on y va alors ? demande-t-elle déterminée à y aller maintenant. Elle est tellement impatiente...Je souris.

—Tu comptes te battre sans gants ? je la taquine.

Ses joues s'empourprent et elle passe la main dans ses cheveux.

—Suis moi ! je lui dis pour diminuer son embarras.

Je me dirige vers la réserve et attrape deux gants de boxe de petite taille.

—Donne moi tes mains, je lui demande et elle me les tend timidement. Je lui prends délicatement la main et je me sens apaisé lorsque nos peaux se touchent. Je lui passe le premier gant puis le deuxième. Ensuite je m'éloigne d'elle pour qu'elle n'entende pas mon cœur battre la chamade et je me redirige vers le ring. Je ne me reconnais plus, perdre mon assurance devant une simple fille ça ne me ressemble pas.

Ce n'est pas une simple fille. me chuchote ma conscience.

—Maintenant tu peux y aller ! dis-je avec un petit rire.

Elle me lance un regard noir et monte. Je la suis.

Je lui montre comment il faut se placer et je me mets face à elle.

—Prêt ? me demande-t-elle et je ne peux pas contrôler le rire qui sort de ma gorge.

Pense-t-elle vraiment que je ne suis pas prêt à me prendre un coup ? Avec sa taille ça ne va rien me faire ! Et en plus je suis habitué.

—Tu penses que tu vas me faire quoi avec ses petits bras... Aah !

A peine ai-je fini ma phrase que je me plie en deux, sous le choc, le souffle coupé. Je couvre mes partie génitales de mes mains pour ne pas qu'elle me redonne un coup. Mais elle est folle ou quoi ? Elle sait à quel point ça fait mal ça ? Je suis très énervé contre elle. Je relève les yeux et lui lance le regard le plus noir que je peux. Elle me retourne un regard impassible.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !