Chapitre 16.

Depuis le début

Je me lève difficilement car je me suis couchée tard hier. Je frotte mes yeux et m'étire. Je n'ai vraiment pas envie d'aller en cours mais ce n'est que pour le matin et si ça me permet de voir Evan, ça me va.

Aby est à côté de moi, elle dort comme un bébé, la bouche ouverte. Je la prends en photo en souriant. Je me lève et je vais dans la salle de bain, je fais comme chez moi ici. Je prends une douche et me maquille légèrement pour ne pas ressembler à un fantôme. Quand je retourne dans la chambre, Aby émerge de son sommeil. J'ai une serviette autour du corps et je lui demande si je peux lui emprunter des vêtements. Elle me dit oui et j'attrape un haut et un jean dans son armoire.

Trente minutes plus tard on est dans la voiture, en direction du lycée.

—Euh, Aby, il faut que je te dise quelque chose, je commence hésitante.

— Qu'est ce qu'il y a ?

— Hier soir, quand tu t'es endormie, Evan m'a envoyé un message, il s'est excusé.

—Donc tu ne lui en veux plus ?

—Non...

Elle me regarde quelques instants avant de reporter son attention sur la route.

—Fais comme tu veux Calli mais moi je ne lui fais pas confiance.

On arrive au lycée. Je sors de la voiture et la sonnerie retentit presque immédiatement. Avec Aby on court pour rejoindre la classe. On arrive devant la salle de sciences tout essoufflées et je toque une main sur mon ventre pour récupérer ma respiration. La prof nous ouvre et tous les regards se tournent vers nous.

Vous n'êtes jamais arrivés en retard ou quoi ?

Je baisse la tête et pars vite m'asseoir à ma place. Evan est déjà là et il m'observe avec un sourire en coin.

—Bonjour princesse.

—Bonjour ! dis-je maintenant gênée au souvenir de la conversation que l'on a eue par sms hier. C'était tellement simple de lui parler derrière un écran.

Je l'entends rire légèrement et il rapproche sa chaise de la mienne. Il semble humer un parfum autour de lui et il chuchote doucement.

—Tu sens tellement bon, putain.

Je rougis de plus belle et me racle la gorge.

—Tu devrais écouter le cours, ma voix est timide.

—Je préfère largement te regarder.

D'accord, c'est vraiment déstabilisant... Le regard d'Evan qui parcourt chaque parcelle de mon visage, chaque parcelle de mon corps. Je suis tendue sur ma chaise, mon cœur bat très vite.

Je vois la main d'Evan se rapprocher de mon visage et je ne réagis même plus. Je reste immobile me demandant ce que va faire Evan, j'ose à peine respirer.

Il prend délicatement une mèche de cheveux qui tombe sur mon visage et lorsque la peau de sa main frôle ma joue, des milliers de frissons me parcourent le corps et mon ventre se tord légèrement.

Calme toi Calliope.

Il entortille la mèche de cheveux autour de son doigt avant de la placer délicatement derrière mon oreille. J'ai l'impression qu'il y a une sorte de tension indéfinissable entre nous et je sens qu'Evan la ressent aussi car il se mort la lèvre inférieure.

Il veut me tuer ?

Nos regards ne se lâchent pas et j'ai envie de mordre sa putain de lèvre, de l'embrasser comme hier...

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !