Nous sommes devant le restaurant, Jamie sort le premier, il se dépêche de venir de mon côté pour m'ouvrir la portière, je sors de la voiture en souriant, le rouge aux joues, Jamie referme la portière et donne les clés au voiturier qui se dépêche d'aller la garer.
Jamie fait passé mon bras par-dessus le sien et nous entrons dans le restaurant.
-Bonsoir,monsieur et madame, je suis désolé le restaurant est complet. Dit une jeune femme brune au chignon strict qui papillonne des cils devant Jamie.
-J'ai réservé une table au nom de Dornan. Dit-il un peu plus dur.
-Oh p-pardon. Elle devient rouge écarlate, vérifie et nous emmène à notre table. M-mon collègue va venir pour servir.

On hoche la tête, avec Jamie, on se regarde droit dans les yeux jusqu'à ce qu'un grand homme blond aux yeux vert nous tende les cartes des menus.
Je décide de prendre une bavette saignante a et des haricots verts,Jamie lui prend du blanc de poulet avec de la crème des champignons et des carottes.

~

J'attends Jamie dehors, pendant qu'il paye.
Le repas, c'était bien passer, c'était bon, il m'avait fait goûter son fondant au chocolat et moi ma crème brûler et nous avons aussi beaucoup rigolé.
Je me frotte les mains pour essayer de les réchauffer, je sens un bras dans mon dos, je me retourne en pensant que c'était Jamie, mais c'était juste un homme de la cinquantaine qui était dans le restaurant, je l'ai remarqué en train de nous regarder quelquefois.
-Q-Que faite vous monsieur ? Demandais-je en me séparant de lui.
-J'ai bien vu les regards que tu me lancer petite coquine. Dit-il d'une voix rauque qui chuchote presque avec un sourire pervers aux lèvres.
-Q-Quoi,mais n'importe quoi!
-Tu m'as chauffé, petite salope ! Il m'attrape le poignet. Maintenant,on va aller chez moi pour terminer le travail que tu as commencé.
-Lâchez-moi,je ne vous ai rien fait du tout. Je commençais à me débattre et ma vision devient brouillée par mes larmes.

Je vois Jamie arriver en courant, il tapote l'épaule du vieux monsieur,celui-ci, ce retourne et se prend le poing de Jamie en plein dans le nez. Il tombe par terre, évanouie. Je fonce dans les bras protecteurs de Jamie, qui me sert fort contre lui.
-Ne t'inquiète pas, c'est fini, le restaurant a appelé la police.
-I-Il a v-voulu m-m-m...
-Chuut,c'est fini. Il m'embrasse le haut du crâne.

On entend la sirène de la police approcher, il s'arrête et deux policiers interceptent l'homme pendant qu'une policière vient vers moi pour me demander ce qui s'est passé, je lui explique la voix tremblante, Jamie m'encourage à porter plainte.
De la voiture, nous suivons la voiture de police juste devant nous jusqu'au commissariat, j'étais tremblante de peur.

~

On est enfin rentré du commissariat, j'ai porté plainte. Je me suis mise en pyjama, short et débardeur, il fait bon dans la maison et Jamie aussi, jogging torse nu.
Jamie et moi, on est posé sur le canapé, mes larmes ont cessé de couler et mon beau brun me serre fort dans ses bras, ma tête sur son torse, il m'embrasse le haut de mon crâne et fait des cercles sur ma cuisse, je m'endors quelque secondes après épuisé par cette journée.

~

Je me réveille dans le lit de Jamie, avec personne à côté de moi et la place est froide, je regarde l'heure sur le réveil et vois midi quinze. Je me lève rapidement, pris par des tournis me rassit directement, prends mon temps et me relève, je sors de la chambre et descends les escaliers pour aller dans le salon, personne,je vais ensuite dans la cuisine et vois Jamie une chemise bleu clair simple, un peu ouverte qui laisse dépasser quelques poils de son torse avec un jean gris délavé. À l'entente de mes pas, il se retourne, vient vers moi pour m'embrasser, mais je le repousse.
-Odeur du matin, ne vaut mieux pas. Dis-je en rigolant.
-Alors vas vite te préparer pour que je puisse embrasser tes douces lèvres. Dit-il avec un sourire enjoué.

Je rougis et me remonte dans ma chambre pour me préparer. J'ai pris une douche rapide, maintenant, je suis dans mon dressing en sous-vêtements, ne sachant pas quoi mettre... Je décide de mettre un jean slim taille haute, un tee-shirt bordeaux,des socquettes noires. Je retourne dans la salle de bains, je me maquille comme tous les jours,je me lave les dents et mets un peu de baume sur mes lèvres, met un peu de parfum et enfin, je me fais une tresse en épis qui tombe sur côté. Je me regarde dans le miroir de ma chambre, et trouve qu'il manque des accessoires à ma tenue, je prends mon collier et l'enfile, je prends aussi mes boucles d'oreille perle et mes lunettes de vue.Je souris et redescends dans le salon, j'entends Fly Me To The Moon de Frank Sinatra (média), j'adore cette musique, ma mère l'a mettait souvent quand elle cuisinait. Je vois Jamie qui regarde le jardin, les mains dans les poches, j'arrive derrière lui, passe mes mains sur ses hanches et les avances jusqu'à son ventre, il se retourne, souris et m'embrasse longuement, puis m'éloigne un peu de lui, il entrelace nos mains, les lèves et me fais tourner, puis je reviens vers lui, pose ma main libre sur son épaule gauche et nous dansions un slow en nez contre nez, emporté par la musique, sa bouche s'entrechoque avec la mienne pour un baisé passionné. La musique change pour Grenade de Bruno Mars, je pose ma tête et ma main qui était posée sur son épaule, sur son torse et ferme les yeux, j'écoute les battements de son cœur qui sont légèrement affolés comme le mien.
-J'aime bien cette musique. Dis-je en souriant.
-Moi aussi... Tu veux faire quelque chose ? Demande Jamie.
-Non,je suis bien dans tes bras là.

Je lève la tête, on continue à tourner sur place, il baisse son visage vers moi et dépose un baiser sur mes lèvres, je rougis.
-Tu veux faire quelque chose toi ? Demandais-je à mon tour.
-Mince,j'avais oublié... Chuchote Jamie.

Il se sépare de moi rapidement, marche jusqu'à la chaîne Hi-fi et l'éteins, je suis un peu frustré par son changement de comportement soudain et j'ai un peu froid, il prend son portable, reviens vers moi.
-Désolé, je dois appeler ma femme... Euh, Amélia. Dit-il rapidement.

Il l'appelle encore "ma femme", pourtant quand nous nous sommes rencontré avec Jamie, il l'appeler ''Amélia'' et là ''ma femme'', je comprends donc qu'il n'a peut-être pas tout à fait tourné la page et que je suis qu'une sorte de bouche-trou, je baisse la tête.
-D'acc'.

Je remonte dans ma chambre, enfile mon mentaux, mon bonnet, change mes chaussettes pour des plus épaisses et met mes bottines noires, je redescends et sors de la maison en criant que je vais me promener, je n'attends pas sa réponse et sors rapidement. Je marche, le regard vide, jusqu'au parc où j'ai emmené Dulcie la dernière fois, je m'assoie contre un tronc de Saul Pleureur. Je réfléchis à ce que je suis pour Jamie, et de petites perles s'échappent de mes yeux, je mets mon visage entre mes mains, en même temps, c'est la mère de sa fille, c'est normal, non en fait, non, ce n'est pas normal ça fait un petit bout de temps qu'ils sont en divorce... Et si... Et s'il l'aimait encore ? Mes larmes doublèrent d'intensité.
Ça doit faire une bonne vingtaine de minutes que je suis là, j'ai froid aux mains et j'ai faim, je décide donc de me relever et de rentrer.












Hey,désolé du retard, j'avais le brevet et plus beaucoup d'inspiration.
En plus, ce chapitre, je ne le trouve pas top mais bon, dîtes moi ce que vous en penser, n'hésitez pas voter et commenter !
Bisous mes chatons !
May.

The Jamie Sitter {TERMINÉ}Lisez cette histoire GRATUITEMENT !