Chapitre 13.

92.4K 5K 816

Pdv Calliope.

Je lisse une mèche de cheveux et pousse la grande porte en bois de la bibliothèque. Le silence m'apaise immédiatement mais n'enlève pas la boule de stress qui s'est formée dans mon ventre. Mon coeur bat très vite lorsque j'arrive dans le coin où l'on s'est donné rendez vous avec Evan. Je pousse un soupire de soulagement quand je remarque qu'il n'est pas encore arrivé.

Je m'installe dans un des fauteuils de velours et commence à sortir mes affaires. Mes mains tremblent, il faut que je me calme, c'est juste un travail avec Evan, il ne va rien se passer. Je prends une profonde inspiration et me détends.

Tout va bien Calliope.

Je pose mon classeur sur la table et croise mes jambes les mains posées sur mes genoux en l'attendant.

Dix minutes plus tard il n'est toujours pas arrivé, peut être qu'il ne viendra même pas. Je décide de commencer seule. Je prends un stylo et, maladroite comme je suis, ma trousse tombe sur le sol et se déverse par terre. Je soupire et me mets à quatre pattes après avoir vérifié que personne n'était là. Je ramasse mes affaires.

— Bonjour Calliope, jolis sous vêtements dis-moi !

Ma respiration se coupe à l'entente de cette voix et surprise, je me relève brusquement et me cogne la tête sur la table.

Oh non, la honte !

Génee je me mets debout et réajuste ma jupe taille haute. A - t-il vraiment vu mes sous - vêtements ? Je me masse le crâne et le regarde en entendant son rire. J'aime son rire et Evan est beau quand il rit. Ses yeux sont plissés et une petite fossette creuse sa joue. Il semble tellement innocent à cet instant. Je secoue la tête et me reprends.

— Arrête de te moquer de moi Evan ! Pourquoi es-tu en retard ?

— Rien qui ne te concerne princesse, on travaille alors ?

Je m'installe sur le fauteuil de nouveau et il se met devant moi. Je commence à ouvrir mon classeur et il ne me lâche pas des yeux. Son regard me rend extrêmement nerveuse.

—Tu peux arrêter de me fixer ?

— Pourquoi ? dit il avec un sourire taquin.

— Parce que ça me déconcentre !

Je le vois esquisser un sourire. Mon comportement l'amuse...tant mieux pour lui ! Je soupire et me fait un chignon pour ne pas que mes cheveux me gênent et coince un crayon entre mes dents. C'est une habitude que j'ai pour me concentrer.

— Tu es mignonne comme ça.

Mon coeur rate un battement à ces mots. Ai-je bien entendu ? Je relève les yeux de mon classeur. Il le fait exprès ou quoi ? Il me regarde l'air le plus sérieux du monde. Je retire mon crayon de ma bouche et me mords la lèvre inférieure. Son regard descend de mes yeux à mes lèvres. Je peux voir ce qui ressemblerait à du désir dans ses yeux. La tension de la pièce à changé. Il fixe mes lèvres avec envie et je commence à faire de même avec les siennes. Mon Dieu, il faut que je me calme. Je racle ma gorge et il semble revenir sur terre.

Il faut que je calme ces putains de battements de coeur.

— Alors, notre sujet est..., je commence, en cherchant la feuille que m'avait donné la prof dans mes affaires, La reproduction humaine !dis-je en brandissant la feuille.

Quand je me rends compte de ce que je viens de presque crier je me plaque la main sur la bouche. Je sens mes joues s'empourprer. Evan bien sûr est met de rire...Pour changer !

— Eh bien ! Je vois que le sujet t'inspire !

Je lui donne un coup dans le bras ce qui ne fait qu'accroître son rire. Je soupire. Expliquez-moi ce qu'il y a de drôle parce que moi je ne vois vraiment pas.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !