Chapitre 11.

93.6K 5.2K 1.5K

Pdv Evan.

*It's going down for real....*

La musique résonne dans la boîte et je bouge mon bassin en rythme avec la fille dans mes bras, un bras autour de sa taille et l'autre le long de mon corps. Je ne sais pas depuis combien de temps je danse ni même où est passé Mickey.

Quand on est arrivé ici, les filles nous regardaient en rigolant, pointant du doigt Mickey à cause de la tenue de guignol qu'il avait mise. On est allé boire un shot de vodka au bar, puis je suis parti danser pendant qu'il offrait à boire à une fille qui avait l'air intéressée malgré son accoutrement. La vérité c'est que je voulais m'éloigner de lui car il m'empêchait d'attirer l'attention.

Et voilà que je me retrouve à danser avec une fille dont je ne connais ni le nom, ni l'âge mais qui tente de m'embrasser depuis tout à l'heure, les bras croisés autour de mon cou. J'évite à chaque fois ses attaques pour s'emparer de mes lèvres : je ne suis pas encore assez bourré pour embrasser les siennes dégoulinantes de gloss.

La chanson se termine. Je la prends par la main, bien décidé à ne pas perdre mon coup d'un soir et je l'entraîne vers le bar. Je commande un truc très fort pour moi et elle prend une vodka cerise.

On s'assoit sur les chaises et je crois qu'elle me raconte sa vie mais je n'entends rien à cause de la musique, et sincèrement, je m'en fous. Je hoche la tête de temps en temps pour lui faire croire que je l'écoute et rigole lorsqu'elle dit quelque chose qui devrait être drôle vu qu'elle rit aussi.

Je lève le doigt et fais signe au barman de me resservir la même chose, une fois que j'ai fini ma boisson. Le liquide me brûle la gorge mais en même temps, il me provoque une agréable chaleur dans le ventre. Je bois gorgée sur gorgée puis verre sur verre. A un moment je sens que je suis complètement bourré. Je rigole pour rien et ne pense plus à quoi que ce soit. J'oublie tout et ne vois que la paire de seins devant moi.

Je m'avance vers la fille qui est toujours en train de me parler et l'embrasse. Je passe ma langue entre ses lèvres pour approfondir le baiser et l'attrape par les hanches. Le baiser est désagréable car son gloss a un goût de fraise...écœurant !

On se met debout toujours en s'embrassant. Je lâche sa bouche et attrape sa main. J'ai très envie d'elle. Je me dirige vers les toilettes d'un pas rapide et elle court derrière moi pour me rattraper.

J'arrive et je vais directement dans les toilettes des gars car j'entends déjà des gémissements dans ceux des filles.

Je rentre dans une cabine, plaque la fille contre la porte et commence a lui faire un suçon tout en retirant sa robe. Elle ne peux s'empêcher de gémir et tire très fort sur mes cheveux. J'ai bien fait de prendre des capotes.

                                     ****

—On remettra ça hein ! souffle la fille dans mon cou, épuisée par ce que l'on vient de faire.

Je la repose au sol et remonte la braguette de mon jean pendant qu'elle remet correctement sa robe.

— Désolé mais j'en ai connu des meilleures que toi ma belle. Bonne soirée !

J'ouvre la porte et sors des toilettes alors qu'elle me traite de connard. J'ai l'habitude.

Je suis toujours aussi déchiré et je ne marche plus très droit.

Je suis de retour sur la piste de danse et je me fraie un chemin pour aller jusqu'au bar. C'est très dur car plein de filles me collent et j'avance très lentement. Au bout d'un certain temps j'atteins enfin le comptoir et m'installe sur la seule chaise restante. Je demande un verre au barman qui me reconnaît.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !