// Jorge Méndez - Just a Dream //

Je battais des cils pour m'habituer à la lumière du soleil, je me remémorai les événements de hier soir, ma pauvre tête avait beaucoup de mal à se rappeler et à assimiler toutes les choses qui s'était passer en une journée, je me levai donc -assez difficilement- de mon lit, ne me posant même pas la question de comment j'avais atterrie chez moi et allai directement en direction de ma cuisine me préparer un smoothie avant d'aller au club.

***

J'étais dans mon canapé mon smoothie à la main, devant une émission quelconque. Je n'étais absolument pas captivé par mon téléviseur qui émettait du bruit. Hélas mes pensées étaient tourné vers de grand yeux verts provocants. Foutu mec. Je ne comprenait pas. J'en avait vu plus d'un des garçons arrogants, bipolaires et agressifs. Mais lui, il m'obnubilait, il me fascinait, même si il me sortait par le nez, j'était étrangement tourmentée. Mes pensées tournées h24 vers ce mystérieux brun, je ne savais rien de lui, ni pourquoi tout le monde tenait sans relâche à le fuir. Moi, il ne m'effrayait pas, et je ne pensais pas avoir cette lueur d'effroi dans les yeux, quand il était à proximité de mon corps. je n'avais pas peur de lui. Mais qu'il soit le frère de Gemma ou non, je trouverais la raison , pour laquelle il semblait terrorisés la plupart des habitant de Londres.

***

Bon Camp' tu vas au bar ce soir, je soupirai de soulagement. Alléluia! La chance me sourit. Je tournai les talons, et m'installai là ou je me sentais le mieux dans ce club, le bar. Cela pourrait paraître ironique de votre point de vue, mais, oui avec mes antécédents d'alcoolique anonyme, je me sentais en sécurité ... C'était en quelque sorte mon moment de bonheur, la ou l'effectif de mec pouvant me toucher le cul, ou je ne sais qu'elle chose plus sale les une que les autres, baissait, presque proche de 0 ce qui me rassurait, et me donnait un laps de temps pour me reposer de toutes ces énergumènes qui ne pensait qu'à se satisfaire, ce qui, en passant me dégoutait plus que tout. Je ne savais même pas pourquoi je me plaignais autant, c'est moi qui avait choisi cette vie, et même si des fois je me pause des questions, je ne mérite tout simplement pas les réponses.

***

Le vent frais du soir frappait littéralement mes joues. Il était exactement 4h37 donc nous n'étions franchement le soir ... Enfin de compte la soirée a été plutôt calme. J'avais revu le blondinet de l'autre jour qui m'avait adresser un clin d'oeil que je ne lui avait surement pas rendu. Celui ci avait l'air vexer, mais entre nous qu'est ce que j'en avais à foutre, ce n'étais pas non plus l'activité la plus passionnante que je faisais dans ma vie, et bluffer en gémissant, ne me faisait pas avancer non plus ... Shut up Camp' si tu continue a penser à cette merde tu risque de finir tarée. Dans tout les cas, je n'avais pas vu Harry de la soirée, et je me portait mieux comme ça, et d'ailleurs je n'avais plus envie de le croisée ne serais ce qu'une seule fois. Son regard sauvage, faisait disparaitre en moi toute confiance, et cela était littéralement pire que tout. J'avais réussi à bâtir cette réparti, cette confiance en moi, ce culot, et le faite de ne pas me faire marcher sur les pieds, au fil des années, il faut dire que mon parcours difficile me l'avait largement permis, et je ne serais surement pas ici si je n'avais pas su me renforcer. J'en avais tellement baver, j'avais été tellement torturer, physiquement, autant moralement. Je n'avais meme plus espoir en la vie, et une enfant de huit ans ne devrait pas a avoir a vivre ce que j'ai vécu. Mais je me contente d'être en vie et globalement bien portante, ce qui littéralement n'est pas le cas de tout le monde, et je me base sur le faite que même si ce n'est pas comme ça que j'imaginait ma vie, c'est à dire comme une enfant de 6 ans l'imagine , un beau mari, 2 enfants, une belle maison résidentielle dans un beau quartier de Londres, un travail qui me plait ; je peux servir au plaisir d'autres personnes, alors autant faire preuve de courage, et faire plaisir au autres. Jamais, je n'avais pensé une minute de ma petite vie, que j'allais finir comme ça, parce qu'à 6 ans j'étais bien plus mature que la moyenne ... Et même maintenant, je préfère me dire que tout ce que j'ai vécu n'est pas réel. J'ai une immense faculté à dissimuler les choses, que ce soit mes sentiments ou ma vie en général, ce que j'ai vécu avant. Je me suis toujours dit que c'étais simplement faux, puisque selon moi, la vie est censé être vécu, et je suis juste censé être heureuse. 

FLASHBACK

" Maman "
" Oui mon coeur ? "
" C'est quoi la vie ? "
" Ma puce ... Tu crois que c'est le moment de parler d'un sujet pareil ? "

Maman est une sorte de philosophe incomprise, alors selon elle son explications de la vie durerait bien plus qu'une quinzaine de minutes.

" Oui maman, explique moi! "

Je n'avais pas sommeil.

" Ma chérie, demain tu as école, il est bientôt 21h et tu vas être trop fatiguée pour te lever." 

Je fis la moue.

" Je ne suis plus un bébé, je suis assez grande. Je suis en train d'apprendre à lire, à écrire et à compter, je suis une grande fille maintenant!"

" Oh que non! Tu es encore mon gros bébé à moi! " dit-elle en se jetant sur moi me chatouillant. 

*rires*

" Ma-man maaaama-maaan! Arr- arret-arrrete!  J'aime pas les guillis" rigolais-je dans un fou rire.

F. FLASHBACK

**********************

Alors alors ...
Mon dieu. J'ai carrément honte de vous parlez.
Je pense que vous présentez mes excuses ne servirait a rien, que de vouloir encore plus de me servir sur un plateau en argent une pomme dans la bouche...
(Bravo très bonne manière de changer d'ambiance espèce de couillonne.)
Bon je me lance. Jesuisvraimentvraimentvraimentvraimentvraimentdésoléemêmesivousvousenfoutez. J'ai un problème j'espère ne pas être la seule à l'avoir déjà eu. J'ai l'histoire dans ma tête le déroulement complet, mais je n'arrive juste pas à l'écrire. 😩

Bon en tout cas même si ce chapitre n'est pas mon plus glorieux j'espère qu'il vous aura quand même plus 💗

Vote 〰 Comment 〰 Partage

Touch me ➵ h.s(Slow Update)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !