Chapitre 6.

102K 5.6K 1.2K

Pdv Calliope.

— Passe le vernis rose , s'il te plaît Calli, me demande ma meilleure amie.

Je cherche dans sa boîte de vernis et constate qu'il y a une bonne vingtaine de vernis rose...Elle est sérieuse ? Comment veut-elle que je sache lequel elle veut. J'en prend un au hasard et lui lance. Elle l'observe d'un œil suspect puis semble satisfaite de mon choix.

— Merci ! Bon de quoi tu voulais me parler ? me demande t elle en appliquant une grosse couche de vernis sur l'ongle de son pouce.

On est sur son grand lit. Moi, allongée, la tête posée sur l'oreiller entre une boîte de vernis, un trousseau de maquillage et une pile de vêtements. Elle,assise en tailleur à mes côtés. Quand j'ai appelé Aby en sortant de la bibliothèque, je lui ai dit que je devais lui parler. Elle m'a forcé à venir chez elle et maintenant je me retrouve partie pour l'accompagner à une soirée. Elle m'a obligé à essayer presque toutes ses robes avant de finalement trouver "la perle rare" selon elle. Une courte robe blanche avec de fines bretelles.

Je ne voulais pas du tout aller à cette soirée et puis elle m'a dit que ça me changerait les idées par rapport à Simon et qu'on ne rentrerait pas trop tard pour qu'on soit en forme pour aller au lycée. Puis elle m'a sorti sa tête de chien battu et j'ai finalement cédé.

J'hésite à lui dire ce qui a failli se produire à la bibliothèque. En fait, je ne sais même pas moi même ce qu'il s'est passé...Je décide quand même de lui raconter. De toute façon, je ne peux rien lui cacher ou elle le remarquerait.

— J'ai failli embrasser Evan Miller cet après midi...

Elle s'étouffe à moitié avec sa salive et se met à tousser comme une malade.

— Dis moi que j'ai mal entendu Calli ? T'as failli faire quoi ? me demande-t-elle choquée.

—J'ai failli..., je commence m'apprêtant à lui redire ce que je lui avait annoncé quelques secondes plus tôt.

—Non en fait ne répète pas, me coupe-t-elle.

— J'avoue qu'il est canon Calli, même très canon, mais c'est Evan ! Le bad boy, le mec qui a toutes ses filles à ses pieds et qui veut juste coucher avec elles. Je sais ce que je dis, l'année dernière j'avais une amie qui était amoureuse de lui. Mais il n'en avait rien à faire, il a juste couché avec elle et l'a rejeté comme un jouet quand il s'est lassé d'elle. Ne tombe pas dans son piège Calli, pas toi ! Tu es censée être la plus raisonnable de nous deux.

Je secoue la tête et soupire.

— Ne t'en fait pas Aby, c'était une erreur et on ne s'est même pas embrassés, ça n'arrivera plus, je la rassure.

Elle me regarde pas très convaincue puis soupire.

— D'accord! Bon on va te faire en bombe pour ce soir, j'ai déjà plein d'idées pour ton maquillage et pour la coiffure...

Elle m'observe un instant avant d'attraper une mèche de mes cheveux et de la relever.

— Je pourrais mettre ça ici, faire un chignon fouillis avec quelques mèches qui retombent, ou alors faire une simple tresse sur le côté ou encore... marmonne-t-elle pour elle même la mine très concentrée. Je la laisse partir dans son délire de styliste.

Finalement elle va chercher son boucleur et me fait de larges boucles qui retombent en cascade sur mes épaules. Elle m'applique ensuite du mascara et une couche de rouge à lèvres rouge sombre.

— Et voilà ! Tu es parfaite ! Tu vas faire tomber tous les mecs de la soirée raides dingue de toi!

Elle va dans la salle de bain pour se préparer et j'en profite pour enfiler la robe.

Bad choice, Bad boy Lisez cette histoire GRATUITEMENT !