CHAPITRE 27

1.7K 105 53
                                    


[— Henderson, ton super talkie-walkie à intérêt à marcher jusqu'à l'asile, menace Steve en s'installant derrière le volant.]

***

Nous roulons maintenant depuis une quinzaine de minutes jusqu'à enfin arriver à notre mobil-home. Max voulais passer rapidement à la maison pour donner sa fichu lettre à Susan ainsi que celles pour la famille. Même si je suis persuadée que rien ne vas lui arrivée, je la laisse faire. J'ai déjà perdu Billy alors je n'accepterai pas de perdre ma sœur en bonus, c'est hors de question.

— T'as intérêt à faire vite, reprend Steve.

— Deux minutes, dit-elle en sortant du véhicule.

Elle claque la portière derrière elle avant de se précipiter à l'intérieur de la maison. Steve se tourne vers Dustin qui se trouve à l'arrière, a côté de Lucas.

— T'as mis des piles la dedans, au moins ? s'assure-t-il en parlant de son talkie-walkie.

Dustin soupire avant de croiser les bras contre son torse.

— Je ne vais pas répondre à cette question, dit-il simplement en détournant le regard.

Steve fronce les sourcils et semble un peu perturbé. Je doit avouer que depuis que cette histoire avec Vecna a commencée, Steve et Dustin se disputent souvent.

— Oui, Steve ! J'ai mis des piles, souffle-t-il pour finalement répondre à sa stupide question.

— D'accord, j'avais compris, râle-t-il en roulant des yeux.

Nous attendons encore patiemment le retour de Max et c'est seulement au bout d'une dizaine de minutes, qu'elle revient. Je remarque qu'il lui reste tout de même une enveloppe dans les mains. Elle s'installe de nouveau à côté de Dustin sans rien dire et nous reprenons la route dans le silence complet. Arrivé sur la route de Roan Hill, Max relève brusquement la tête vers la fenêtre.

— Tourne ici, ordonne-t-elle au conducteur.

— Ici ? demande Dustin avant que Steve obéisse et tourne brusquement le volant.

Celui-ci se gare devant le cimetière et Max ressort sans plus réfléchir de la BMW de Steve. C'est à ce moment précis que je comprend à qui est dédié la dernière lettre : Billy. Lucas sort a son tour avant de courir après ma petite sœur.

— Lucas, s'il te plaît, attends dans la voiture, grogne-t-elle en s'éloignant d'avantage.

— Attends ! dit-il en la rejoignant.

Ils parlent un moment avant que Max parte soudainement et le laisse en plan. Ce dernier nous rejoint avant de regarder tristement Max s'en aller à la tombe de Billy.

— Tout va bien ? m'assurai-je.

— Elle ne veux pas m'écouter, souffle Lucas visiblement déçu.

Je soupire à mon tour et Steve pose timidement sa main sur mon genou de façon à me rassurer. Vingt longues minutes plus tard, ce dernier râle toujours et décide soudainement de clancher la poignée de la portière.

— Bon, ça suffit. dit-il en sortant de sa voiture.

Je sort a mon tour avant de le rattraper et de l'arrêter en chemin.

— Laisse-lui du temps, elle en a vraiment besoin.

— Je lui en ai laisser, Cam !

— Fais ce que je te dit, c'est ma sœur !

— J'y vais, dit-il en m'ignorant. Tu n'as qu'a appeler ton avocat si c'est ce qui te préoccupe, blague-t-il.

Il repart tandis que je laisse lamentablement retomber mes bras le long de mon corps en roulant des yeux. Je persiste à le suivre et au moment où nous arrivons à la tombe de Billy, Max est assise devant en tailleur et elle ne bouge pas.

— Max ! appelle Steve. Il faut y aller.

En voyant qu'elle ne répond pas, il s'accroupit près d'elle.

— Max ? demande-t-il en passant sa main devant ses yeux à plusieurs reprises.

Je m'accroupis à mon tour avant de la secouer en l'appelant par son prénom. Ses yeux sont presque retournés tandis que son corps reste statique tel une statue.

— Max, reveille-toi !

Steve commence à paniquer et se tourne vers sa voiture ou se trouve Dustin et Lucas qui remarquent immédiatement que quelque chose ne va pas. Ils ne tardent pas à nous rejoindre et à nous aider à la réveiller. Je suis en stress totale et mes mains ne cessent de trembler.

— Max, arrête ça. Tu m'entends ? hurle Lucas à plusieurs reprise.

— Max ! Répond-moi, s'il te plaît ! criais-je désespérément à mon tour.

— Appelle Nancy et Robin ! Grouille ! ordonne Steve en attrapant Dustin par le col back.

Celui-ci accoure vers la voiture avant d'attraper son talkie-walkie en panique et de crier pour que nos deux amies répondent à l'autre bout du fil. Peu de temps après, Dustin reviens les mains pleines de cassettes ainsi que le walkman de Max. Qu'est-ce qu'il fou encore ? C'est vraiment pas le moment pour ses conneries, Max est en train de crever !

— Sa chanson préférée ? hurle ce dernier.

— Pourquoi ?!

— Robin a dit... C'est trop long a expliquer, râle-t-il. Contentez-vous de me donner sa chanson préférée !

C'est la panique général et tout le monde se met à fouiller dans les nombreuses cassettes pour trouver sa musique favorite. J'en attrape une et... bingo !

Running Up That Hill de Kate Bush.

Je passe rapidement la fameuse cassette à Lucas qui la passe à Dustin et qui, de son côté, la cale dans le walkman avant de placer le petit casque sur la tête de ma soeur et de lancer la musique. Quelques secondes plus tard, elle se soulève du sol avant de léviter dans les airs. C'est quoi ce délire ?

— Max ! hurlai-je de toute mes forces à deux doigt de craquer.

Tout le monde m'imite et l'appelle à plusieurs reprises mais elle ne bouge pas d'un poil. Elle est toujours bloquée dans les airs quand soudain, elle sursaute et retombe à terre. Elle hurle de peur et Lucas la prend immédiatement dans ses bras.

— Je suis là, c'est rien, la rassure-t-il tout aussi paniquer qu'elle. J'ai cru qu'on t'avais perdu mais tout vas bien.

Max respire bruyamment et s'accroche de toute ses forces à son copain. Mes larmes coulent toute seules sans que je le remarque réellement et Steve prend ma main dans la sienne. Je suis tellement soulager qu'un soupire s'échappe involontairement de ma bouche.

OUR LOVE STORY (Steve Harrington)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant