CHAPITRE 17

1.9K 113 39
                                    



Le lendemain matin, je me suis réveillée avec un mal de dos atroce. Les autres n'ont pas trop tarder à se réveiller non plus et depuis, Dustin ne cesse de parler à son stupide talkie-walkie.

— Code rouge, je répète, code rouge, vous me recevez ? Nous sommes des enfants innocent piégés sous le centre commercial. L'armée rouge a infiltré Hawkins et s'ils nous trouvent, ils nous tortureront et nous tueront !

Steve râle de nouveau avant de rejoindre Dustin en grimpant par la grille. Je monte à mon tour sans trop de difficultés.

— Vas-y mollo, tu vas vider la batterie, conseille Steve en désignant son talkie.

— C'est l'ouverture, Steve.

— Et alors ?

— Alors il y a des chances que l'ont puisse nous recevoir !

— Qu'est ce que tu crois ? Que Pete le vigile va descendre en rappel pour nous sauver ?

— Pourquoi tu es si grognon après avoir passé la nuit entière avec Cam ?

Je fronce les sourcils et Steve râle une nouvelle fois.

— Bon Dieu ! Tu peux arrêter juste deux minutes de fantasmer sur Cam ?

— Vous avez parlé toute la nuit, fait remarquer Dustin. Et ce n'est pas moi qui fantasme dans l'histoire.

— Je ne fantasme pas sur Cam ! bredouille-t-il.

— On cherchait un moyen d'ouvrir la porte pendant que vous dormiez, répondais-je un peu mal à l'aise.

— Et après huit heures, on n'a toujours rien trouvé, ce qu'il me donne le droit d'être un tantinet grognon, reprend Steve en se tournant vers le mur.

— Tu fais quoi là ? demandai-je.

— A ton avis ? Je pisse. Regardez ailleurs !

Je roule des yeux avant de redescendre avec les filles.

— Tu peux réorienter ton jet ? crie Robin dégoûtée en regardant le mur.

Soudain, Erica frappe violemment la fameuse fiole qui contient le liquide bizarre contre un mur.

— Eh attention ! On ignore ce que c'est, dit Robin paniquée en lui arrachant des mains.

— Justement, ça pourrait servir.

— Servir a quoi ? demandai-je.

Erica se tourne de nouveau vers moi avant de croiser les bras sur sa poitrine.

— On peut survire longtemps sans manger mais sans eau, l'organisme meurt, ma chère.

— Si tu n'avais pas encore remarqué, ce n'est pas de l'eau, ma chère, ajoutai-je en articulant bien sur le même surnom qu'elle m'a donnée.

— Peut-être mais c'est un liquide et à choisir entre boire ce truc ou mourir de soif et bien je bois, dit-elle en se foutant de nous.

Soudain, un faible bruit sourd se fait entendre de l'autre côté de la porte et Robin et moi nous précipitons afin d'écouter.

Nous plaquons notre oreille contre la porte avant d'entendre quelque chose de vraiment louche.

— On a de la compagnie, annonce Robin en criant assez fort afin que les garçons l'entende.

Nous nous précipitons toutes les trois au dessus de l'ascenseur avec Steve et Dustin en regardant les portes s'ouvrirent.

Soudain, deux gardes plutôt costauds rentrent et l'un d'eux renifle bizarrement.

OUR LOVE STORY (Steve Harrington)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant