CHAPITRE 16 : L'ascenseur Russe.

1.9K 122 51
                                    



Robin et moi nous sommes regardées en souriant avant d'expliquer notre plan aux garçons.

Après les avoir finalement convaincu, nous nous sommes précipités vers cette petite fille nommée Erica qui, d'après Dustin, est en fait la soeur de Lucas.

Nous lui avons donc expliqué en détails comment nous allions nous y prendre et ce qu'elle sera chargée de faire pour nous aider.

— Je ne sais pas trop, dit-elle.

— Tu ne sais pas trop si tu peux passer ? demande Dustin en parlant du conduit.

— Oh si, je passe large. Mais je ne sais pas si j'en ai envie, explique-t-elle simplement en nous dévisageant.

— Tu es claustrophobe ? lui demande Robin peu convaincu.

— Erica n'a pas de phobies, se moque cette dernière en parlant d'elle même à la troisième personne.

— Alors c'est quoi le problème ? intervenait-je, agacée.

Sa tête se tourne vers moi avant qu'un petit rictus ne s'échappe de sa bouche.

— Le problème, ma chère Cam, c'est que je ne sais pas encore ce qu'Erica y gagne.

Steve soupire avant de l'emmener sur une table du magasin et de lui servir au moins cinq énormes glaces.

Nous nous installons tous à table en la regardant repousser une des crèmes glacées que Steve lui a gentiment servie.

— Satisfaite ?

— Un peu plus de caramel, matelot, ordonne-t-elle.

Steve roule des yeux avant de retourner derrière le comptoir pour rajouter du caramel sur sa foutu glace.

— Bon, reprend Robin. Tu vois ça ? C'est le trajet que tu prendras, explique-t-elle en désignant une grande ligne rouge sur le schéma. On attend la dernière livraison, tu dégages la grille, tu sautes et tu ouvres la porte.

— Et ensuite vous ouvrez les cartons ? demande Erica.

— Exactement.

— Donc le garde est armé ?

— Oui mais il ne sera pas là, intervient Dustin.

— Vous savez à quoi ça ressemble votre plan foireux ? Mise en péril de mineur.

Tout le monde fronce les sourcils en la dévisageant.

— On sera en contact radio tout le long avec toi, explique Robin calmement en essayant de la rassurer.

Erica se moque ouvertement d'elle devant tout le monde avant de répéter :

— Mise en péril de mineur, matelot !

Tout le monde soupire tandis que Robin croise les bras sur sa poitrine. Steve nous rejoint peu de temps après avec sa glace au caramel.

— Erica, reprenait-je. Nous pensons que ces Russes veulent du mal à notre pays, beaucoup de mal même. Et tu aimes ton pays, non ?

— Vous ne pouvez pas épeler "América" sans "Erica", dit-elle en haussant les épaules.

Je reste bouche bée en la regardant
siroter sa boisson. Mais qui est cet enfant diabolique ?

— Alors ne le fait pas pour nous. Fais le pour ton pays, pour tes concitoyens, pour l'Amérique, encourage Dustin.

— J'ai des frissons, dit-elle en reposant sa boisson vide.

Dustin hausse les sourcils, il semble surpris et perdu. Aucun d'entre nous n'ose reprendre la parole alors, Erica s'en charge.

— À cause des glaçons évidemment, pas de ton vieux discours ridicule. Vous savez ce que j'aime le plus dans ce pays ? Le capitalisme. Et vous savez ce que c'est ? C'est un système de libre échange. Les gens sont payés pour leurs services à la hauteur de la valeur de leur contribution et j'ai l'impression que ma capacité à me glisser dans ce conduit à beaucoup de valeur pour vous. Donc, vous voulez mon aide ? Cette glace au caramel devra être la première d'une loooongue série. Et je parle de glace gratuite... À VIE !

OUR LOVE STORY (Steve Harrington)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant