CHAPITRE 9 : Eleven.

2.3K 128 41
                                    



Suite à ce qu'il s'est passé précédemment dans la maison, tout le monde se remet au travail :

Le chef Hopper se charge de vider la cabane au fond du jardin afin d'y installer Will et de l'interroger.

Steve et moi nous occupons de recouvrir les murs en bois à l'intérieur de la cabane.

Dustin et Lucas se chargent de fouiller les poubelles de dehors pour récupérer des emballages.

Max et Mike cherchent des produits chimique à forte odeur dans la cuisine tel que de l'ammoniaque pour réveiller leur ami.

Tandis que Jonathan, Nancy ainsi que Joyce coupent les fils à linge dans le jardin afin de ligoter Will à sa chaise.

Peu de temps après, nous nous retrouvons tous dans la cabane afin de finir notre plan.

Steve m'aide à couper le dernier bout de scotch et Jonathan part chercher Will qu'on installe sur une chaise, face aux lumières.

— Tu es prête ? demande le chef de la police à Mme Byers.

Elle acquiesce et Hopper verse de l'ammoniaque sur un coton avant de l'apporter près du nez de Will.

Il se réveille soudainement sans comprendre ce qu'il se passe ni où est ce qu'il est. Nous sortons tous rapidement du cabanons mis à part Jonathan, Joyce, Hopper et Mike.

Dans la maison, c'est calme. Dustin fait les cents pas, Nancy patiente près du téléphone, Steve reste près de moi tandis que Lucas et Max vérifient les fenêtres.

— Et s'il découvre où on est, il enverra ses Démo-chiens nous attaquer ? demande Max.

— Il ne le découvrira pas, affirme Steve en se tournant vers Max afin de la rassurer.

— Oui, mais si jamais c'est le cas ? insiste-t-elle.

— Le Jugement dernier, souffle Lucas.

Tout le monde se regarde un par un jusqu'à ce que les quatre autres rentrent brusquement dans la maison. Hopper pose un papier sur la table à manger et commence à écrire quelque chose.

— Qu'est ce qu'il se passe ? demande Dustin encore plus en panique.

Tout le monde se réunie autour de la table en observant la feuille de papier.

— Je crois qu'il parle mais pas avec des mots, explique Hopper.

Il dessine des petits traits ainsi que des ronds qui semblent correspondre à un code morse.

— I-C-I, traduit le chef de la police. Will est toujours la, il nous parle !

Ces quatre la retournent à nouveau dans la cabane pour nous communiquer le code de Will tandis que nous attendons patiemment le signal de Hopper via le talkie-walkie de Dustin pour  le traduire.

— Tiret, point, tiret, point, murmure ce dernier.

Lucas vérifie l'alphabet et communique la lettre F à Nancy qui la marque sur une ardoise. Nous recommençons le processus jusqu'à obtenir deux mots entiers.

OUR LOVE STORY (Steve Harrington)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant