{39}

1.4K 116 4
                                                  

* *Dans la peau de Yosra**
Je dormais tranquillement avec les enfants quand la porte s'ouvra violemment. Je pris peur et eu comme premier réflexe de pendre tout mes enfants dans mes bras. Des hommes armés rentrèrent alors et se mirent à essayer de prendre mes enfants.
Quand je me mis à crier et à les retenir de toute mes forces, un homme dirigea son arme sur moi.
Hommes:-T'es la femme de qui?
Moi:-Abou Slimen, s'il vous plait laissez nous tranquille.
Il me les redonna enfin mais nous fient descendre en bas de l'immeuble.
Je vis à la sortie des femmes se faire tirer par force, des enfants qui pleuraient. Un homme sorti alors avec Shahrazed dans les bras suivis d'un autre qui portait Lina.
Moi:-Akhi laissez là
Lui:-Tait toi si tu veux pas que je tue tes enfants.
Il s'éloigna après. Je me dirigea vers celui qui tenait la petite
Moi:-Monsieur c'est ma fille donner la moi.
Lui:- Alors pourquoi dormait-elle pas avec vous?
Moi:-Eeeuh parce que Shahrazed a un berceau dans sa chambre.
Il me lança alors le nouveau né et parti. Après 1h, ces soldats partirent. Je monta alors chez Shahrazed pour préparer un sac pour Lina. Je lui mis des vêtements,nourriture, couche et une photo de ces parents. Après avoir finis, j'alla chez moi avec mes enfants.
Sur le chemin, je tenais contre moi Lina et ma fille Soraya qui marchait à peine. Je surveillais Slimen et Raouf pour qu'il ne s'éloigne pas quand ils se mirent à courir.
Moi:-LES GARÇONS REVENAIENT TOUT DE SUITE
Je les vit revenir dans les bras d'Abou Slimenr.
Moi:-Al-Hamdoulilah tu vas bien
Lui:-Il s'est passé quoi ici?
Moi:-Monte je t'explique
On monte à la maison et je lui expliqua se qui c'est passer de A à Z.
Lui:-C'est un groupe contre nous, ils ont fait ça à cause qu'on leur a detruit plusieurs camp.
Moi:-Mais ça se fait pas! En tout cas Malik va être dans tout ces états s'il trouve pas sa femme.
Lui:-...
Moi:-Il est où enfaite?
Lui:-Malik...(en caressant la joue de Lina) Malik est mort.
**Dans la peau de Shahrazed**
Pendant tout le long trajet je ne fit que pleurer. Rendu dans une sorte de maison, l'homme me fit descendre.
On rentra dans la maison.
Lui:-C'est loin de ton ancien luxe ça

Il y'avait un salon où il y'avais des matelas par terre. Une chambre avec un marelas de deux place et une armoire. Et une cuisine avec des matériels vieux. La salle de bain fesait peur. Je m'assoies dans un coin du salon et sors mon portable de mes seins. Il n'y avais pas de réseau, je me mis alors à regarder les photos. Il y'avais quelque photo de Lina mais pleins de moi et Malik. Ils me manquent tous je me mis à pleurer encore. Je dois m'enfuir d'ici au plus vite.
L'homme rentra alors et je recacha mon téléphone. Et me leva.
Il s'approcha de moi avec un regard bizarre. Je recula d'un pas, il avança d'un pas. Je me colla contre le mur et il colla c'est lèvre sur dans mon coup. Je me mis à crier. Il me poussa contre le mur et mis une main sous mon chandail. Je me débats de toute mes forces.
Moi:-Lâche...ya allah aide moi...s'il te plait....pour l'amour d'Allaaaaah
Il me lâcha finalement et partit. Je ne croyais pas ce qui c'était passer: un autre homme que mon mari m'a toucher. Je me sentais sale et faible. Je m'accroupi et j'entoura mes jambes de mes bras.
Je me dit qu'il faut que j'empêche que cela se reproduise. Je me leva et alla vers la porte elle était barrer. Je me dirigea alors vers la fenêtre. Elles était fermer durement. Je frappa de toute mes forces quand j'ouvris une. Dieu merci je pu passer de cette fenêtre . J'étais enfin dehors.

L'autre cheminLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant