Food Fight

10.1K 406 331

Je venais d'entrer au lycée, j'étais un peu nerveux mais en même temps je m'en foutais. Drôle de mélange. J'avais plusieurs de mes amis dans ma classe dont Sasha, Conny et Jean. Reiner, Bertold, Marco et Annie se trouvaient dans d'autres classes. Je me sentais toutefois un peu seul. Ma sœur de cœur et mon meilleur ami n'étaient pas dans la même école que moi. Armin bah...parce qu'il était un génie, normal qu'il aille dans une école d'élite! Mikasa je ne savais pas trop. Elle restait toujours un peu fermé au niveau de ses choix. Je regardais l'académie en me disant qu'ici allait être mon nouveau lieu de torture. Tout simplement parce que je n'aimais pas l'école, que je n'aimais pas travailler et que j'étais un très gros paresseux. Je battais des records. Mon meilleur ami avait souvent été désespéré de mon comportement tout à fait débile selon lui.

Je n'avais aucun talent particulier, j'étais un élève normal légèrement en bas de la moyenne. J'ai des cheveux bruns, comme le trois quart des gens, la peau hâlé et des yeux entre le vert et le bleu. On va dire turquoise. J'étais entrain de réfléchir à comment j'allais faire pour ne pas m'ennuyer en cours quand je reconnus une tête de cheval, accompagné du reste du groupe. Un sourire radieux éclaira mon visage pendant que je m'avançais vers eux. Ça faisait un bail quand même ! Pendant toutes les vacances j'étais resté enfermer dans ma chambre. Pour absolument aucune raison valable d'ailleurs. J'aime souvent m'enfermer, c'est tout.

J'étais au lycée Wings Of Freedom. Je trouvais le nom un peu étrange mais on s'y fait. Moi ce que j'aime surtout ce sont les uniformes. Chemise ou chandail avec veston brun où il y avait le logo de l'école, une aile blanche et une autre bleue, avec pantalon blanc assez moulant selon moi. Ça mettait mon joli petit cul en valeur.

Le directeur M. Zackley avait l'air assez sévère mais juste un peu. Je ne sais pas moi, je lui ai jamais parlé ! Me connaissant, je ne tarderais pas à le connaître en fait. C'est pas que j'aimais la bagarre mais... En fait oui, j'aime bien la bagarre mais tout est de la faute de Jean ! Il fait tellement chier des fois ! Des fois, pour moi, c'est TOUT LE TEMPS 24 HEURES SUR 24 ! Je me reprends en me disant que c'est pas sa faute s'il est con. Sa mère est pourtant si gentille, j'aimerais bien qu'il prenne exemple sur elle, cet imbécile. Je me demande comment Marco fait pour le supporter, parce que oui, je suis pas une lumière mais quand même pas assez débile pour ne pas voir qu'ils se zieutent. D'après mes recherches avancées, ils ne sont pas en couple. Ils sont vraiment stupides, ils se tournent autour sans oser faire le premier pas. Je dois avouer que je suis déçu de Jean qui habituellement est si franc !

- Eren ça va? Me demanda Marco, visiblement inquiet.

Ah ouais. Quand je réfléchis trop j'ai une drôle de tête à ce qu'on m'a dit. Comme un zombie.

-Ouais ouais !

Un jour je devrais arrêter de réfléchir, même si je réfléchis pas souvent.

J'observais mes amis, Sasha et Connie inséparables comme toujours ( Il y a aussi Jean et Marco qui se zieutent dans le coin là-bas). Reiner, toujours aussi musclé. Je suis sérieusement jaloux de ses abdos de malade, mais que veux-tu ? On ne peux pas tout avoir, n'est-ce pas? Bertold est à côté de lui. Ils sont amis d'enfance, en fait, je ne dirais pas "amis" mais quand même, il se connaissent depuis l'enfance alors c'est la même chose ! En regardant bien, j'étais le seul à ne pas être en couple. Si triste. Bon, hormis Annie mais elle, elle ne cherche pas vraiment à être en couple. Je dois dire que moi non plus je n'en ai jamais vraiment ressenti le besoin. Je peux me faire plaisir tout seul, comme un grand.

Les cours commençaient bientôt, j'allais en cours de science avec comme professeure une certaine Hanji Zoé. J'entrais dans la classe et je m'installais à côté de la réincarnation du dieu cheval. Au début, j'avais l'intention de faire des petits avions en papier mais j'ai rapidement changé d'avis après avoir rencontré mon professeur. Je ne veux même pas savoir ce qu'elle fait aux élèves qui n'écoutent pas, mais de ce que je sais, c'est que je vais sûrement pas m'y risquer ! Je voyais déjà la salle rempli d'instruments étranges avec la table où elle m'installerait pour après m'attacher avec des sangles. L'imagination n'a pas que des avantages. Je sais bien que je suis suicidaire mais il y a un maximum de masochisme là. La fin du cours décida enfin d'arriver. La prof' sembla assez déçu que ces nouveaux élèves quittent la classe. Ce sentiment n'était pas mutuel, en tout cas, pas pour moi. Désolé si je veux pas me faire bouffer par une dangereuse femme. J'espère du fond du cœur que le professeur de français allait être moins... heureux ? Psychopathe ? Ok va pour psychopathe. L'enseignant était prénommé Mike Zakarius.

Ereri / Riren Et quoi encore?Lisez cette histoire GRATUITEMENT !