15 août 2040

20.7K 823 53
                                    

Pdv Jenna

Aujourd'hui c'est le jour J; le déménagement. Nous partons d'Amsterdam, là où mes parents ont grandis, pour Londres. Je ne veux pas quitter cette ville, tous ce que j'ai de plus précieux est là, mais j'y suis bien obligée. Mon frère, Elliot, et ma soeur, Maélie, ont respectivement 22 ans et 18 ans. Ils doivent, donc, aller à l'université. Elliot désire étudier en médecine et Maélie en art et lettres. Pour s'assurer qu'ils aient le meilleur avenir possible, mon père, Jayce Adams, s'est renseigné sur les meilleures universités. Au final, Londres est la place où mon père croit qu'ils devrait étudié. C'est, donc, pourquoi, aujourd'hui, je suis là, devant mes valises, souhaitant un dernier adieu à mon humble demeure. Je dois avouer que notre nouvelle maison est vraiment jolie. Elle est spacieuse et très épurée, avec un petit côté champêtre qui me fait craquer. Ma seul jouissance de déménager c'est que ma mère, Maeva Villeneuve, me laisse la plus grande chambre après celle des maitres.

Assez parlé, moi je suis Jenna Adams. J'ai 16 ans. J'ai les cheveux roux-bruns. Je suis élancée et mince. Je tiens tête à tout le monde et je n'ai pas peur de m'affirmer; si tu ne me plais pas, tu le sauras rapidement. Je suis célibataire et je ne désire pas être en couple. Je suis sociable, enjouée et à l'écoute des autres. Je ne me considère pas comme la plus populaire, mais je ne suis pas... rejet, disons. Étant la plus jeune de mes frères et soeurs, j'obtiens toujours ce que je veux... si je demande à ma mère. Mon père est stricte et très protecteur de sa fille, mais, lui, ne cède, malheureusement, pas à mes caprices.

-Jenna! Embarque à l'arrière qu'on puisse enfin démarrer! me crit mon père.

Je soupirai et me dirigeai vers l'auto. Entassée entre ma soeur et mon frère, je soupire à nouveau, ce qui me mérite un regard noir de mon cher père. Je sors mon portable de ma poche et j'envoie un dernier adieu à ma meilleure amie, Carolyn. Ou plutôt, à mon ancienne meilleure amie. Elle va tellement me manquer!

. . .

Nous sommes finalement arrivés, après 6h30 de voiture. La maison est vraiment jolie; c'est une nouvelle construction. Je me précipitai vers ma nouvelle chambre. J'ouvre
Is la porte... le coup de foudre. J'ai une salle de bain privée, un immense dressing-raison de faire du shopping-et un balcon en fer forgé. Avant d'aménager, nous avions fait peinturer la maison. Tous les murs de ma chambre sont rose-blanc Mes meubles sont gris et mes accesoires sont rose bébé(en média). J'adore ma chambre! Rapidement, je défais mes valises, range le tout et remplie mon dressing. Pendant quelques temps, j'oublis que dans 10 jours je commence l'école dans une nouvelle institution. Ça ne m'inquiète pas beaucoup, je suis seulement déstabilisée, car je n'ai pas l'habitude. Je connais personne, mais ça ne m'inquiète pas, car je sais comment me faire des amies. Je retiens de mon père à ce niveau. Mes parents m'ont raconté que ma mère était hyper timide, qu'elle ne s'affirmait pas, ce qui me fait croire que je suis peut-être adoptée... ou pas. Lorsque je regarde mon père agir avec les étrangés, je réalise, que oui, je suis bel et bien une Adams.

Lorsque le souper fût prêt, je descendis à l'étage. La cuisine avec ses allures campagnards me charma automatiquement. Je m'assis à ma place et commença à manger.

-Jenna, j'ai reçu une lettre de ton lycée. Une visite guidée de celui-ci est organisée le 23 août, samedi prochain, on devrait y aller, propose ma mère.

-Pas question! dis-je.

-Pourquoi? demande ma mère.

-Parce que je sais comment me retrouver dans un lycée.

-Ça serait une occasion de te faire des amies, dit mon père.

-Non, non et non. dis-je. Allez-y si cela vous intéresse, moi je reste ici... Je dois me familiariser avec ce nouveau quartier à la cul.

-Jenna! Dans la vie, il faut faire des sacrifices pour ses proches, pense à ton frère et à ta soeur! dit mon père.

-Je n'ai plus faim, dis-je en me levant de table.

Ma mère s'en allait rajouter quelques choses, mais mon père lui a fait signe de ne rien dire, comme si il voulait dire: ''t'inquiète, ça passera.'' Non, papa, non, ¸ça ne passera pas. Vous m'avez obligé à quitter mes amies, ma ville, mon jardin secret, juste pour des études. À ce que je sache, Elliot a fait plusieurs années d'université à Amsterdam et ça ne l'empêche pas d'être hyper bon en médecine, alors pourquoi déménager maintenant?

Je monta les marches en faisant beaucoup de bruit pour que tout le monde sache que j'étais de mauvaise humeur. J'enfila mon pyjama et me glissa sous la couette. Je regardai mon portable, mes réseaux sociaux. La porte s'ouvrit sur ma soeur. Elle me fît un sourire compatissant.

-Ça va? me demande-t'elle.

-Non, dis-je en continuant à regarder mon portable.

-Tu sais, je suis consciente que ça doit être très difficile pour toi, mais tu verras, tout va se placer d'ici un mois... Laisse une chance à Londres, comme tout le monde ici.

-Parce que pour toi c'est difficile de quitter Amsterdam? dis-je ironiquement.

-Peut-être pas moi, mais papa et maman, oui! Ils ont vécu toute leur vie à Amsterdam, ils se sont rencontrés là-bas et aujourd'hui ils sont ici pour assurer un avenir prometteur à leurs enfants.

Je soupira et continua à regarder mon portable. Elle m'embrassa le front et quitta ma chambre. C'est vrai que ça doit être difficile pour eux aussi, mais tout de même.

Je m'endormis aux alentours de 20 heures; j'étais vraiment fatiguée.

* * * * * * * * * *

Voilà; deuxième chapitre CHEK!

J'espère que vous aimez le début!

Commentez et votez! Ça me fait chaud au coeur!

-Addictobook

Un amour de badboy-T2Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant