*Psst* Notice anything different? 👀 Find out more about Wattpad's new look!

Learn More

Chapitre 20 : les élèves du Duc d'Astaroth

193 25 4

Tom faisait son crâneur, mais il n'en menait pas large. L'espèce de homard géant, qui lui explorait la chevelure du bout de sa pince monstrueuse, lui flanquait la chair de poule. L'extraterrestre faisait trois bons mètres de hauteur. Son corps était massif et recouvert de plaques rouges, dures comme de la pierre. Il n'avait quasiment pas de cou et ses gros yeux globuleux étaient plantés à l'avant de sa face de crabe, au bout de tiges noires, pleines de poils raides comme les piques d'un oursin.

Un garçon charmant, auquel il ne fallait pas se frotter. Apparemment, il semblait intéressé par les cheveux roux de son voisin. Tom attrapa la pince qui lui chatouillait la tignasse et la tira de toutes ses forces en avant, envoyant bouler le grand homard au bas de la colline.

Immédiatement, l'extraterrestre se redressa, prit appui sur les deux grosses pinces qui terminaient ses bras et remonta à toute allure vers Tom en poussant des hurlements furieux.

Debout derrière le jeune humain, le Duc d'Astaroth fit un simple geste de la main et une boule de feu vint éclater aux pieds du homard, le calmant aussitôt.

– Cela suffit, Tersla ! Laisse le jeune humain tranquille !

L'intéressé émit quelques grognements exaspérés, histoire de bien montrer qu'il n'avait pas apprécié l'agression du nouveau, mais il se garda bien de désobéir au Duc. Personne n'était assez fou pour prendre ce genre de risque.

Tom regarda ses autres compagnons de classe. Depuis que le Duc l'avait fait entrer à l'Université, il allait de surprise en surprise et s'attendait à finir la journée avec un arrêt cardiaque ou une bonne dépression. Toutes les dix minutes, il se répétait qu'il était en plein cauchemar et qu'il allait finir par se réveiller dans un des lits de l'hôpital où devaient se trouver tous ceux qui avaient commis l'erreur d'avaler une de ces foutues pierres.

Ses voisins avaient pourtant l'air tout à fait réels. Tom ne pouvait pas s'empêcher de leur trouver des similitudes avec telle ou telle espèce animale de la Terre.

Agrobarne était une sorte de grosse araignée noire à deux têtes, dont chacune des six pattes était tranchante comme un rasoir. Pour communiquer, elle frottait deux grands cils munis de centaines de petits poils qui émettaient de désagréables vibrations.

Longharpe avait l'aspect d'un serpent à ventouses de près d'un mètre de long et se terminant par une tige souple au bout de laquelle des élytres pouvaient s'ouvrir et se mettre à  tourner comme les pâles d'un hélicoptère, afin de lui permettre de s'envoler.

Ezriarme avait un aspect plus cool. Elle ressemblait à une humaine. Une humaine plutôt bien roulée avec deux obus en guise de poitrine et un arrière-train très aguicheur. Malheureusement, la longue queue pointue et acérée qui sortait du bas de son dos et les énormes canines qui lui déformaient le pourtour de sa bouche noire lui auraient ôté toute chance de devenir Miss Monde.

Il y avait encore plein d'autres élèves, à l'aspect tout aussi inquiétant, assis à même le sol sur le gazon de la colline. Sur la gauche de Tom, les deux frères Jozza faisaient office de rigolos. Tom pensait à des frères, car ils se ressemblaient comme deux siamois. Ils en avaient d'ailleurs la fourrure : soyeuse, beige et noire, elle enveloppait la totalité de leurs corps musclés de bipèdes. Ils ressemblaient aux gargouilles que l'on voit au sommet des cathédrales terriennes et Tom se demanda si ces êtres aux petites cornes n'étaient pas venus un jour se promener sur sa planète. Cela aurait expliqué bien des choses.

Tom cessa d'observer ses compagnons. Le Duc reprenait la parole et il n'admettait pas la moindre marque d'irrespect, comme l'avait déjà appris le jeune homme à ses dépens.

– Je ne vous permets pas de faire les zouaves pendant mes cours. N'oubliez pas que je peux vous renvoyer à la misère de votre monde d'un simple geste !

Pierres d'étoiles (Prix Wattys 2016)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !