Chapitre 10

457 63 4

Fleur de Noisette m'avait amené, comme promis, des feuilles pour mes blessures. J'avais été très impressionnée et elle en avait profité pour m'expliquer ce que les guérisseuses faisaient dans un clan, toutes les connaissances quelles possédaient et l'importance de pouvoir communiquer avec le Clan des Lumières. C'était le matin, et il ne restait plus que 2 jours avant l'attaque. Mon amie et moi n'avions pas encore trouvé d'autres informations... Nous ignorions encore tout de qui, où et pourquoi. Je passai la matinée à m'entraîner avec Griffe de Lièvre, mais j'étais assez distraite. Vers la fin de la journée, il miaula gentiment:
- Veux-tu chasser avec moi? On pourra manger nos prises et profiter du reste la journée pour relaxer!
- Juste toi et moi?
- Euh, oui! Pourquoi?
- Savoir!
J'étais ravie par sa proposition. Il me lécha affectueusement l'oreille en ronronnant, puis on commença a chasser. Je repérai tout de suite un rongeur. Je me tapis sur le sol et avançai à pas feutrés avant de bondir et de le tuer d'un coup de crocs. Je pris le petit corps chaud et l'enterra. Son fumet délicieux me fit saliver alors je me dépêchai d'en attraper un autre. Vers la fin de la journée, nous avions amassé pas mal de proies! On dévora notre festin avec envie. C'était succulent! Après avoir mangé, Griffe de Lièvre et moi on commença à parler, se raconter des moment drôles de notre vie, ou moins drôles. Je me sentais bien avec lui. On passa le reste de la journée à papoter et rire. Ça faisait des jours que je ne m'amusais pas autant. Enfin, depuis que Griffe de Torrent était partit, quoi. Assez longtemps, comme je disais. J'enrageais au souvenir du beau guerrier gris. Mais devant le doux regard de Griffe de Lièvre, je l'oubliai aussitôt. Je me laissai porter par la voix de mon ami.

- Je dois rentrer! On se voit demain!
Miaula Griffe de Lièvre. Le temps avais passé, la nuit commençait à paraître.
- À demain!
Ronronnais-je. Il me lécha affectueusement l'oreille et s'éloigna en ondulent la queue en signe d'au revoir. Je me dirigeai vers mon arbre. L'odeur de chat emplit soudain mes narines. Je regardai autour de moi et entendit un craquement. Je me retournai brusquement et me trouvai nez à nez à un grand matou brun, assez imposant. Je reculai brusquement.
- Qui est-tu? Que veux-tu?
Grondais-je.
- Je pourrai te retourner la question!
Rétorqua-t-il.
- Sauf que je te l'ai posée en premier!
- Et puis?
- Répond ou je t'arrache la fourrure!
J'avais doublé de volume. Quel prétentieux!
- Ok! Pas la peine de t'énerver! Je m'appelle Bruine.
Miaula calmement le matou. Je le toisa avec méfiance.
- Que fais-tu ici?
- Tu ne m'as pas dit ton nom!
- Grrrrrr... Je m'appelle Diamond.
Il me regarda avec surprise.
- Tu es solitaire?
Demanda-t-il.
- Oui.
- Moi aussi. Je suis sous la commende d'un chat, en se moment.
Ma curiosité était piquée!
- Qui?
- Je ne sais pas. Je ne l'ai jamais vu. Ce n'est que Fougue qui communique avec lui et le vois. Il nous transmet ses messages.
- C'est une femelle?
- Ché pas je te dis!
Il paraissait sincère...
- Bon, ici t'es chez moi, alors bye bye!
- Mais, tu ne voudrais pas travailler avec nous?
- Quoi? Moi? Dans tes rêves.
- Okey! Bye!
Il s'élança dans la forêt sans un regard en arrière. Bien fait! Cette conversation avais été intéressante, mais elle ne menait à rien. Donc, seul Fougue ou je ne sais pas qui pouvais voir ca chat? Mh... Il était évident que le félin avait tout arrangé pour que personne ne découvre son identité... Et surtout pour que je ne le découvre pas, puisque ce chat mystérieux savait que je vivais ici. Ça ne pouvait qu'être Perle d'Ombre. Elle seule aurait tout fais pour que je ne sois pas au courant. Elle seule pouvait en avoir après moi... Mais enfin pourquoi!?

Espoir de LuneLisez cette histoire GRATUITEMENT !