Prologue

5 0 0
                                    


Les Enfants de la Déesse
© Rose P. Katell
Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes de l'article L.335-2 et suivant du Code de la propriété intellectuelle.

____________________________________________________________



La clairière était silencieuse, comme si sa faune et sa flore saisissaient l'importance du rituel qui se déroulait devant eux et le respectaient. Le vent ne faisait plus crisser les épines des pins contre leurs voisines, le gazouillis des oiseaux s'était interrompu, nul rongeur n'agitait les fourrés de sa présence.

Disposée en cercle, la dizaine d'enfants qui avait suivi Aanor, l'Œil-de-la-Déesse de la meute, retenait son souffle tandis que celle-ci encourageait la fillette à ses côtés.
De sa voix hachée mais douce, elle lui répétait des paroles réconfortantes et lui assurait qu'elle ne risquait rien, qu'elle était en âge de se contrôler ; d'un doigt ridé par les printemps, elle désignait une jeune pousse en mauvais état, privée d'ombres et maltraitée par les rayons du soleil. Le sourire confiant qui lui valait l'amitié des siens ne la quittait pas.

Au bout de longues secondes, sa patience paya. Eblenn hocha la tête avant de s'accroupir timidement en face de la plante. Poings serrés sur ses genoux, elle prit ensuite une profonde inspiration dans le but de se donner de la bravoure.

Kaliska, assise en tailleur parmi les spectateurs, étouffa de justesse un bâillement. La cérémonie s'éternisait et elle commençait à avoir des fourmis dans les jambes. Elle détailla Eblenn, se retint de lever les yeux au ciel. Oh ! Du haut de ses cinq ans, elle ne s'expliquait pas pourquoi sa sœur de meute se montrait si anxieuse... Elle avait enfin atteint son dixième anniversaire : elle était en mesure d'accomplir son tout premier don de vie, d'honorer le pouvoir que la Déesse Seva avait insufflé à leur peuple. À sa place, Kaliska aurait trépigné jusqu'à ce qu'Aanor termine son discours et l'autorise à effectuer un pas vers son existence d'adulte. Si la loi de la Forêt ne l'interdisait pas, elle aurait même déjà demandé à passer ce cap si crucial.

Ses lèvres s'étirèrent. Beaucoup de ses amis avaient hâte de franchir l'étape afin que la magie coule dans leurs veines, puis s'échappe de leurs paumes ouvertes. Mais pas elle, non, loin de là. Elle, elle l'espérait pour pouvoir discuter de l'incroyable ivresse qu'on éprouvait lorsqu'on offrait une part minime de son énergie vitale à un être qui en avait plus besoin que soi – qu'il soit Lycanthus comme elle, animal ou végétal. Elle l'espérait pour se débarrasser du poids du secret, fardeau qu'elle portait en elle depuis plusieurs mois.

L'excitation la gagna. Kaliska peina à la masquer et fut forcée de jouer sur sa respiration pour retrouver un calme d'apparence. Tout serait tellement plus simple si elle avait la possibilité de se confier à quelqu'un ! Les règles étaient cependant transparentes... Chez les moins de dix ans, l'utilisation des capacités accordées par la Déesse était prohibée. Mal contrôlé, un don de vie pouvait se révéler mortel. Si l'être qui l'exécutait n'arrivait pas à interrompre le flux qui s'écoulait de ses mains, il se vidait de son énergie jusqu'à s'effondrer, inerte.

Kaliska comprenait cette décision, le besoin de ne pas courir de risque ; n'en était son impatience, elle n'avait jamais cherché à les remettre en cause, acceptant l'autorité avec résignation. Pourtant, quelques mois plus tôt, lorsqu'elle avait aperçu un lièvre emmêlé dans des ronces et blessé à une patte, nulle hésitation ne l'avait envahie. Elle l'avait approché avec lenteur, interpellé de son ton le plus tendre, puis s'était appliquée à reproduire les gestes souvent étudiés au sein de sa famille pour libérer le potentiel qui sommeillait en elle.

Les Enfants de la Déesse - Livre ILà où vivent les histoires. Découvrez maintenant