Chapitre 2

126 4 5
                                    

Tanner

En sortant de la maison, je suffoquais. Être dans la même pièce de cette fille me rendait fou, ses yeux émeraudes me transperçaient. Je ne suis pas censé réagir comme ça. Moi je m'intéresse à une fille je couche quelques fois avec et je les lâche. Les histoires de romances ce n'est pas pour moi. Je marche en continu sans savoir où je vais. Après quelques minutes, je m'assois près d'un arbre pas loin du centre ville. Il est maintenant 23h30. Mon père doit être inquiet comme d'habitude et ma mère furieuse. Ils devraient avoir l'habitude, mais ils réagissent toujours pareil. Quand je rentrerai il y aura des cris de partout pour au final me punir alors qu'ils savent très bien que je sortirait quand même. Les rues sont désertes, on n'entend que la fête que Jordan a préparé. On se connait depuis nos 7 ans, et on ne loupe que très rarement des parties. J'étais censée y aller ce soir mais après ce chamboulement je préfère être seul. J'entends une voiture arriver et quand je vois que c'est une voiture d'élèves je part en courant. Tout les jeunes qui trainent pas loin d'ici me connaissent. Personne ne doit me voir comme ça. Je ne suis pas sensé être quelqu'un de calme et sentimental, loin de là. Pour ne pas me faire repérer je décide d'aller à la plage, à cette heure-ci il n'y aura personne. Le long du chemin je me demande ce que cette fille pensait de moi. Si je m'en souviens bien, son nom est Jessica. Je n'en suis pas sûr car ses lèvres étaient beaucoup trop attirantes pour que je puisse écouter attentivement. Par je ne sais par quel miracle, en arrivant sur la plage je vois une fille au loin. Je crois reconnaître ses cheveux bouclés. Elle est assise seule, sur une plage regardant la mer. Pourquoi elle là ? Elle ne connaît même pas la ville de ce que mes parents m'on annoncer. Avant de m'avancer vers elle, je regarde les alentours pour vérifier qu'il n'y a bien personne. A quelques mètres d'elle je m'arrête et la regarde. Elle a le regard fixé sur l'horizon devant elle. Elle se frotte les bras comme si elle avait froid et met ses genoux contre sa poitrine. Je sais que je ne devrais pas le faire mais elle ne connait personne ici, elle ne dira rien.

- Tu as froid ? Je lui pose ma jaquette sur ses épaules.

Elle me regarde terrorisée. Avec le noir elle ne doit pas voir qui je suis. Je lui annonce mon prénom, à la seconde qui suit ses épaules ce relâchement, elle se souvient de moi. Je m'assois à côté d'elle. Jessica a l'air pensive et calme en regardant la mer. Ces yeux émeraudes sont illuminés par la lumière que reflète la lune. Je la vois fermer lentement les yeux et respirer profondément. Bizarrement je fait pareil quand j'ai besoin de prendre l'air.

- Qu'est-ce qui ne va pas ? Dis-je en détournant le regard vers la mer.

- Pourquoi tu dis ça ?

- Tu fais la même chose que moi quand il y a quelque chose qui cloche.

Elle me regarde et ne parle pas. Ses yeux sont fixés sur moi, elle reste statique. Je me demande si c'est de ma faute, je suis parti sans rien dire. Elle doit me prendre pour quelqu'un d'irrespectueux. Elle ne détourne pas le regard. Je pourrais rester comme ça toute la nuit dans ce silence avec elle. Mais je veux entendre sa douce voix.

- Comment es- tu arrivée sur la plage ?

Elle me répond d'une petite voix toute gênée qu'elle sait perdue. Elle voulait juste marcher un peu et s'est retrouvée ici. On parle pendant quelque temps, mais pas de conversations impressionnantes. Le ciel devient noir, il doit déjà être tard. Un frisson me parcourt le corps.

- Tu as froid ? Elle a l'air stressée quand elle dit ces mots.

Elle se rapproche de moi et pose la veste sur nos jambes. Mon corps quelques reçoit petites des décharges électriques en contact avec le sein. Pendant quelques minutes nous sommes gênés mais je détends l'atmosphère en parlant de tout et de rien. Petit à petit, je me familiarise à ce contact avec elle. Après quelques minutes à regarder l'horizon je sans sa tête se pauser sur mon épaule. Pour ne pas qu'elle aie froid je la prend dans mes bras. Je sens son parfum frais et doux, comme celui d'une princesse. Le temps passe Jessica se réveil, elle était toujours dans mes bras alors je la lâche avant qu'elle se rende compte. Nous décidons de rentrer mais sur le chemin elle trébuche. J'essaye de la rattraper. Mais tout allait vite, elle se tape la tête.

- Tu vas bien ? J'étais affolée, je ne voulais pas qu'elle se blesse.

- Je pense que je vais bien mais j'ai très mal au crâne.

Au moment où je regarde ce qu'elle a, je vois un peu de sang qui coule. On se dépêche de rentrer avant que ça ne s'infecte. Elle est sur mon lit, je lui apporte des galons.

- Ça ne te brûle plus ?

- Non sa vas le désinfectant sais évaporer. Ne te préoccupe pas ce n'est pas quand chose.

Même si elle le dit, je n'arrive pas à penser à autre chose. Elle s'est blessée et elle a mal. Je n'ai pas réussi à l'attraper. Si elle est blessée c'est de ma faute. Je reçois un appel de mon père, il me demande où je suis et pourquoi je n'ai rien dit. Je lui répond simplement que je dors chez Jordan comme à chaque fois.

- Tu ne peux pas aller rejoindre ton frère maintenant. Sinon tes parents vont savoir que tu es rentré.

- Tu as raison mais je ne peux pas non plus aller voir mon meilleur ami.

- Et pourquoi ?

- Il est à une soirée, je n'ai pas envie d'y aller.

Un autre silence s'installe.

- Je ne sais pas si ça te dérange mais tu serais d'accord si je dors dans ma chambre. Ces joues deviennent toutes rouges.

- N.. Non non ça ne me dérange pas.

Je pense qu'à ce moment-là nous sommes aussi rouges l'un que l'autre. Je ne comprends pas mon attitude, ce n'est pas la première fois que je dors avec quelqu'un que je ne connais pas. Il est actuellement 1heure et chacun se prépare, moi je vais dans la salle de bain et elle, elle reste dans la chambre. Je me prépare tranquillement et rentre dans la chambre. Je referme la porte à la même seconde que je l'ai ouverte. Je viens de voir Jessica sans sous-vêtement.. Le bruit devient un bruit de fond. J'entends Jessica jurer mais je suis trop choquée pour dire quoi que ce soit. J'attends devant la porte sans bouger. Jessica vient me chercher, elle est toute rouge. Elle me fait entrer et s'assoit sur le lit.

- On t'a appris à frapper avant d'entrer ?!

- Bas techniquement c'est ma chambre je rentre quand je veux.

- Et puis ?? Tu savais très bien que je me changeais.

- Oui je le savais mais je pensais que tu étais déjà prête.

Elle continue a s'énervée pendant quelques minutes tout en faisant attention pour ne pas réveiller les parents, et à la fin j'ai le grand plaisir de dormir par terre. Comment une fille que je ne connais pas réussi à dormir dans mon lit et moi à côté ? Elle n'est pas comme les autres elle. Elle est spéciale. On arrive tout de même à s'endormir malgré avec une petite tension qui règne dans la pièce. Je m'endors après de longue minutes car je ne suis pas confortable sur le sol. Mais au milieu de la nuit elle me réveille et me traîne jusqu'à mon lit, elle me met sous la couette. Nous sommes les deux dans mon lit serré l'un contre l'autre. Pendant la nuit Jessica se blottit contre moi, sa tête contre ma poitrine et mes bras enlacés autour d'elle, on dirait un petit couple. Je ne me vois pas en couple ce n'est pas mon genre. Je stresse, cette idée me glace le sang. Je commence à faire une crise d'angoisse.

Jessica

Je me réveille très fatiguée, je ne sais pas trop ce qu'il c'est passé hier soir. D'un coup j'ai un flash back de Tanner et moi entrain de dormir côte à côte. Je me retourne pour voir s'il est encore là, ma tête n'a plus d'expression quand je vois qu'il n'est pas là. Malgré ma colère d'hier je le voulais à côté de moi, je voulais entendre sa voix dès le réveil. Je prend mon téléphone et regarde des stories de filles qui habitent juste à côté d'ici. Après dix minutes je suis bouche bée, la colère m'envahit et la haine contrôle mon corps. Je viens de tomber sur une photo de Tanner torse nu à côté d'une fille en petite nuisette, il est endormi et elle prend la photo.




Merci d'avoir lu ce chapitre, j'espère qu'il vous a plu !! Si vous avez des conseils n'hésitez surtout pas, je veux m'améliorer. N'oubliez pas de voter si cette histoire vous a plu!

A bientôt !

Why are you helping me ? -En courWhere stories live. Discover now