1.Un problème blond

102 4 0

Caution ! Sexe - Woman is here .
Attention ! Y a un lemon qui arrive.

PDV France :

J'ouvre les yeux dans un hôpital.A côté de moi se trouve Noémie ( ma petite amie ) et mes parents qui pleurent avec elle .

Je fulmine intérieurement de rage .Des larmes d'hypocrites je n'en veux pas !

Je lève ma main et la passe sur la joue de ma petite amie. Elle me regarde avant de sauter sur moi .

" France  ! France  ne pars plus... tu m'as fait si peur...

- Ça vas allez ... Ne t'inquiète plus... Je ne te laisserais pas pleurer seule. Je fis un sourire d'ange et l'embrassa.

~~~~~~Aprés 5 jours~~~~~~

Je suis sortis de chez moi , laissant Noémie seule. Je m'assois dans un café . Puis je vois un beau serveur qui me semble familier. En rebaissant les yeux vers la carte . Je lève la main et il vient.

" Que désire Monsieur ? "

Cette voix.... Impossible !

" Un thé au lait avec un croissant "

Il hoche la tête puis repars. J'était persuadé que c'était... Non !

Ma commande arrive et je déguste. Je paye et je sors , je regarde ma montre.

                    10:50

Je prend ma voiture et je vais faire les courses pour ma petite amie.

Je prend tout ce qu'il me faut.

                   11:35      

Je prend les sacs , et je rentre chez moi. J'entre et vois une autre paire de chaussures. J'enlève les miennes et va voir dans le salon.
Oh mon dieu non ! J'ai les larmes aux yeux lorsque je vois ma petite amie adossée contre le mur et un autre autre blond avec qui elle rigole . Je la salue de loin et je fonce déposer mes courses dans la cuisine . Puis je prend mon courage à deux doigt et vas dans le salon, laissant à l'invité le temps de voir mon visage. Je prend Noémie dans mes bras et l'embrasse. Je vois qu'il vas pleurer lui aussi et j'entame :

" Bonjour , je m'appelle France.

- Je...Je m'apelle Maxence...Votre femme est vr-vraiment très aimable.

- Ce n'est pas ma femme mais on envisage .

- Ah... très bien , je crois que je vais partir. "

Il se lève et se dirige vers la porte.Je ne sais pas pourquoi mais j'ai envis de le faire souffrir . Par conséquent , je l'attrape par le bras et lui dit :

" Allons ! Restes au moins manger. Nous pourrions faire connaissance . "

Il se retourne les larmes coulant sur ses joues. Et il le souffle :

" Pourquoi cherches-tu encore à me faire du mal ? "

Il se défait de mon bloquage et s'en va. Je me mordis la lévres inférieure en signe d'embarras.
C'est ma faute ?! Il ne comprend pas ce que j'ai...

Puis je vais manger un bon repas avec des rires. Jusqu'au soir :
J'ai besoin d'un calmant...

Je me tourne vers Noémie qui est nue en train de mettre un nuisette je lui susurre en me collant à elle :

~~~~CAUTION ! LEMON !~~~~

" Tu n'en auras pas besoin . Déshabille toi "

Elle me sourit et s'exécute. Je l'allonge sur le lit et commence à lui lécher le cou en decsendant vers sa poitrine généreuse que je malaxe en suçant ses tétons. Elle gémis. Je mis ma main sur son clitoris et commença a le masser jusqu'à ce que j'enfonce un puis deux puis trois puis quatre doigts !

Elle hurle en s'agrippant à moi.

J'enlève mes doigts pour les remplacer par une chose plus grosse. Je m'enfonce en elle tandis qu'elle pleure , hurle et gémis. Je commence et les vas et viens qui sont de plus en plus forts et profonds. Lorsque je sens sa prostate , je me vide en elle avant de lui lécher la chatte. Elle joue avec ses seins en gémissant mon nom , elle prend ma bite et la met dans sa bouche . Je lui tiens les cheveux et lui fait faire des vas et viens dans sa bouche jusqu'au bout de sa gorge . Je me vide dans sa bouche et la force à avaler. Puis , on s'allonge et on s'endors.
Il manque un quelques choses ... C'est pas comme d'habitude...

Lui et moi 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !