66

2.9K 329 31
                                    


- Non, je le sens, raison pour laquelle je le dis.

- D'accord on verra ça d'une minute à l'autre !

- Haha, laissez moi donc élucider cette affaire une bonne fois pour toute, c'est u... !

- Non ! Attendez docteur, finalement je préfère attendre l'accouchement.

- Quoi ? C'est une blague là Aatifah ? Je ne peux pas attendre encore cinq mois !

- Tu attendras chéri, même moi je vais attendre.

- Mais non, ce n'est pas juste. On était sensé connaître le sexe aujourd'hui !

- C'est moi qui porte l'enfant ou toi ? J'ai le droit de le faire savoir quand je veux ! Et puis tu étais sure de toi en affirmant que c'était une fille, tu me sembles bien hésiter finalement.

- Je suis sure à cent pour cent de mon affirmation, et de toute manière tu verras ça dans cinq mois in sha Allah.

- Oui, in sha Allah !

Doc - Bon je pense que vous avez finit là, alors on va continuer avec les traitements contre la forte nausée et aussi pour booster votre appétit. Vous avez encore perdu cinq kilos en seulement une semaine.

Amane - Vraiment docteur, remédiez sérieusement à cela, ça me dérange beaucoup qu'elle perde du poids comme ça.

Je lui lança un regard noir, le docteur en question essayait de camoufler son rire. Après ma consultation, Amane devait me déposer au bureau mais je constate qu'il a prit une autre route.

- Mais Am...

- Oui avant que tu ne t'affoles, on ne va pas au bureau. On va ailleurs.

- Ailleurs ? Mais où ça ?

- Quelque part sur la terre.

- C'est certain que ce n'est nulle part sur une autre planète !

- Mdrr.. Tu verras.

Dit-il en me prenant la main dans la sienne.

- D'accord.

Je le regardais à cet instant, et je me demandais, d'ailleurs je me le demande encore, qu'est-ce qu'il a qui m'attire comme un aimant ? Qu'est-ce qu'il y a en lui qui m'a fait l'aimer de cette manière ? Pourquoi mon coeur ne veut que lui et aucun autre ? Pourquoi pourquoi et encore pourquoi... Je pense que je devrais arrêter de me torturer en essayant de trouver des réponses à mes questions. Par contre ce qui sera difficile pour moi, c'est de comprendre la capacité et la force que l'on trouve en nous pour pardonner, tolérer et accepter l'autre et ses erreurs.
Ce qui s'est passé entre lui et moi, depuis le début, les problèmes, les mensonges, l'incident, ma fausse couche et tout le reste, sur quel compte je mets ces faits ? Entre celui du cours de la vie, les facettes de l'amour, les ténèbres avant la lumière, ou même la difficulté proche de la facilité, je ne saurais le dire... Et plus sincèrement je laisse la détermination aux témoins, m'en abstenir est même un plaisir si je puis le dire.

Pour revenir à la où nous en sommes, revenir où nous en étions est nécessaire, voire indispensable.

Après ce soir là où mon mari m'a fait la plus grosse foutaise qui puisse exister sur terre, j'en étais restée ahurie le lendemain, oui car la foutaise n'a pas duré que le temps de cette nuit, mais aussi les jours qui ont suivit...

- Je ne sais pas vraiment quoi dire là Sada. Je pense que tu devrais lui poser la question et que vous devrez en parler.

- Mais Aida c'est justement cela le problème, comment parler a une personne qui m'ignore complètement. Il est indifférent, j'ai l'impression qu'il me demande comment je vais par simple courtoisie. Il se fou de moi cet homme, après que je sois revenue chez lui c'est comme ça qu'il me traite !

Braise de feuOù les histoires vivent. Découvrez maintenant