Je lui souris et rentra dans la salle de bain. J'entendis la porte d'entrée se fermer alors que je commencais à faire couler l'eau.

Je pris mon temps dans la douche, après tout je n'ai pas tous les jours l'opportunité de prendre une douche dans laquelle l'eau excède les trente degrés. Et puis, Harry m'a dit de faire comme chez moi.

Quand je sors de la douche, je n'ai toujours pas entendu la porte s'ouvrir, Harry ne doit pas encore être revenu. Je m'habille donc avec les vêtements que j'ai emmené et me maquille. Je laisse sécher mes cheveux sans les brosser, j'ai oublié ma brosse à cheveux.

Une fois prête, je rejoins le salon et allume de nouveau la télé. A croire qu'il n'y a jamais rien de bien. Je suis encore en train de zapper les chaînes quand j'entends la serrure se déverrouiller.

- Hey, me lance immédiatement Harry en entrant dans la pièce, un sac plastique à la main. Je m'attendais à te trouver à moitié à poil, ajoute-t-il en souriant.

- Ah, désolé de te décevoir, dis-je en me levant et en approchant de la cuisine.

- Qu'est-ce que tu nous as pris ? demandais-je.

Je commence à attraper le sac pour regarder dedans.

- Surprise ! ajoute-t-il en m'arrachant le sac des mains avant que je n'ai le temps de l'ouvrir.

- Tu n'es pas drôle, répondis-je en faisant la moue espérant l'attendrir.

- Pas la peine de faire cette tête là pour m'amadouer, je ne te dirais pas avant qu'on mange.

- Bah alors on a qu'à manger maintenant, ajoutais-je impatiente de savoir ce qu'il y avait dans ce sac.

- Quoi ? ajoute-t-il. Mais il est tout juste onze heures et demie !

- Et alors ? J'ai faim moi.

- Putain mais t'es vraiment une grosse bouffe ! Si tu as faim alors...

Il sort du sac un plateau de sushis, un bol de riz et une boîte de macarons.

- Les macarons sont seulement pour moi, lance-t-il en ramenant la boîte vers lui, souriant.

- Hey mais moi aussi j'aime ça les macarons.

- Oui mais je les partage pas.

- C'est ce qu'on verra, ajoutais-je en ouvrant les plats.

- Tu veux peut-être une assiette demande-t-il.

- Bah se serait mieux non ? dis-je. A moins que tu me laisses manger le plat entier ?

- J'ai mis une heure à faire ses putains de courses alors c'est hors de question.

Il sort deux assiettes et des couverts d'un de ses placards, quasiment vide.

- Oh ça va, ça t'a occupé au moins !

- Ouais mais c'était chiant.

- Jamais content !

- Ouais.

On mange finalement assis au bar de la cuisine en regardant une stupide mais marrante émission de gags à la télé. Harry se met à rire sans arrêt en voyant les images défiler et je ne peux m'empêcher de rire avec lui, je crois que son rire est contagieux. Quand on le voit rire, on ne peut s'empêcher de rire aussi. Rire lui va si bien, quand il sourit on ne pourrait se douter de tout ce qu'il a vécu.

Harry m'a laissée manger des macarons.

On débarrasse finalement le bar et il commence à laver la vaisselle. Je trouve ça tellement drôle. Quand on le regarde, on n'imagine pas que c'est le genre de gars qui lave la vaisselle juste après avoir fini de manger. En fait on penserait plutôt qu'il est du genre à laisser la vaisselle s'entasser pendant des jours.

AgainLisez cette histoire GRATUITEMENT !